Nous sommes le Mer 01 Avr, 2020 02:52
Supprimer les cookies

Prendre la température d'Internet

Forum dédié au débat avec les députés Carayon et Cazenave ayant eu lieu le 28 mars 2006.

Mar 28 Mars, 2006 12:23

La loi DADVSI est complexe car elle nécessite des compétences techniques en informatique pour en saisir la portée, des compétences juridiques sont également appréciables. Toutefois, il est rare de cumuler ces deux compétences. Le ministre a parlé de désinformation à notre sujet (les sauterelles :twisted: ), tout au contraire Internet a joué son rôle en diffusant très rapidement des informations critiques, contrastées et vérifiables. La nuée de sauterelles agglutinée sur les serveurs de streaming de l'Assemblée Nationale pendant les débats, les milliers de messages sur les forums (plus de 10000 en quatre jours en décembre sur un seul forum), IRC, l'activité des blogs au sujet de DADVSI démontrent que l'intérêt et la volonté de participer au processus démocratique étaient réels. Plus étonnante était la participation d'attachés parlementaires et récemment de députés ici bas.

On nous a sorti dans la tradition des médias du XXème siècle quelques interprètes en pature histoire que le grand public puisse avoir une larme sur les « pauvres » « artistes » attaqués par les « pirates ». Or, force est de constater que cette « communication » n'a guère eu l'effet escompté ; le coûteux site de propagande du ministre en étant la meilleure preuve.

Ainsi comme le titre du DVD de vos débats : « DADVSI : il s'est passé quelque chose » le mentionne, j'aimerais avoir votre point de vue sur ce « quelque chose » qui me semble être inédit et particulièrement fort, comment intégrez-vous Internet en tant que lobby ? Comment gérez-vous Internet en tant que média où le moindre faux pas est immédiatement condamné ?
François Battail

Messages : 337

Mar 28 Mars, 2006 16:10

Le projet de loi DADVSI nécessite également une appréhension de l'économique
dans ses implications directes et indirectes.
Des acteurs du monde du "libre" (sociétés de services en logiciel libre, artistes du libre,...)
risquent de voir leur développement freiné alors qu'il s'agit d'entités dynamiques
à l'origine de nouvelles activités et de nouveaux modèles économiques.

Les personnes qui travaillent dans ces domaines sont naturellement attentives
à leur environnement professionnel (les contraintes légales en font partie).
Elles ont aussi l'habitude du fonctionnement horizontal d'internet.
Il leur (nous) est donc insupportable d'entendre contre-vérités, approximations,
détournements de pensée,...lors de débats qu'il est possible de suivre en temps réel.

La présence de députés sur notre forum nous montre qu'une attention est portée
au focntionnement horizontal. Merci !

Ne pensez-vous pas toutefois que nombre de députés (et responsables politiques
au sens large) n'ont pas encore compris la nature d'internet et n'y voient qu'un nouvel
outil de communication destiné à faire passer leur(s) message(s) ?
skurril

Messages : 5

Mar 28 Mars, 2006 18:18

François Battail a écrit: j'aimerais avoir votre point de vue sur ce « quelque chose » qui me semble être inédit et particulièrement fort, comment intégrez-vous Internet en tant que lobby ? Comment gérez-vous Internet en tant que média où le moindre faux pas est immédiatement condamné ?
Internet est un outil d'informations et d'échanges. Le bon côté pour la démocratie est qu'il est moins couteux que d'autres. Le mauvais côté est peut-être une forme de prime à l'irresponsabilité par l'anonymat ou à la désinformation, aux rumeurs.
Bernard Carayon

Messages : 32

Mar 28 Mars, 2006 18:22

Côté désinformation, même si les forums et blogs anti-dadvsi sont loin d'être irréprochables, la communication du ministère de la culture détient quand même la palme... :?
hawkins

Messages : 47

Mar 28 Mars, 2006 18:22

Bernard Carayon a écrit:... une forme de prime à l'irresponsabilité par l'anonymat ou à la désinformation ...


venant d'un politicien, je préfére en rire :)
Invité

Mar 28 Mars, 2006 18:25

la prime à l'irresponsabilité et l'anonymat, certes, existe, mais pour ce qui est de la publication et diffusion d'information, la correction d'erreur, la rectification, le redressement des données fausses est très rapide, et très rigoureux. il y a un mode collaboratif et de vérification par les pairs, que ce soit sur les blogs, ou autres, à l'instar du mode de travail de la communauté du libre, cf. les sites de développement de logiciels ou wikipedia par ex. d'un niveau très enviable même chez les "pros" du monde réel !!
bituur esztreym _ http://www.dogmazic.net/ _ http://libreacces.org/ _ c]
"la terminologie est une question de goût, elle ne touche pas aux réalités" _ Hjelmslev
bituur esztreym

Messages : 111

Mar 28 Mars, 2006 18:30

Bernard Carayon a écrit:
François Battail a écrit: j'aimerais avoir votre point de vue sur ce « quelque chose » qui me semble être inédit et particulièrement fort, comment intégrez-vous Internet en tant que lobby ? Comment gérez-vous Internet en tant que média où le moindre faux pas est immédiatement condamné ?
Internet est un outil d'informations et d'échanges. Le bon côté pour la démocratie est qu'il est moins couteux que d'autres. Le mauvais côté est peut-être une forme de prime à l'irresponsabilité par l'anonymat ou à la désinformation, aux rumeurs.


Excusez-moi mais vous venez de baisser fortement dans mon estime avec cette réponse démagogique et simpliste alors que le fond que je soulève mérite un petit peu plus d'implication ; quant à l'irresponsabilité par anonymat vu mon « login » laissez moi en douter.

[edit]ortho[/edit]
François Battail

Messages : 337

Mar 28 Mars, 2006 18:32

François Battail a écrit:
Bernard Carayon a écrit:
François Battail a écrit: j'aimerais avoir votre point de vue sur ce « quelque chose » qui me semble être inédit et particulièrement fort, comment intégrez-vous Internet en tant que lobby ? Comment gérez-vous Internet en tant que média où le moindre faux pas est immédiatement condamné ?
Internet est un outil d'informations et d'échanges. Le bon côté pour la démocratie est qu'il est moins couteux que d'autres. Le mauvais côté est peut-être une forme de prime à l'irresponsabilité par l'anonymat ou à la désinformation, aux rumeurs.


Excusez-moi mais vous venez de baisser fortement dans mon estime avec cette réponse démagogique et simpliste alors que le fond que je soulève mérite un petit peu plus d'implication ; quant à l'irresponsabilité par anonymat vu mon « login » laissez moi en douter.

[edit]ortho[/edit]


tu exagères, le propos, général, est censé

ne le prends pas pour toi
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Forum verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit