Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 05:11
Supprimer les cookies

Le marketing appliqué au « Bazar » est-il néfaste ?

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Mer 20 Avr, 2005 12:04

On a discuté récemment de Libre et d'économie (mais de mon point de vue de manière pas toujours très sereine de part les interventions un peu "huile-sur-le-feu" de certains).

Je reste ici dans la même thématique.

La conclusion d'un récent article d'infogiciel.info intitulé : Opinions : où va l’open source.

Rappelons pour conclure que le logiciel libre puise sa force (et sa pérennité) dans son ouverture et sa diversité. Le marketing appliqué au « Bazar », pour séduisant qu’il puisse paraître, pourrait bien à terme s’avérer néfaste à sa nature profonde. Une dichotomie marquée entre les deux types de communautés pourrait en résulter. Ces évolutions de fond, associées aux enjeux des débats sur la brevetabilité garantissent en tout cas de passionnants échanges.
aKa

Messages : 7721
Géo : Roma

Mer 20 Avr, 2005 12:18

Cet article est effectivement très instructif.

Au travers de ce post "conciliatoire", je reconnais en toi le grand sage que tu es :wink:

Espérons que cela soit de même pour tout le monde :?
Dernière édition par Invité le Dim 24 Avr, 2005 13:09, édité 1 fois au total.
Invité

Mer 20 Avr, 2005 14:33

un super article (mais apparament avec (c) :

- la légitimité des LL est acquise, ce n'est pas un phénomène de mode
- les DSI ont recours aux LL et le phénomène est durable
- les SSII et SSLL sont entrées dans la course à la taille critique
- des risques subsistent : quelle maintenance pour les LL, quelles évolutions, quels conflits de droits (d'auteurs) ?
- de nouvelles communautés pilotées par dses sociétés commerciales apparaissent, avec une approche marketing (p.ex les contrats CC)
- ça va bastonner grave dans le bazar !

ama les 'dichotomies' qu'il évoque sont inéluctables. mieux vaut l'anticiper que d'essayer de s'y opposer de front.
LS.

Messages : 3602

Mer 20 Avr, 2005 19:58

Bonsoir à tous,

J'ai lu (rapidement) plusieurs topics, il y beaucoup d'idées développées.

Si je puis faire un commentaire puisque je gère une société éditrice (une des rares en France travaillant dans le monde du développement) :

Premièrement le logiciel libre n'est pas l'ennemie économique.
C'est un concurrent qui a des atouts et des inconvénients.
Mais c'est un concurrent utile 1° il évite de réinventer la roue, 2° ça évite de devoir utiliser des solutions commerciales bidons et il y en a ...

De plus en France hormis les logiciels compta, paye, erp, ... les sociétés font surtout du service, ne nous le cachons pas. Et le LL est un plus pour le service.

Certes comme éditeur je peux y voir une concurrence "déloyale", non je n'y vois qu'une concurrence même si dans mon créneau la concurrence est faible. Mais d'un autre coté grâce au LL (j'utilise Eclipse) j'ai un outil relativement efficace (un peu lent et gourmant) gratuit, suivi et suffisant.
L'autre outil que nous utilisons est un langage Lisp, lui est payant. Comme quoi LL et commerciales cohabitent très bien.

Pour la bureautique on utilise OOo, et désolé pour les esprits chagrins, mais Microsoft et son Office, c'est l'horreur, comment peut-on encore créer des monstres ergonomiques pareils en 2005 ??? OOo n'est pas parfait mais franchement nettement plus ergonomique, et n'étant un pro de l'édition, les fonctions offertes me suffisent très largement.

Un bon logiciel est un bon logiciel, la manière de le diffuser, la manière de le créer importe peu. Ce qui compte c'est le résultat.
Et si ce résultat est ouvert c'est encore mieux, d'ailleurs à la demande de nos clients nous ouvrons le source de nos softs et s'ils le désirent il peuvent participer. Ce n'est pas exactement du LL, mais pas non plus une politique du tout fermé. C'est entre les deux et les clients visiblement apprécient.
eagle

Messages : 13

Sam 23 Avr, 2005 01:01

LS. a écrit:- les DSI ont recours aux LL et le phénomène est durable

http://www.linux-france.org/prj/jargonf/D/DSI.html

- les SSII

http://www.linux-france.org/prj/jargonf/S/SSII.html

et SSLL sont entrées dans la course à la taille critique

Hic ?
http://www.linux-france.org/prj/jargonf/general/cherche.php?req=SSLL

ama les 'dichotomies' qu'il évoque sont inéluctables.

http://acorgone.free.fr/dichoto.htm
:?: :?: :?:
Mélodie

Messages : 4555
Géo : France

Sam 23 Avr, 2005 01:31

salut Athanor1,

et ?

(j'ai fait une synthèse à la hache d'un article qui me semble intéressant, en tous cas plus que le résumé)

LS.
LS.

Messages : 3602

Sam 23 Avr, 2005 01:42

LS. a écrit:salut Athanor1,

et ?

(j'ai fait une synthèse à la hache d'un article qui me semble intéressant, en tous cas plus que le résumé)

LS.

J'ai lu l'article entièrement, plus quelques autres depuis ce journal, du coup, (pardon: webzine) mon "?" pour demander comment il faut comprendre "dichotomie" dans ce contexte ? + si c'est possible, donner le développé des acronymes à mesure ? :)
Remarque, j'aime bien le Jargon Français, il y a souvent des remarques humoristiques:
http://www.linux-france.org/prj/jargonf/S/SSII.html

[métier] Société de Services et d'Ingéniérie Informatique. Ces sociétés peuvent par exemple écrire des applications spécialisées (voir application verticale), ou réaliser un FM, ou même vous planter sur place avec un logiciel pourri et buggé, après, bien sûr, avoir empoché votre chèque ;).

Muy buenas noches! ;)
Mélodie

Messages : 4555
Géo : France

Sam 23 Avr, 2005 17:15

SSLL : Société de Service en (ou de) Logiciel(s) Libre(s).

Dichotomie : en général ça designe une séparation d'un ensemble en deux parties distinctes sur la base d'un critère donné, et pas nécessairement "de caractéristiques sociales".
Le sens dans la citation me semble assez proche de ça, non ?
Vincent

Messages : 658
Géo : Lyon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit