Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 23:45
Supprimer les cookies

le libre pour particulier peut il etre rentable?

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Mar 21 Déc, 2004 09:30

Bonjour à tous,

bon ce matin je suis parti à la recherche d'information donc après ma question sur le libre fait avec du non libre, je me pose une seconde question.
On sait tous que le libre peut être rentable et on peux le voir avec des sociétés comme Mandrake ou (je crois que je pense aussi à Debian mais je suis plus certain :D ). Mais si ces sociétés sont rentables c'est en grande partie grâce au support (je m'avance là, je fais des hypothèses corrigez moi si je me trompe). Or le support est surtout destiné aux entrprises. je ne suis pas certain (du moins pour le moment) que les particuliers soient près à payer suffisament pour un support de qualité.
Donc j'en viens à ma question: est ce qu'une société, faisant des logiciels libres s'adressant uniquement aux particulier peut être rentable économiquement parlant?
(bien entendu je sais que les logiciels libres peuvent etre payant mais etant donné que ces logiciels peuvent, par définition, circuler librement donc ils deviennent gratuit rapidement -> en tout cas dans mon esprit c'est comme ca que cela se passe)
Invité

Mar 21 Déc, 2004 10:36

moi aussi, je me le demandais.

Pour Mandrake, c'est vrai qu'il vendent des boîtes comme Microsoft de leurs logiciels, peut être que c'est rentable si c'est boîtes sont vendus dans les grandes surfaces ?
Bloodshed

Messages : 400
Géo : Vendée

Mar 21 Déc, 2004 11:18

Dans l'immédiat, les modèles économiques prouvent que non ...

car peu de particuliers sont prêt à payer le nécessaire pour la formation, pour l'achat de produits qu'ils peuvent trouver gratuitement, etc...
C'est un fait, dans notre société libérale : "je veux tout, tout de suite, et le moins cher possible" est devenu un leitmotiv qui n'est pas cher au particulier en soi... puisque d'aucunes entreprises utilisant des produits libres ou Open Source ne rétribuent sous aucune forme le "travail" effectué.

Combien sont déjà prêt à payer ce qui est correct, en terme d'économie informatique - souvent lourd pour un particulier -, pour le dépannage de son matériel ?

On prend parce que c'est disponible, et on ne sait même plus dire un simple "Merci".

Maintenant, il ya un certain pourcentage qui est prêt à payer, afin d'être sûr d'avoir un SAV "où gueuler en cas de problème", et peu de sociétés ont les bases pour répondre sereinement à la demande.
Certes, des tas de PME se montent autour du Libre, les fameuses SSLL, mais elles sont plus sur une niche professionnelle... reste à desservir le particulier ; en encore, ces "efforts" n'ont lieu et n'auront encore lieu que dans nos - grandes (que là ?!) - villes.

Mais pour l'instant, ce petit pourcentage prêt à payer n'est pas suffisant pour soutenir l'économie d'une PME.
:-: Auteur Libre::EsteBaN-Hache.net :-:
:-: ecrits.net (LAL, GNU/FDL) :-:
PengouinPdt

Messages : 256

Mar 21 Déc, 2004 15:31

Seule une étude de marché pourrait répondre à cette question.

Il faut avant tout bien définir le service (déplacement à domicile, dépannage à distance, formation...) à proposer et compter le nombre de clients potentiels (réponse à des questions
fermées...).
Mais peut-être tâtes-tu déjà le terrain sur Framasoft ?
PhiX

Messages : 143
Géo : Carcassonne

Mar 21 Déc, 2004 18:22

PhiX a écrit:Mais peut-être tâtes-tu déjà le terrain sur Framasoft ?


Qui ? moi ?

Du tout ... dans l'immédiat, nullement !

Et, ce même si, un jour, je réaliserai un projet de SSLL, je ne pense pas faire du particulier mon principal cheval de bataille.
J'ai eu des potes qui étaient, et sont toujours pour certains, assembleur PC ; le constat est toujours le même : le particulier ne rapporte pas !
Au niveau matériel, il faut vendre beaucoup pour espèrer "rentabiliser", au niveau relationnel, souvent le particulier est "un chieur".

Seul un de mes potes, y trouvent son "compte", dans le sens où il a trouvé une niche intéressante, c'est lui qui dépanne à domicile, et ce sont les clients particuliers qui l'appellent - le bouche à oreille -.
Il doit faire aussi un peu de formation, si je ne me trompe...
Mais, là aussi, il est loin de "faire son beurre".
Et, il rend "service" auprès de collectivité, et autres PME, ce qui économiquement est plus "viable" - si ca peut l'être !
:-: Auteur Libre::EsteBaN-Hache.net :-:
:-: ecrits.net (LAL, GNU/FDL) :-:
PengouinPdt

Messages : 256

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit