Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 20:27
Supprimer les cookies

Emission TV sur les brevets logiciels et autres ...

Image Libérer les logiciels et tout autre contenu, comment adopter une Licence Libre ? (GNU GPL, Art Libre et Creative Commons).
Un forum en collaboration directe avec le site Veni Vidi Libri.

Dim 07 Nov, 2004 01:13

C'était dans le magazine "Contre-courant" du Vendredi 5 Novembre. Ca repasse dans la nuit de jeudi 11 novembre à vendredi 12 à 4h00 du matin (durée : 65')

Stéphane


le "pitch" officiel

Présenté par Stéphane Paoli. Documentaire. Réalisé par Vincent Maillard. Produit par Station Service. Avec la participation de France 2. Avec : Peter Hudson (Parker), Gilbert Coudurier (Romuald) et Philippe Agael (Harry).

Intelligence superficielle est un documentaire de "science-fiction" : Romuald, consultant international pour l'industrie des technologies de pointe, spécialisé dans le lobbying européen, va croiser la route de deux personnages "énigmatiques" : Parker et Harry. Ces rencontres vont l'amener à s'interroger sur ce qui reste en lui d'humain... Parker et Harry, dans un décor étrange, visionnent des documents vidéo sur la brevetabilité des logiciels, l'Intelligence artificielle, Internet, la génétique, les algorithmes génétiques et les nanotechnologies. Le danger n'est-il pas que toutes ces "technosciences" soient soumises aux seules lois de la compétition économique…


le "pitch" de Télérama

Télérama du 30/10/2004 :
Magazine sur France 2
vendredi 5 novembre 2004 de 23:50 à 00:55 (/65 min/)

Documentaire-fiction de Vincent Maillard (France, 2004). 55 mn. Rediffusion.

Quels sont les enjeux liés à la brevetabilité des logiciels ? Non, ne partez pas : sous des dehors un brin arides, cette question soulève une problématique essentielle. D'après ce film très étrange, entre fiction et documentaire, il ne s'agit rien de moins que de savoir si, dans l'avenir, une entreprise privée pourra être propriétaire d'un ou de plusieurs algorithmes, sachant que nos vies entières dépendront de ces programmes... Diantre ! Des spécialistes prévoient même l'apparition d'algorithmes capables de se reproduire et de muter : des nouveaux êtres « vivants » et « intelligents ». Bref, ces prospectives augurent un monde régi par les nanotechnologies, univers artificiel, créé au coeur de la matière par l'être humain, mais qui s'est libéré de celui-ci.

Plutôt que de nous raconter de façon classique ces enjeux, comme nous venons pathétiquement de le faire, Vincent Maillard a tenté d'injecter, au milieu d'interviews, des saynètes ins- pirées du mythique long métrage technophobe Blade Runner. Insensé, le pari se solde par un échec partiel. Car ces pastiches tournés avec deux euros six sous parasitent longtemps le propos très engagé du film : ils font sourire alors qu'ils voudraient effrayer. Reste une oeuvre innovante, inventive, qui marque l'esprit plus durablement qu'un docu classique. Ce n'est pas une qualité superficielle.

Nicolas Delesalle
Stef09

Messages : 61
Géo : Ariège, Pyrénées, France

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit