Nous sommes le Jeu 22 Août, 2019 19:19
Supprimer les cookies

Et les licences Creative Commons et Art Libre hors du web ?

Image Libérer les logiciels et tout autre contenu, comment adopter une Licence Libre ? (GNU GPL, Art Libre et Creative Commons).
Un forum en collaboration directe avec le site Veni Vidi Libri.

Mar 23 Oct, 2012 02:08

Salut à toutes et à tous,

Est-ce que les licences Creative Commons et Art Libre peuvent aussi être concrétisées sur des oeuvres que l'on ne met pas (que l'on ne veut pas mettre ou que l'on ne peut pas mettre) sur le web ?

Exemple 1 :

Je fabrique un livre matériel, manuscrit ou imprimé : son matériel (pages, reliure, etc.), son contenu (un roman, une bande dessinée, un cours de mathématique, ou tout autre type de texte et/ou d'images). Ce livre est unique (il ne veut pas être cloné).

Je laisse intentionnellement 20 pages vides à la fin du livre. Sur la page après la fin de l'histoire et avant ces 20 pages vides, j'explique pourquoi :

"Ce livre t'a parlé ? alors parle-lui, si tu veux. Comment ? A la fin de ce livre se trouvent 20 pages vides. Tu peux lui parler en le commentant, si possible à la deuxième personne du singulier ("tu"). Remplis donc une de ces pages blanches, une page au maximum. Les autres aussi ont le droit de lui parler. Tu ne vas tout de même pas monopoliser la conversation.

Tu es libre de signer ou non. Tu es libre de dater. Tu n'as même pas l'obligation de lui parler. Tout ce qu'il veut, c'est parler à d'autres personnes. Alors fais-le voyager. Si tu as fini de l'écouter, ne le laisse pas seul sur une étagère. Donne-le à une autre personne, qui pourra, à son tour, l'écouter et, si elle veut, lui parler. Peu importe qui, pourvu qu'il puisse voyager.

Les 20 pages sont déjà toute remplies ? Et oui, il y a une fin à tout, enfin presque à tout. Même si tu ne peux lui parler, tu peux continuer de le faire voyager. C'est tout ce qu'il veut.

Si tu le vends, il ne t'en voudra pas, mais - honnêtement - il n'aime pas être considéré comme de la marchandise, bien que la monnaie ne le "touche" pas.
Si tu le photographies, il ne t'en voudra pas non plus, mais - franchement - il n'aime pas trop être pris en photo.

Enfin, il a encore moins envie d'être cloné (copié). Et avoir entendu 20 personnes lui parler lui aura bien suffi."


1. Est-ce que les commentateurs et commentatrices peuvent être considérés comme des auteurs ? Je pense que non. Mais je pose la question pour voir plus net dans le brouillard. Après tout, les licences Creative Commons et Art Libre ont surtout été pensées pour des oeuvres :

- pouvant facilement être copiées,
- ne changeant pas. Ce n'est pas l'original qui change, mais les copies. Or, dans le cas de l'exemple 1, l'oeuvre change (si on considère que les commentaires font partie de l'oeuvre).

2. Sous quelle licence vaudrait-il mieux le mettre ?

- la licence CC0 pose le moins de souci pour les lecteurs et commentateurs, mais aussi pour les personnes qui voudraient citer le livre. D'un autre côté, le livre s'en fiche bien d'être cité, du moment qu'il peut voyager.
- la licence CC-BY. Mais bon, je m'en fiche d'être cité. Je n'ai pas besoin d'être cité pour continuer à écrire.
- les autres licences CC. NC : comme dit au-dessus, le livre ne va pas faire la chasse aux sorcières et ne veut pas que d'autres le fassent pour des choses dont il s'en contrefiche. Idem pour ND et CA.
- la licence Art Libre, dans le cas où on considère les commentateurs comme des auteurs. Si quelqu'un cite un passage, devra-t-il citer aussi les nouveaux auteurs ? (ainsi que ceux qui ne sont pas encore auteurs, dans le cas où les 20 pages blanches ne sont pas encore toutes remplies :mrgreen: )
- aucune licence. Non, mais dites donc, aurait-il pu dire, je ne suis pas produit. Je ne suis pas licencié, déjà que je ne veux pas de numéro ISBN.
- la non-licence (c'est juste une mention) CopyHeart. Heu... mais le livre a justement demandé à ne pas être cloné. Est-ce là une des différences entre un livre matériel et un fichier ?

Librine sunt libri ? Est-ce que les livres sont libres ? :mrgreen:



Exemple 2 :

Comme dans l'exemple 1, je fabrique un livre matériel sans numéro ISBN. J'écris le premier chapitre et ne donne pas de titre au livre (le livre anonyme, sans prénom). Je laisse environ 400 pages vides par la suite.

J'y explique que les 400 pages sont faites pour les 20 autres chapitres. Comme pour les 20 commentaires, les 20 suivants contributeurs auront le droit de remplir chacun 20 pages au maximum.

"Ce premier chapitre t'a-t-il plu ? Ce livre n'en est qu'à ses débuts. Donne-lui une histoire. Si tu sais comment l'occuper, distrais-le avec un suivant chapitre (20 pages au maximum). Confie ensuite le livre à une autre personne qui l'écoutera. Si tu ne sais pas comment l'occuper, contente-toi de l'écouter. Puis confie-le à une autre personne.

Tu es libre de signer ou non. Tu es libre de dater. Tu n'as même pas l'obligation de l'occuper. Tout ce qu'il veut, c'est parler à d'autres personnes. Alors fais-le voyager. Si tu as fini de l'écouter, ne le laisse pas seul sur une étagère. Il veut s'occuper, voir du pays, voire du continent. Donne-le à une autre personne, qui pourra, à son tour, l'écouter et, si elle veut, discuter avec lui. Peu importe qui, pourvu qu'il puisse voyager.

Les 21 chapitres sont déjà terminés. C'est qu'il a déjà fait un bon bout de chemin. Et oui, il y a une fin à tout, enfin presque à tout. Même si tu ne peux lui parler, tu peux continuer de le faire voyager. C'est tout ce qu'il veut.

Si tu le vends, il ne t'en voudra pas, mais - honnêtement - il n'aime pas être considéré comme de la marchandise, bien que la monnaie ne le "touche" pas.
Si tu le photographies, il ne t'en voudra pas non plus, mais - franchement - il n'aime pas trop être pris en photo.

Enfin, il a encore moins envie d'être cloné (copié). Et avoir entendu 20 personnes lui parler lui aura bien suffi."


1. Est-ce que les 20 suivants contributeurs peuvent être considérés comme auteurs ? (Je crois que oui.)

2. Si, après que quelques chapitres ont été écrits, un lecteur cite un passage, doit-il citer tous les auteurs (qui ont contribué jusqu'à ce moment-là) ? (sauf dans le cas de la CC0) Si oui, comment pourra-t-il se tenir au courant des auteurs suivants ? (pour rajouter les nouveaux auteurs qu'il doit citer) Étant donné que le livre est unique, pas copié, pas numérisé.

3. Quelle licence pourrait le faire ?

Je rappelle que contenu peut être de tout types. Exemples de variantes (qui peuvent éventuellement changer les réponses aux questions) :

- Comme dans l'exemple 2, il y a 21 contributeurs (dont moi le premier pour donner le LA). Mais, cette fois-ci, il ne s'agit pas de 21 chapitres, mais de 21 petites histoires indépendantes (ou dépendantes) les unes des autres. S'agit-il de 21 oeuvres ou, toujours, d'une seule oeuvre ? Peuvent-ils mettre une licence différente pour chaque histoire ? même si j'ai écrit "Tout le contenu de ce livre est sous licence CC0." ou "Tout le contenu de ce livre est sous licence CC-BY-SA." ? :mrgreen:
- Il peut s'agir d'une bande dessinée. Une longue histoire ou plein de courtes histiores.
- Il peut s'agir d'images indépendantes les une des autres.

Le livre ne durera pas forcément aussi longtemps que le fichier pdf (ou epub), mais il se cassera peut-être moins la tête avec le droit d'auteur.

Est-ce qu'un fichier pdf aime être cloné ? (sans remettre en question le pertinent CopyHeart)
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.
shokin

Avatar de l’utilisateur
Messages : 186
Géo : Suisse

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit