Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 20:37
Supprimer les cookies

Page 1 sur 31, 2, 3 SuivantFutur incertain ????

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Mar 09 Nov, 2004 17:42

Bonjour a tous!!!!
J'ai reçu cette nouvelle par e-maill....je la trouve important...je ne savais pas ou la poster et je la mets ici.
Excusez-moi si j'ai mal fait....

Plus tôt dans la semaine, Microsoft a esquissé ses plans pour sa prochaine génération de systèmes d'exploitation, nom de code Longhorn / Palladium. Parmi toutes les spécifications qu'ils cherchent à vendre, se trouvaient les fonctions de "réseau sécurisé" offertes par l'OS.

Premièrement :
Microsoft prévoit d'implémenter Palladium DRM (Digital Rights Management) sur une puce hadware, initialement implantée sur la carte mère, mais plus tard intégrée au processeur, et utilisant des flux de
cryptage matériels. Le but est d'associer un drapeau à chaque fichier sur l'ordinateur, avec une signature numérique informant un serveur distant de sa nature. Si ce fichier est inautorisé, le serveur distant ordonnera à votre ordinateur de ne pas vous laisser l'ouvrir.

À la base, il s'agit d'une tentative pour mettre un terme à l'échange de MP3 et de warez [1].

Deuxièmement :
Avant qu'une application puisse se lancer, elle aussi devra se faire "vérifier" par un autre serveur. Si le code du programme ne correspond à aucun des codes authentifiés, l'ordinateur en refusera l'exécution. Cela, à nouveau, est fait pour empêcher votre ordinateur d'exécuter des applications "inautorisées" - qui pourraient être du warez, ou bien juste un freeware astucieux dont les auteurs ne peuvent pas payer la certification. Microsoft sera en mesure de contrôler précisément ce qui peut ou non tourner sur votre ordinateur.

Troisièmement :
Comme la plupart d'entre vous le savent, Microsoft a recours à une stratégie qui consiste à rendre leur logiciel délibérément obsolète - compatibilité ascendante mais pas descendante. Avec les lois de la DMCA, il sera bientôt interdit d'essayer de développer un produit logiciel compatible avec les types de fichiers issus d'un autre programme (par exemple, pensez aux nombreuses applications bureautiques pour Linux qui ont obtenu quelque succès en traduisant leurs formats de fichiers abscons). Cela a pour effet de tuer toute concurrence dans l'?uf - dans la mesure ou vous n'êtes pas autorisé à rendre votre nouveau produit compatible avec les autres, personne ne l'utilisera. Et finalement, les gens cesseront d'utiliser des logiciels alternatifs, puisque personne ne pourra relire leurs documents. Le monde entier n'aura plus qu'un choix pour le logiciel - Microsoft.

Quatrièmement :
Palladium va efficacement interdire le logiciel gratuit, pas seulement le logiciel gratuit pour Windows, mais aussi pour Linux, Mac, en fait tout ordinateur fondé sur une carte-mère équipée de Palladium. Pourquoi ? Pour autoriser le programme à tourner sur une machine Palladium, vous aurez à payer pour que votre code soit certifié "sûr" par le service d'authentification du logiciel de Microsoft. Et quel esprit sensé ira payer pour un code sur lequel il aura travaillé des heures ? Ça ne vaudrait vraiment pas la peine.

Les choses deviennent pires quand elles en arrivent aux projets open source, comme Linux et BSD. Ceux d'entre vous qui connaissent savent que les projets open source sont créés par des développeurs indépendants tout autour du globe, qui font des programmes dans leur temps libre et les donnent au reste du monde gratuitement. Beaucoup d'entre eux livrent le code même librement, de façon à ce que, si vous le souhaitez, vous puissiez changer le programme (par exemple pour corriger des bugs, ajouter des fonctionnalités, etc.). Ce serait déjà suffisamment grave que le propriétaire ait à payer des frais de certification. Mais CHAQUE MODIFICATION apportée au code source demandera un nouveau certificat séparé. Ceux qui utilisent
Linux savent que tant de choses sont mises à jour si rapidement que c'est non seulement peu pratique, mais coûterait aux développeurs open source des millions de Dollars. Argent qu'ils n'ont évidemment pas, et Microsoft le sait.

Cinquièmement :
Le "réseau sécurisé". C'est ce qui fait vraiment pencher la balance en faveur de Palladium. Tout d'abord, ils vont le faire de telle façon qu'il sera possible de le contourner au niveau matériel. Mais c'est conçu de manière à ce que, si vous essayez de vous connecter à un serveur web Palladium, vous ne le pourrez pas. Les machines Palladium seront capables de communiquer uniquement avec d'autres machines Palladium, et les machines non-Palladium ne pourront le faire avec aucune machine Palladium. À partir de là, si Palladium atteint la masse critique, il y aura des milliers de gens dans le monde qui seront incapables d'accéder à l'internet, ou même travailler sur un réseau avec des machines Palladium, d'où leur obligation de se "mettre à jour" en machines Palladium.

Sixièmement :
Ainsi que je l'ai pensé en premier lieu : quel est le problème, cela ne s'appliquera qu'aux machines basées sur une architecture x86 (notamment équipées de puces Athlon et Pentium, dans la mesure où seuls AMD et Intel se sont engagés pour l'instant). donc, je pourrais essayer une autre architecture hardware : comme Mac/PPC, ou le Sparc de Sun, ou toute sorte de processeur. Mais j'ai alors compris que même si je faisais ainsi, je ne pourrais accéder au "réseau Palladium", qui pourrait inclure la totalité d'internet si le concept fait suffisamment son chemin. Ce qui fait que vous, tous les Mac users seraient effectivement verrouillés ; vous aussi devriez adopter une machine Palladium si vous voulez que votre ordinateur puisse faire quoi que ce soit.

Septièmement :
Palladium va permettre que vos documents puissent être contrôlés à distance. Non, ce n'est pas une plaisanterie. Si Microsoft juge que vous utilisez une version trop vieille d'Office, tout ce qu'ils ont à faire, c'est d'envoyer un message à votre ordinateur, et il ne sera plus capable de lire aucun de vos documents créés par cette application. Encore plus sinistre est le fait que si Microsoft juge que n'importe lequel des documents sur votre machine les dérange (cela pourrait être du porno, ou bien un simple document contenant de l'information DeCSS ou anti-Palladium), ils peuvent simplement l'effacer ou l'altérer, non seulement sur votre PC, mais sur toute autre machine Palladium sur le réseau. Cela fait remarquablement penser au "Ministère de la Vérité" de "1984" de George Orwell, dans lequel le gouvernement truque en permanence l'information, passée et actuelle, pour le pays entier, afin d'apparaître comme "correct" [2] en toute circonstance.

Si Palladium se répand suffisamment, ce sera la mort de l'internet tel que nous le connaissons à présent. Plutôt que d'être contrôlé par nous, il le sera par Microsoft, et vous n'aurez d'autre choix que de faire exactement ce qu'ils disent. Voilà pourquoi je tiens à dire cela au plus de gens possible avant que l'idée n'en devienne populaire, et que M$ s'arrange pour nous faire croire qu'il s'agit là de la meilleure chose depuis l'invention du pain tranché." Les liens et descriptifs officiels de Microsoft sont ici : (on se rend compte que le gars qui écrit ci-dessus ne se trompe pas !)

http://www.microsoft.com/technet/treevi ... /NGSCB.asp

http://www.microsoft.com/PressPass/feat ... p.asp#core
Bender

Messages : 40

Mar 09 Nov, 2004 18:04

Bender a écrit:Les machines Palladium seront capables de communiquer uniquement avec d'autres machines Palladium, et les machines non-Palladium ne pourront le faire avec aucune machine Palladium.


Et comme la masse critique de machines non-palladium est largement atteinte avec 100% du parc actuel, AUCUNE machine palladium ne pourra surfer sur le net. AUcun risque que le nombre de machines palladium progresse donc.

Cette info date franchement...
pifou

Messages : 73

Mar 09 Nov, 2004 18:22

Quand je pense qu'il y a quelques instants, nous blaguions à poropos de Golden Gates, alias Bill Brother... la réalité dépasse la fiction.

Typique de la tendance actuelle, qui se baptise néolibérale et tue le libéralisme en tentant d'éliminer la concurrence.

Si ce que tu annonces se réalise, ce sera la mort du web que nous connaissons, livré à des blaireaux 'clic boum pan-pan".

Je désire rester positif : il y aura sans doute un autre réseau de sites "libres" qui travailleront hors Palladium, non ?
La communauté GNU a montré à plusieurs reprises de quoi elle était capable : elle sait faire des serveurs, elle sait faire des programmes, elle est vivante et elle couvre la planète, et ce qui était encore impossible il n'y a guère commence à apparaître : des bécanes vendues débarrassées de Windows.

Peut-être même pourrait-on voir dans cette entreprise une occasion idéale pour stimuler les désirs d'affranchissement de plus en plus marqués un peu partout. Bill n'essaie-t-il pas de décrocher la lune ? Elle risque fort de lui écraser les pieds.

Salut, je suis en ce moment sous windows (ne tirez pas sur le pianiste, c'est pour imprimer des circuits de randonnée :cry: )
Dès que je retourne à ma Mdk, je visite tes liens.

Merci de l'info
Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort
Beaumarchais
ErJiEff

Messages : 45

Mar 09 Nov, 2004 20:11

palladium ... ou comment migrer de force à linux :)
alcidi

Messages : 261

Mar 09 Nov, 2004 20:40

La chose n'est pas nouvelle.

Voir Against TCPA.
RNB.
Tribune Libre
"Voulez-vous que je vous dise? Je crois que je ne crois à rien, mais j'ai des doutes." (J. Goimard)
RNB

Messages : 858

Mar 09 Nov, 2004 21:32

Certes cela fait peur, mais arrêtons de voir Microsoft comme le grand méchant Satant... Cela serait valable si cette société était seule. Voyez le nombre d'applications utilisées aujourd'hui de manière professionnelle et open-source, l'essor de sociétés comme SUN, les partenaires économiques importants qui sont passés à l'open-source, les collectivités... Microsoft va devoir réviser quelque peu son diktat.
Jean-François CAUCHE

Messages : 41

Mar 09 Nov, 2004 22:29

arrêtons de voir Microsoft comme le grand méchant Satan

...en fermant les yeux sur Palladium ? sur la pression en faveur de la légalisation des brevets sur logiciels en Europe ? sur les formats de la suite MSOffice des documents qui rendent de fait MS propriétaire de nos données ? en renoncant à l'interopérabilité ? à la libre concurrence ? à la liberté ?
Cela serait valable si cette société était seule

Cette société est la seule à avoir un monopole sur un système d'exploitation et une suite bureautique, autrement dit sur le coeur du PC. De plus sa force de frappe financière ( $50 milliards de trésorerie) est supérieure à certains états.

Il serait, au contraire, peut-être temps d'ouvrir les yeux sur les menaces que fait peser cette société sur le monde.
PhiX

Messages : 143
Géo : Carcassonne

Mar 09 Nov, 2004 22:39

Jean-François CAUCHE a écrit:Certes cela fait peur, mais arrêtons de voir Microsoft comme le grand méchant Satant... Cela serait valable si cette société était seule. Voyez le nombre d'applications utilisées aujourd'hui de manière professionnelle et open-source, l'essor de sociétés comme SUN, les partenaires économiques importants qui sont passés à l'open-source, les collectivités... Microsoft va devoir réviser quelque peu son diktat.


Effectivement, en europe http://www.lexpansion.com/art/2487.76856.0.html ou en Asie http://www.vnunet.fr/actu/article.htm?numero=12624 microsoft s'accroche à son monopole - quitte a faire du dupings avec des licences bridées, mais en Asie c'est normal que les licences soient bridée :-)

Car n'en déplaise à Jean François, Microsoft représente plus de 95% du marché mondial en matière de système d'exploitation.

C'est 9 PC sur 10 http://www.lexpress.fr/info/multimedia/ ... ida=428751

J'ai revu il y a peu le pacte des gnous - certains aspect on un peu veilli ou font dans la caricatures - mais j'adore la bande son :-)

Par contre il y une chose qui est toujours vraie c'est que 90 % des utilisateurs d'ordinateurs n'imaginent pas qu'ils soient possible de taper du texte ou surfer avec autre chose que microsoft .

A revoir pour son coté historique http://linuxsouk.free.fr/Le_pacte_des_Gnous30Mo.avi
Dernière édition par alaingre le Mer 10 Nov, 2004 00:16, édité 1 fois au total.
alaingre

Messages : 1192
Géo : http://brenta.free.fr

Mar 09 Nov, 2004 23:32

Message supprimé. Je n'ai pas trouvé comment il faut faire pour le supprimer tout à fait. Merci de me tenir au courant.
Dernière édition par Paco le Mer 10 Nov, 2004 17:47, édité 1 fois au total.
Paco

Messages : 436
Géo : Anthering (Province de Salzbourg, Autriche)

Mer 10 Nov, 2004 00:35

Citation:
arrêtons de voir Microsoft comme le grand méchant Satan

...en fermant les yeux sur Palladium ? sur la pression en faveur de la légalisation des brevets sur logiciels en Europe ? sur les formats de la suite MSOffice des documents qui rendent de fait MS propriétaire de nos données ? en renoncant à l'interopérabilité ? à la libre concurrence ? à la liberté ?


Merci de ne pas déformer mes propos. Je n'ai jamais dit qu'il fallait renoncer à tout cela et, quand je déclare qu'il ne faut pas voir Microsoft comme le grand méchant Satan, ce n'est sûrement pas par complaisance pour cette société que je déteste.
Simplement, même si le danger est grand, il reste une lueur d'espoir. Une économie ne se fait pas avec une seule personne et il existe d'autres sociétés qui pésent aussi lourds voire plus que Microsoft. Examinez un peu le fonctionnement de la bourse et de l'économie mondiale par exemple. Vous ne pensez quand même pas que Microsoft fera la pluie et le beau temps ?
Quant à posséder 95% du parc informatique, soit ! C'est une réalité qui est à revoir un peu à la baisse cependant. Mais ce ne sont pas des systèmes Palladium. Il ne faut pas prendre quand même les utilisateurs et consommateurs (pardon, je n'aime pas ce terme, mais ...) pour des c... Je doute que ces 95% vont sauter sur Palladium du jour au lendemain, sachant que les activités de la plupart vont être bridées par l'OS. Microsoft n'est pas seule au monde et en cela elle peut difficilement imposer un diktat aussi lourd que Palladium. Je vous renvoie aux procès retentissants dont la firme a fait les frais. Le bilan est lourd coté européen.
Le danger est là, mais pas sans solutions. Quant à moi, je suis fourni. Je suis l'heureux possesseur depuis une heure d'un Radio Shaek TRS-80 : c'est fou ce que les gens peuvent jeter aux encombrants...
Jean-François CAUCHE

Messages : 41

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit