Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 05:21
Supprimer les cookies

De la génération Napster à la génération Creative Commons

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Dim 29 Mai, 2005 09:33

Le titre de mon post ferait peut-être un bon titre d'article non ?
Il m'est venu à la lecture d'une interview récente de Libération Il faut apprivoiser la gratuité sur Internet (Rencontre avec Joëlle Farchy par Florent Latrive)

Premier extrait ("génération Napster") :
La génération Napster a pris l'habitude de recevoir sans les payer de nombreuses informations au mépris de toutes les règles de la propriété intellectuelle.

Second extrait ("génération Creative Commons") :
Vous trouvez aussi sur Internet des oeuvres qui circulent gratuitement avec le consentement de leurs auteurs, de manière tout à fait légale. C'est complètement différent des modèles de type Kazaa. Par exemple les licences libres de type Creative Commons tentent d'adapter les règles de la propriété intellectuelle aux possibilités ouvertes d'Internet ; les auteurs ont la possibilité de partager leurs oeuvres sans en perdre le contrôle grâce à des procédures contractuelles souples. Les licences Creative Commons ont été adoptées par une grande partie de la communauté de la musique électronique en ligne. Les motivations des auteurs qui acceptent la circulation gratuite de leurs oeuvres sont variées : volonté de se faire connaître, de faire la promotion de leur dernière création, participer à une oeuvre collective, partager une passion, des stimulations intellectuelles... Ce sont de formidables opportunités lorsqu'il s'agit de démarches volontaires mais ça ne peut pas représenter le seul modèle pour l'avenir.
aKa

Messages : 7721
Géo : Roma

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit