Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 20:50
Supprimer les cookies

Question concernant le libre et les entreprises privée

Image Libérer les logiciels et tout autre contenu, comment adopter une Licence Libre ? (GNU GPL, Art Libre et Creative Commons).
Un forum en collaboration directe avec le site Veni Vidi Libri.

Mar 02 Nov, 2004 12:41

Bonjour,

Je travaille pour une PME.

J'ai une question concernant un logiciel "GNU General Public License".

Je vais l'installer sur tous les ordinateurs de ma pme.

J'ai vu que ce logiciel était libre de droits mais je voudrais en faire profiter le créateur ou son association en effectuant une donation ou une action similaire.

Avez vous des conseils sur ce point?

Merci de vos informations.
Dernière édition par Tuxxor le Mer 03 Nov, 2004 12:13, édité 1 fois au total.
Tuxxor

Messages : 7

Mar 02 Nov, 2004 13:52

MPC = Multimedia player classic ?

http://sourceforge.net/projects/guliverkli/ => homepage => donate (tout est expliqué). :)
Invité

Mar 02 Nov, 2004 13:59

http://sourceforge.net/donate/

Oui j'avais vu par paypal, le problème c'est que ma société ne veut RIEN donner du tout.

Donc je voulais avoir votre position sur le point délicat. (qui me causera un "mal vu" de la part de mon employeur)

Je voulais avoir un argument pour forcer leur conscience à un minimum de considération aux personnes qui sont à la base de ces projets (et à la communauté du libre) ^_^

Tuxxor
Tuxxor

Messages : 7

Mar 02 Nov, 2004 15:08

bonjour Tuxor et bienvenue sur ce forum :)

1. si le logiciel est GNU/GPL ET gratuit, ton entreprise peut l'utiliser gratuitement et selon les termes de la licence ('librement'), elle n'a aucune obligation financière. Comme tu le dis, payer qqch est un acte de solidarité, de respect et de considération pour les codeurs qui ont mis leur soft à la disposition de tous. C'est vrai que ces considérations morales ou éthiques ne sont pas nécessairement partagées par tous, mais c'est un choix accepté par les développeurs.

2. une solution directe consisterait à continuer à sensibiliser ton employeur sur le libre pour le faire changer d'avis. C'est très long, ça prend beaucoup de temps, ça demande pas mal d'énergie et de persuasion, et le résultat n'est pas garanti. Je suis moi mm engagé dans une démarche similaire, et il ne faut pas se faire trop d'illusions. ça n'empêche pas d'essayer.

Mon angle est le suivant :
- sélectionner et diffuser des article sur le Libre, p.ex le livret du libre, la bataille du LL, des livres blancs ou verts concernant la migration, des papiers sur les réseaux hétérogènes, bref tout ce qui permet de faire prendre conscience simplement à des décideurs ce qu'est le libre = des infos sur la culture du libre et ses avantages
- sélectionner et diffuser des articles sur les risques de la dynamique propriétaire, p.ex piège dans le cyberspace, des papiers sur les failles de sécurité de tel ou tel navigateur = des infos sur les risques de certains systèmes propriétaires.

Il y a qques sites qui proposent des dossiers synthétiques sur les LL, comme par exemple l'intenaute, educnet, logiciel libre.net, l'adullact, etc.

3. une solution indirecte consiste à faire participer au déploiement une SSLL ou au autre acteur du libre. Par exemple, si le logiciel que vous allez installer a été développé par un particulier ou une association, peut être que cette personne est consultant informatique et qu'une mission peut lui être confiée dans le cadre de déploiement ? L'auteur d'un logiciel le connaît généralement bien, et il est capable d'intervenir pour des développements complémentaires ?

4. Indépendament de tout ça, tu peux envoyer un petit mail à l'auteur pour lui dire tout le bien que tu penses de son logiciel, pour lui raconter comment les autres utilisateurs se l'approprient, ce qui leur plaît, ce qui bloque, quels sont les pbs ou insuffisances à régler (ou mieux dit : 'les pistes d'amélioration' :) Ces infos sont importantes pour son égo (ça fait toujours plaisir) et pour continuer à améliorer son produit (les retours utilisateurs).

Tu peux aussi faire du prosélytisme auprès de tes potes réceptifs aux valeurs du Libre, diffuser l'info, coordonner des campagnes de donnations, etc. Si l'employeur n'est pas réceptif, le voisin(e) le sera sans doute...

Bon courage :-)

A+LS.
LS.

Messages : 3602

Mar 02 Nov, 2004 18:08

Ce n'est pas totalement choquant bien que cela me défrises : l'objectif d'une entreprise, c'est de gagner de l'argent ; tout le reste, c'est pour décorer. Dès lors, la direction d'une entreprise a l'impression pas fausse du tout de faire une faute en faisant un don.

Pourtant, dans certains cas, cela arrive (genre téléthon ou autre charity-bizness). Comment cela se peut-il ? Les valeurs "morales" de ce qui fait l'objet de ce soutien sont supposées servir d'exemple au personnel, qui, selon les psy du genre, sera plus enclin à la générosité (en efforts) pour son employeur.

Participer libéralement au Logiciel Libre, en revanche, choque l'idée d'entreprise : donner à des gens qui, pour rien, font quelques chose qui se vend par ailleurs et bien encore, cela implique, dans le tréfonds des pensées, que le personnel serait incité à exercer ses compétences gratuitement, en faisant de la concurrence à leur propre entreprise.

Bref, au-delà de ces bêtises psy-esques, concrètement un boîte ne peut pas faire un "don" en dehors d'une cause connue et reconnue. Mais une entreprise paie ses fournisseurs, ça c'est à peu près habituel.

Il faudrait proposer à la FSF/APRIL (?) d'établir une facture que l'entreprise réglerait (en se sachant libre de ne pas le faire). Il faudrait naturellement que l'entreprise agrée le montant de cette facture, symbolique ou non.

Pour tenter de diffuser le Logiciel Libre dans le collège dont je suis le responsable, je suis le premier à envisager un versement à OOo par exemple. Je suis dans mon cas tenu par les règles de la comptabilité publique, il faudrait donc que je passe commande d'une correction de bug par exemple, et qu'on me la facture. Si chaque collège utilisant OOo faisait ainsi pour 70 € par exemple, on mettrait pas mal d'huile dans les rouages.

Le problème, c'est que Multimedia player classic est déjà parfait ;)
(nan, j'd'éconne)

En tout cas, bonne change et merci pour ton soutien.
"La cacahouète, c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme" (Jean-Claude Van Damme)
Etienne

Messages : 272
Géo : Bagnolet-du-nonante-trois

Mar 02 Nov, 2004 21:43

Ce n'est pas totalement choquant bien que cela me défrises : l'objectif d'une entreprise, c'est de gagner de l'argent ; tout le reste, c'est pour décorer. Dès lors, la direction d'une entreprise a l'impression pas fausse du tout de faire une faute en faisant un don.

Pourtant, dans certains cas, cela arrive (genre téléthon ou autre charity-bizness). Comment cela se peut-il ? Les valeurs "morales" de ce qui fait l'objet de ce soutien sont supposées servir d'exemple au personnel, qui, selon les psy du genre, sera plus enclin à la générosité (en efforts) pour son employeur.

Participer libéralement au Logiciel Libre, en revanche, choque l'idée d'entreprise : donner à des gens qui, pour rien, font quelques chose qui se vend par ailleurs et bien encore, cela implique, dans le tréfonds des pensées, que le personnel serait incité à exercer ses compétences gratuitement, en faisant de la concurrence à leur propre entreprise.

Bref, au-delà de ces bêtises psy-esques, concrètement un boîte ne peut pas faire un "don" en dehors d'une cause connue et reconnue. Mais une entreprise paie ses fournisseurs, ça c'est à peu près habituel.


c'est le pb du rôle citoyen de l'entreprise, de son utilité sociale et de son engagement au service de la collectivité, du développement durable etc. Il me semble d'ailleurs que la question fait régulièrement l'objet de débats très sérieux au MEDEF ou ailleurs non ? Le cas des LL est une bonne occasion de mettre en cohérence ces si jolies paroles et des actes concrets. Je rêve ? Ah bon ? ok, dsl :~)

Il faudrait proposer à la FSF/APRIL (?) d'établir une facture que l'entreprise réglerait (en se sachant libre de ne pas le faire). Il faudrait naturellement que l'entreprise agrée le montant de cette facture, symbolique ou non.


Houla ! ça va faire hurler les hardcorecoders ça ! On va t'objecter le détournement de la GNU/GPL en moins de 2 ! Même si l'intérêt marketing de ton idée est clair.

Pour tenter de diffuser le Logiciel Libre dans le collège dont je suis le responsable, je suis le premier à envisager un versement à OOo par exemple. Je suis dans mon cas tenu par les règles de la comptabilité publique, il faudrait donc que je passe commande d'une correction de bug par exemple, et qu'on me la facture. Si chaque collège utilisant OOo faisait ainsi pour 70 € par exemple, on mettrait pas mal d'huile dans les rouages.


L'un des développeurs/responsables france d'O.O.o est consultant, ça serait une bonne idée de le faire intervenir dans qques bahuts :-)

A+LS.
LS.

Messages : 3602

Mer 03 Nov, 2004 10:56

Bonjour,

Voilà la réponse en gros de mon directeur. (le gros :wink: )

"Nous n'avons pas le temps de nous intéresser à ces points".

Donc pour le don : "NON"

Bon je pense que je vais plutot proposer des solution payantes à l'avenir vu que la majorité ne comprennent que le Mot "gratuit" et n'en ont que faire des GNU et autres communautées qui sont derrière.

Aucun respect en gros.

Merci de vos réponse et pour la bienvenue 8)

Tuxxor'
Tuxxor

Messages : 7

Mer 03 Nov, 2004 12:52

Bon je pense que je vais plutot proposer des solution payantes à l'avenir vu que la majorité ne comprennent que le Mot "gratuit" et n'en ont que faire des GNU et autres communautées qui sont derrière.


certes, mais il ne faut pas lacher l'affaire, c'est un travail de pédagogie qui prend du temps. Si une solution libre et gratuite existe, autant l'utiliser : les créateurs de softs libres et gratuits on pris en compte cette éventualité, et ça contribue à la dissémination du libre. Et ça peut toujours faire réfléchir les autres. Il n'y a pas de solution miracle face aux mecs un peu hermétiques, donc autant éviter de tomber dans leur logique d'aigreur

bon courage encore

LS.
LS.

Messages : 3602

Mer 03 Nov, 2004 17:15

LS. a écrit:certes, mais il ne faut pas lacher l'affaire, c'est un travail de pédagogie qui prend du temps. Si une solution libre et gratuite existe, autant l'utiliser : les créateurs de softs libres et gratuits on pris en compte cette éventualité, et ça contribue à la dissémination du libre. Et ça peut toujours faire réfléchir les autres. Il n'y a pas de solution miracle face aux mecs un peu hermétiques, donc autant éviter de tomber dans leur logique d'aigreur

bon courage encore

LS.


Cela permet aussi de réduire la "fracture numérique" en posant des bâtons à certains produits commerciaux qui s'estiment être le mieux de ce qui se fait au nom du fait que tu le payes !
Cela permet aussi de faire prendre conscience -sans précipiter les choses ni événements- qu'il existe autre chose qui est tout autant valable, fonctionnel, esthétique, interopérationnel... des arguments en soi qui peuvent porter.
Cela permet enfin d'imposer de réels standards reconnus -par la société informatique- et non des standards de faits économiques !
:-: Auteur Libre::EsteBaN-Hache.net :-:
:-: ecrits.net (LAL, GNU/FDL) :-:
PengouinPdt

Messages : 256

Jeu 04 Nov, 2004 08:21

Au risque de lancer un débat houleux et de me faire taper dessus (argh non! pas le clavier!!)

Est ce qu'il ne serait pas plus incitatif, pour l'entreprise, d'offrir une espèce de contrepartie à ce type de don en terme d'image? Genre une page où figureraient les noms des donateurs, un peu comme dans les temples en chine ou comme du mécénat, quoi .
Raphaëlle

Messages : 44
Géo : DK

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit