Nous sommes le Mer 12 Août, 2020 05:40
Supprimer les cookies

Page 1 sur 51, 2, 3, 4, 5 SuivantL'Open Source : Quel avenir ?

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Sam 09 Avr, 2005 16:50

Bonsoir,

Je viens de me connecter à ce site :

http://excel.1.free.fr/

Et je crois que le message de conclusion ("INTERNET : vaste marché où tu peux tout prendre sans jamais dire merci") quand à sa fermeture illustre bien le problème aujourd'hui :

Les gens considère le Web comme un vaste espace où il est bon de se servir gratuitement.

Plus en rapport avec l'Open Source, je crois sincèrement que si nous ne nous engageons pas tous dans la bonne voie, ce mode de dévleoppement disparaitra petit à petit, ne laissant derrière lui que des projets non aboutis ou abandonnés...faute de combattants.

Alors un petit effort et aidez ceux qui s'engagent sur la difficile voie du développement...ne soyez pas de simples "aspirateurs"...proposez, soutenez, remerciez...et payez ce que vous utilisez quotidiennement.

Salut.
Invité

Sam 09 Avr, 2005 18:13

je suis d'accord d'ailleurs le projet Agnula connait des pbs de financement ce qui est fort dommage... :?
jurisjazz

Sam 09 Avr, 2005 18:19

jurisjazz a écrit:je suis d'accord d'ailleurs le projet Agnula connait des pbs de financement ce qui est fort dommage... :?

Un lien pour soutenir ce projet ? :?:
treanna

Messages : 16

Sam 09 Avr, 2005 18:46

C'est un problème assez complexe.

Sur la Tribune Libre, on a essayé récemment de sensibiliser à cela avec l'article de Michel Dumais : Logiciel libre, prenez-vous vos responsabilités ?

Voir également par exemple la news du jour sur LinuxFr : Un nouveau modèle économique pour le logiciel libre !

Je crois aussi que l'on souffre de la difficulté de trouver des dispositifs simples, efficaces et non surtaxés pour le micropaiement (si mon ordi était comme une tirelire avec une fente et la possibilité de choisir un destinataire, je puis vous dire que je donnerais très très souvent plusieurs euros par-ci par là).

Sinon pour reprendre l'expression, je préfère malgré tout un vaste marché où tu peux prendre sans dire merci qu'un vaste marché où tu es obligé de dire merci pour prendre.
aKa

Messages : 7721
Géo : Roma

Sam 09 Avr, 2005 19:14

aKa a écrit:Sinon pour reprendre l'expression, je préfère malgré tout un vaste marché où tu peux prendre sans dire merci qu'un vaste marché où tu es obligé de dire merci pour prendre.


Sortie du contexte, la phrase est très ambiguë :-)
Free like a bird

Messages : 2410
Géo : Région parisienne

Sam 09 Avr, 2005 23:59

Free like a bird a écrit:du contexte, la phrase est très
LS.

Messages : 3602

Dim 10 Avr, 2005 00:36

J'ai connu des messages de LS. plus inspirés que celui-là ;-)
aKa

Messages : 7721
Géo : Roma

Dim 10 Avr, 2005 11:30

Free like a bird a écrit:
aKa a écrit:Sinon pour reprendre l'expression, je préfère malgré tout un vaste marché où tu peux prendre sans dire merci qu'un vaste marché où tu es obligé de dire merci pour prendre.


Sortie du contexte, la phrase est très ambiguë :-)


Je suis bien d'accord !

Il faut certes pouvoir prendre...SI on y est autorisé.

Et la politesse, j'espère que ça existe encore.

Ma règle a toujours été la même :

"Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse".

En ce qui me concerne, je ne vois pas pourquoi, si je développe une appli ou un script, et que je le mets dans le domaine public...en demandant simplement un merci ou un soutien financier pour payer mes frais courants (hébergement, bande passante, etc...), les gens ne devraient pas le faire.

A raisonner comme cela on en arrive à tout mélanger : l'utilisation gracieuse, la reconnaissance de l'exercice intellectuel, et (malheureusement) le vol pur et simple.

Je vais faire "vieux con", mais quand je vois la majorité de la génération qui représente la relève préférer le paraître à l'être (il est vrai qu'il est plus important d'avoir le dernier téléphone portable, les dernières godasses à la mode, ou des surverts hors de prix...), le tout gratuit au prix raisonnable, ou la facilité de l'exploitation à la difficulté de l'exercice de développement, je ne suis pas certain que ça va s'arranger...

En 15 ans, si j'ai vu 50 jeunes (sur environ 5000) vraiment utiliser activement l'informatique (développement, création, participation, etc...) au lieu de s'en servir passivement (style console de jeux, ou pour pomper du MP3 ou du DIVx), c'est le bout du monde.

En fait, je crois avat tout que c'est un problème d'égoïsme, donc humain.
Invité

Dim 10 Avr, 2005 14:23

Je vais faire "vieux con", mais quand je vois la majorité de la génération qui représente la relève préférer le paraître à l'être (il est vrai qu'il est plus important d'avoir le dernier téléphone portable, les dernières godasses à la mode, ou des surverts hors de prix...), le tout gratuit au prix raisonnable, ou la facilité de l'exploitation à la difficulté de l'exercice de développement, je ne suis pas certain que ça va s'arranger...

En 15 ans, si j'ai vu 50 jeunes (sur environ 5000) vraiment utiliser activement l'informatique (développement, création, participation, etc...) au lieu de s'en servir passivement (style console de jeux, ou pour pomper du MP3 ou du DIVx), c'est le bout du monde.


j'ai vu dernierement un couple d'une cinquantaine d'années tres bcbg demander ds une agence Fce Télécom le portable "le plus tendance" ... pas une question d'age. tout ça pour un ... téléphone... eh ben oui ce n'est qu'un téléphone... :P
jurisjazz

Dim 10 Avr, 2005 14:28

jurisjazz a écrit:
Je vais faire "vieux con", mais quand je vois la majorité de la génération qui représente la relève préférer le paraître à l'être (il est vrai qu'il est plus important d'avoir le dernier téléphone portable, les dernières godasses à la mode, ou des surverts hors de prix...), le tout gratuit au prix raisonnable, ou la facilité de l'exploitation à la difficulté de l'exercice de développement, je ne suis pas certain que ça va s'arranger...

En 15 ans, si j'ai vu 50 jeunes (sur environ 5000) vraiment utiliser activement l'informatique (développement, création, participation, etc...) au lieu de s'en servir passivement (style console de jeux, ou pour pomper du MP3 ou du DIVx), c'est le bout du monde.


j'ai vu dernierement un couple d'une cinquantaine d'années tres bcbg demander ds une agence Fce Télécom le portable "le plus tendance" ... pas une question d'age. tout ça pour un ... téléphone... eh ben oui ce n'est qu'un téléphone... :P


J'ai dit "la majorité"...ce qui n'exclue en rien les autres catégories ;)

Ceci étant, il est vrai que mettre autant de thunes dans autant de futile, c'est assez délirant...
Invité


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit