Nous sommes le Jeu 20 Jan, 2022 12:03
Supprimer les cookies

Page 1 sur 21, 2 SuivantApple=Microsoft "mais c'est pas pareil"

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Jeu 06 Avr, 2006 00:19

Les méthodes d'Apple sont les mêmes que celles de Microsoft car les ambitions dominatrices sont les mêmes.

Mais là ou c'est mal dans le cas de Microsoft, c'est un juste retour des choses dans le cas d'Apple... une interview hallucinante d'Olivier Frigara, rédacteur en chef adjoint du magazine SVM Mac.

morceau choisi :

Un morceau acheté sur le site d'Apple ne peut être lu que sur un iPod. Ne trouvez-vous pas qu'Apple est en train de proposer un système trop fermé?
Non, ils ne font que privilégier leur produit, c'est bien normal! (...) Bien sûr, ce n'est pas forcément louable, puisqu'en défendant leurs parts de marché, ils rendent l'utilisation plus compliquée aux internautes. Mais Apple ne fait finalement que s'adapter aux règles du marché, en se rapprochant des autres entreprises d'informatique. Je trouve d'ailleurs que les attaques des associations de consommateurs contre Apple sont exagérées. Pourquoi ne pas s'en prendre aussi à Windows ou à Linux? Car, à l'inverse, de nombreux jeux et logiciels sont uniquement conçus pour PC et illisibles sur Mac. Quelque part, Apple se venge peut-être de toutes ces années de brimade.

http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=3169
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Jeu 06 Avr, 2006 11:01

Ben voilà, on va pouvoir pourrir Apple autant que M$ maintenant :D
Tous les mêmes! :twisted:
arfelas

Messages : 383

Jeu 21 Sep, 2006 10:11

SVM Mac a écrit:Car, à l'inverse, de nombreux jeux et logiciels sont uniquement conçus pour PC et illisibles sur Mac.


1. Faire un jeu compatible Windows / Linux / Mac demande un investissement non négligeable. Dans certains cas, il peut y avoir des empêchements techniques rhédibitoires.

2. Faire un fichier musical lisible sur iPod / Samsung / Archos / etc. ne coûte absolument rien. Au contraire, faire un fichier musical lisible uniquement sur iPod représente un surcoût non négligeable.

Ce type est-il vraiment journaliste ? Je croyais que les journalistes étaient capables de réflexion sans sophisme, et avaient la décence de se méfier des comparaisons faciles ? :twisted:
mpop

Messages : 777
Géo : Lyon

Jeu 21 Sep, 2006 10:46

1. Faire un jeu compatible Windows / Linux / Mac demande un investissement non négligeable. Dans certains cas, il peut y avoir des empêchements techniques rhédibitoires.

Certes. Mais l'utilisation de bibliothèques de dev. multi-plateforme comme openGL permet de le faire plus facilement.
Vieu motard que jamais
azertyman64

Messages : 380
Géo : PAU

Jeu 21 Sep, 2006 10:50

un moteur de jeu ce n'est pas que de l'open GL .... la gestion des collisions, de la physique c'est pas la restitution graphique qui le gere....
wiko

Messages : 728

Jeu 21 Sep, 2006 15:29

antistress a écrit:Pourquoi ne pas s'en prendre aussi à Windows ou à Linux?

A Windows, ouaip, mais on ne se gene pas pour ca, à ce que je sache.
A Linux ? Ah, ouais, on n'a pas donné aux devellopeurs d'Apple les moyens de decoder le Ogg Vorbis, les pôvres !
Il se fout de notre gueulle !
Il y a des gens qui vendent de la nourriture, des médicaments, du pétrole, de la drogue, des armes, etc. Mais tous sont pauvres face à celui qui vent des logiciels mal fichu !

Je teste pour vous en ce moment le Web 3,2189a Bêta
Hybrid Son Of Oxayotl

Messages : 320
Géo : Grenoble

Jeu 21 Sep, 2006 19:33

antistress a écrit:de nombreux jeux et logiciels sont uniquement conçus pour PC et illisibles sur Mac.

Ne veut strictement rien dire...
Pour lui visiblement PC=Windows... y'a encore du boulot, surtout pour un journaleux "informatique" :?

Et pis c'est vrai que par exemple iChat fonctionne parfaitement sous Windows ou Linux...
Quand tout le reste a échoué, lisez le mode d'emploi.
yostral

Avatar de l’utilisateur
Messages : 5404
Géo : Là-haut dans la montagne...

Ven 22 Sep, 2006 15:06

arfelas a écrit:Ben voilà, on va pouvoir pourrir Apple autant que M$ maintenant :D
Tous les mêmes! :twisted:

T'a attendu ca, toi :shock: ?
Il y a des gens qui vendent de la nourriture, des médicaments, du pétrole, de la drogue, des armes, etc. Mais tous sont pauvres face à celui qui vent des logiciels mal fichu !

Je teste pour vous en ce moment le Web 3,2189a Bêta
Hybrid Son Of Oxayotl

Messages : 320
Géo : Grenoble

Mer 27 Sep, 2006 10:33

Hybrid Son Of Oxayotl a écrit:Il se fout de notre gueulle !
Oui.

http://www.apple.com/fr/macosx/features/unix/ a écrit:Mac OS X, le système d'exploitation basé sur UNIX ...


Je sais bien que Linux et Unix, c'est pas la mème chose , mais bon ....
Shnoulle

Avatar de l’utilisateur
Messages : 731
Géo : Roubaix

Mer 27 Sep, 2006 16:30

Lire l'article complet sur le Figaro en ligne ici :
Après Apple, Microsoft joue en solo sur Internet


Sur le modèle de l'iPod, le géant mondial du logiciel veut faire de Zune un baladeur exclusif.


AVEC le lancement à Noël de son Zune, Microsoft va utiliser sans scrupule la recette qui a fait le succès d'Apple avec son iPod. Le baladeur numérique du numéro un mondial des logiciels ne sera pas compatible avec les services de vente en ligne de musique ayant adopté Windows Media. Pour télécharger des morceaux ou des vidéos sur Zune, l'internaute devra passer par la future plate-forme Internet lancée par Microsoft. Et impérativement par elle.

.../...

Tête-à-queue stratégique A l'époque du lancement d'iTunes, Microsoft s'était rallié à la cause des filiales du groupe Lagardère et PPR, en leur fournissant une solution clés en main baptisée Playforsure. Puisqu'Apple avait volontairement supprimé toute compatibilité entre son iPod et le format Windows Media, Microsoft proposait un format ouvert à toutes les plates-formes et à tous les baladeurs (sauf iTunes et les iPod).

Mais voilà, c'était avant l'arrivée de Zune. Désormais, la donne change. Microsoft n'a pas réussi à contrer Apple. La firme à la pomme domine le marché de la musique en ligne dans 21 pays à travers le monde. Il était donc temps de changer de stratégie. Avec le Zune, le géant de Redmond veut frapper fort. Et d'abord en proposant des fonctionnalités d'échange de musique d'appareil à appareil sans équivalent, et donc en rendant le Zune indissociable de sa plate-forme de vente.

Pour ce faire, Microsoft va utiliser un système de protection des fichiers dérivé du Windows Media 10. Celui-là même que VirginMega, FnacMusic ou Orange ont adopté en toute confiance. Mais la nouvelle version est totalement incompatible avec la précédente.

Comble de l'ironie, la musique achetée sur VirginMega ou FnacMusic pourra tout de même être lue sur un Zune, mais à condition que le fichier ait été préalablement copié sur un CD.

Du côté du groupe Lagardère ou de PPR, la déception est bien sûr immense. La vente de musique en ligne est étroitement liée aux baladeurs : le succès d'iTunes tient à celui de l'iPod. Si le Zune connaît un fort succès, il n'y aura que Microsoft pour en profiter. Et il paraît aujourd'hui peu probable que VirginMega ou FnacMusic décident d'attaquer le groupe américain pour non-respect du principe d'interopérabilité : Microsoft reste toujours le prestataire de technologie sur leur plate-forme.

Craintes des labels indépendants La question de la viabilité de ces services de vente en ligne se pose à nouveau. Et ce pourrait vraiment être la dernière fois.

La situation n'est pas meilleure pour les labels indépendants. La concentration du marché de la musique numérique dans les mains de deux groupes américains n'est pas pour les rassurer. D'autant que si Apple et Microsoft n'ont pour l'instant aucun lien capitalistique avec les majors de la musique, leurs intérêts sont identiques. Les majors tiennent en effet à tout prix à ce que les oeuvres soient protégées contre la copie. Un impératif qui permet à Apple et Microsoft de mettre en place, sous couvert de lutter contre la piraterie, une intégration verticale de la chaîne de distribution de la musique. En définitive, elle piège l'utilisateur... et maintenant les producteurs.

La solution pour ces labels indépendants pourrait passer par une décision d'ampleur, comme vendre leur musique sans protection. Mais il y a fort peu de chance qu'ils soient suivis sur cette voie par les majors, malgré une opinion publique farouchement hostile aux systèmes anticopies de tous genres. (*)

©LeFigaro


(*) Les indépendants ont déjà commencé à proposer leurs titres en téléchargement à des prix extrèmement compétitifs (23 cts) en 192 kHz et sans DRM, sur des sites de téléchargement légaux comme eMusic ...

La guerre est déclarée sur les plate-formes légales de téléchargement, semble t'il ...

Espèrons, tout simplement, que la décision finale reviendra aux consommateurs !

:wink:
Saint-Chinian, parti

Messages : 2239
Géo : Paris

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit