Nous sommes le Mer 12 Août, 2020 05:34
Supprimer les cookies

Quand un auteur de logiciel libre ne comprend rien au libre

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Sam 19 Mars, 2005 02:12

... Il sort un script Javascript sous licence non-commerciale.

présentation du script
le script lui-même

Le plus préoccupant est que l'auteur du script est connu pour un autre logiciel qu'il a écrit et distribué, lui, sous licence libre...

Ceci, tandis que certains expliquent que les licences Creative Commons favorisent la progression du « libre » en fournissant aux débutants la possibilité d'un cheminement progressif. Ici et là, c'est le mouvement inverse qui apparaît, et menace l'écosystème du logiciel libre lui-même...
AntoineP

Messages : 1038

Sam 19 Mars, 2005 08:26

c'est effectivement un peu con.

sais tu pourquoi il a choisi cette licence ? les licences CC ne sont a priori pas faites pour des développements.

à mon avis ça ne change rien au fait que les licences coopératives contribuent à enrichir un écosystème autour du libre : l'erreur commise par l'un ne condamne pas la démarche des autres.

MAintenant en étant un peu réaliste, il est évident que l'augmentation du nombre d'acteurs et d'actions entrainera mécaniquement une augmentation du nombre de boulettes. D'autant plus que le 'cadrage culturel' est plus lâche aussi. C'est la raison pour laquelle je soutenais dans un autre post que c'est aux libristes de prendre linitiative et de définir des repères clairs.

A+LS.
LS.

Messages : 3602

Sam 19 Mars, 2005 11:52

Bonjour,

je vais peut etre en énerver certain qui liront mon message, mais pour une fois je vais pousser un coup de gueule:
je ne comprend pas comment quelqu'un peut poser une licence, libre ou non, sur UNE fonction (javascript, php, c, ...). Pour moi cela revient à accepter ce que je combat c'est à dire les brevet logiciel. Regardez sa fonction, elle est loin d'être complexe et donc il y a de très forte probabilité que quelqu'un l'ai déjà réalisé. Alors dans ce cas, comment accepter le dépôt d'une licence sur ce script? Je suis développeur web, je crée de nombreuses fonctions (essentiellement PHP et ASP), si je commence à mettre une licence sur toute mes fonctions cela bloquera le développement du web. Non pas parce que j'invente tout (loin de là) mais tout simplement parce que les fonctions que je crée doivent très certainement déjà exister. Or si je commence à observer les sites internet et que je découvre que certains utilisent des fonctions identiques aux miennes que fais-je? il y a de grande chance que ces fonctions aient été créées avant même que je commence à développer mais comme j'ai déposé une licence je vais aller m'amuser à les emmerder (excusez moi pour ce mot mais je n'ai pas trouvé d'autres mots pour exprimer mon sentiment) pour leur demander d'appliquer cette licence honteuse que j'ai osé déposer.

quelle soit libre ou pas déposer une licence sur ce type de script est honteux! Si tout le monde commence à déposer des licences sur des fonctions utilisées par tous alors dites adieu à Interet.
Invité

Sam 19 Mars, 2005 12:21

tout à fait d'accord avec Léviathan : mettre des licences (libres ou non) sur des fonctions et non des applications me paraît... contreproductif.

Par contre, pour calmer les esprits, je rappelle qu'Olivier Meunier est l'auteur de DotClear, l'un des outils de blogs les plus utilisés et publié sous licence GPL. Bref, c'est quelqu'un qui a déjà beaucoup donné, même si ça "n'excuse" pas la maladresse d'une licence avec clause NC sur une portion de code.

Laissons lui le bénéfice du doute : à moi, il aura fallu les message "poil à gratter" d'AntoineP et la verve d'aKa pour me convaincre que la bonne volonté des licences avec clauses NC allaient à l'encontre de "l'esprit du libre".
J'en suis aujourd'hui convaincu, mais ça ne coulait pas de source (sic ;))

Bref, peut être qu'un gentil message sur le blog : "tiens, je m'etonne de voir que tu /licencie/ une portion de code, qui plus est avec une clause réduisant la liberté de l'utilisateur de ladite fonction, par exemple de l'utiliser dans DotClear (sous GPL et donc incompatible avec CC BY-SA-NC). Quelle est ton opinion sur le sujet ?
Bien cordialement, un gentil utilisateur de DotClear"

Encore une fois, ce n'est pas parce qu'on assigne une licence qu'on en saisie toute la portée (c'est d'ailleurs la force et la faiblesse des licences CC). Et ce n'est pas parce qu'on est développeur qu'on a pris le temps de décortiquer les licences.
C'est mal ? Oui, clairement et définitivement : "Nul n'est censé ignorer la loi, ni les licences qu'il applique à ses contenus" :P

Mais au moins, le tir peut être corrigé.

Interrogeons d'abord l'auteur pour connaître son point de vue. S'il le maintient, libre à lui (re-sic), et on pourra alors critiquer tout notre saoul.

pyg
*Nouveau venu ? Lisez les règles d'utilisation de ce forum
*Une question à poser ? Assurez vous qu'on vous répondra
*Soutenir Framasoft ? Participez à l'annuaire !
*"T'es où ?" Inscrivez vous sur la FramaMap
pyg

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7858
Géo : Lyonnais

Sam 19 Mars, 2005 12:23

Hello

je suis relativement d'accord avec leviathan.
poser une licence pour un petit bout de code relativement simple, c'est dans la même lignée que vouloir déposer un brevet sur une simple idée. Il y a bien sûr un très grand écart entre les deux démarches, mais cet écart est quantitatif, et non qualitatif.
Pour le dire autrement encore, dans les deux cas je m'attribue une ressource qui devrait être un bien public, même si les tenants et aboutissants sont dans les deux cas bien entendus complètement opposés.

amicalement,

Thomas
Another

Messages : 12

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit