Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 05:34
Supprimer les cookies

Page 3 sur 4Précédent 1, 2, 3, 4 SuivantFatigué...

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Sam 12 Fév, 2005 18:41

Je suis complètement sur la même longueur d'onde que Euryale, qui se contente de semer le doute sur les logiciels propriétaires, à faire état de l'incertitude permanente dans laquelle doivent vivre les utilisateurs de Windows, et à raviver méchamment les peurs de ceux qui ont des soucis avec ces logiciels.

Le FUD ? Oui, mais nous sommes du bon côté du bâton ! Je l'ai écrit souvent ici sur Framasoft : j'ai décidé une bonne fois pour toutes de NE PLUS JAMAIS dépanner un pécé sous Windows, et déjà c'est génial.

Pfelelep, ton père, laisse-le tomber !

Quant à l'ami qui a lancé cette discussion, je suis tenté de lui dire : un prof, depuis quand ça sait se remettre en question :twisted:
(c'est un méchant intendant qui écrit...)
"La cacahouète, c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme" (Jean-Claude Van Damme)
Etienne

Messages : 272
Géo : Bagnolet-du-nonante-trois

Sam 12 Fév, 2005 20:44

re-,

100 % OK avec Euryale et Etienne, c'est la bonne méthode d'approche. Les infos passent beaucoup mieux après cette 'préparation de terrain'

Ca serait très intéressant de faire une synthèse de tous ça. Frama peut mettre un espace de travail à dispo, relayer l'info et publier le résultat, si un groupe de travail se met en place. Un tel argumentaire présente un caractère stratégique ...

A++LS.
LS.

Messages : 3602

Sam 12 Fév, 2005 20:55

M-Audio


M Audio joue la carte Linux à fond
les cartes M audio sont reconnues meme les 1010
et le personnel de Maudio est parfaitement formé et répond ds la journée à toute demande de recherche de drivers linux (alors que cette société distribue du soft windows donc c'est une TB approche) comme quoi LL ne rime pas forcément avec "misère", fin "de l'industrie du software"

ces arguties classiques = du flan aussi pour "justifier" d'un blocage commercial.

on peut jouer commercialement la carte linux
je suis meme pret à parier une progression énorme du LL puis de linux sous 5 ans ds les domaines professionnels et domestiques

on prend les paris RDV ds 5 ans j'en suis absolument certain
------------
:D
jurisjazz

Sam 12 Fév, 2005 21:07

Je ne sais pas si c'est possible ou utile. Qu'en pensez-vous ?


sur le principe d'accord
mais le vrai pb c'est que des sociétés multinationales ont créé ce comportement:

- cher car ça marche
- notre solution est la seule qui fonctionne
- donc ... c'est cher..; mais ça marche donc c'est cher parce que ça marche... etc :wink:
- a contrario ce qui est bon marché ou pire, gratuit ;-))) ne marche pas! la gratuité est l'aveu d'une insuffisance, d'un non aboutissement.

ouais.

Passer au LL implique une réflexion perso non seulement sur 1 produit, mais + encore, sur un systeme social, commercial, politique (au sens originel : gestion des affaires de la Cité) , philosophique:

- on partage, chacun apportant sa pierre fut elle modeste
- on gere ensemble le savoir, les moyens d'y accéder,
- on lutte pour que ce systeme égalitaire (disons le : chacun peut maintenant travailler sous OO.org sans avoir à dépenser une somme faramineuse!) perdure et résiste à une énorme pression commerciale
- l'outil n'asservit plus , il est au service de ... (le LL= conception globale, plutot horizontale, et non plus verticale)

Je ne veux pas donner ds le schématique, mais soyons clairs: 2 modeles s'opposent, meme si, parfois, ds le monde du LL il y aussi, derrière, et au moins au début des projets, de forts appuis financiers provenant de multinationales (Sun pour Open office.org, un milliardaire pour ubuntu) ou de communautés et d'institutions publiques (Agnula communauté européenne) sans oublier le role essentiel des chercheurs !


Mais une fois le projet lancé, le produit "libéré", passé en qqe sorte "dans le domaine public" il devient l'affaire de tous, la propriété de tous, res communis: c'est ça l'essentiel.

On choisit, on contribue éventuellement , ne serait ce qu'en faisant connaitre x ou y, on ne subit plus. Et puis quand un projet stoppe "officiellement" il est repris par d'autres. Magnifique.

Accéder pour un cout de 0 ou meme tres bas ou raisonnable à la musique, le dessin, le design, l'écriture, la mise en ligne de sites internet, donc à la diffusion de la pensée, quelle qu'elle soit, c'est positif.

ceci dit le monde du LL
et du libre en général va peut etre contribuer à un renversement de tendances ? Il serait temps. temps que la société commence à réfléchir un peu et sortir de ce mercantilime nihiliste ds laquelle elle s'abime.

:wink:
jurisjazz

Dim 13 Fév, 2005 12:57

Je ne pensais pas susciter autant de réactions :)
D'un côté ça me rassure, je suis pas le seul à "ramer", et connaître des approches différentes est instructif...

C'est vrai que ce serait pas mal de construire un argumentaire, par exemple une page avec les réactions classiques et les réponses que l'on peut y apporter.
On est parfois tellement dérouté qu'une réponse appropriée et concrète (et sans entrer dans des considérations philosophiques qui n'auront presque aucun effet) n'est pas toujours évidente à trouver sur l'instant, par exemple à cette question : "Si c'est aussi bien alors pourquoi c'est gratuit ?"

Si quelque chose se crée, je veux bien y apporter ma contribution et ma modeste expérience.
3doubleV

Messages : 10

Dim 13 Fév, 2005 16:35

Brice a écrit:un wiki ?

3doubleV a écrit:Si quelque chose se crée, je veux bien y apporter ma contribution et ma modeste expérience.


Ben... j'ai créé un Wiki (je ne sais pas trop comment ça marche) sur mon site [qui est en construction, donc ya personne qui y va (mais un jour (peu-être), ça changera...)]

Si vous le voulez, vous pouvez « y apporter vos contributions et vos modestes expériences. » :D

Et si vous le voulez pas ou si quelqu'un a un site ou ya plus de monde qui y vas... ben ... je le supprimerai... :cry:

Le Wiki, le Wiki !!!
Le Butterfly )°°( ?
irpyC

Messages : 97
Géo : France -> Paris -> devant mon ordi

Dim 13 Fév, 2005 17:30

Comme LS. je présente les LL de manière très différente suivant la personne à laquelle je m'adresse. Mais dans tous les cas, le but est de l'amener à essayer au moins un LL, qui couvre un de ses besoins, de manière régulière.
glattering

Messages : 396
Géo : Montréal

Lun 14 Fév, 2005 00:12

Allez, je vais vider un peu mon sac aussi :

le mieux que l'on m'ai sorti, c'est : "mais le libre, c'est de gauche"...
:twisted: !!!!!j'ai fait quatre fois le tour de la salle! et ce commentaire sortait de la bouche d'un directeur d'unité scientifique....
Politiser le debat des LL c'est stupide, j'"espre que ce n'est arrivé qu'à moi mais j'en doute...

Voilà comme vou le voyez ça m'a tres beaucoup enervé....

Cordialement,
Xubuntu 6.06 LTS
pieral

Messages : 159
Géo : toulouse

Lun 14 Fév, 2005 01:56

salut!
pour diffuser le LL il faut avant tout s'adapter à son destinataire.
J'ai installé Firefox à mes parents et à mon frère qui avaient marre d'avoir plein de pop up de site de boules.
C'est déja une bonne étape.
J'ai installer Foxmail, qui n'est pas libre certes, mais qui est gratuit et simple de configuration. D'ailleurs ce serait super si ce soft devenait un LL.
Je pense bientot leur installer OOo.
En tout cas remplacer les logiciel payant sur windows n'est pas trop dur, mais passez à linux pour des gens peu motivés par l'informatique c'est une autre histoire.
De tout façon je pense que pour les gens d'un certain age (40-60 ans) qui ont connu l'époque ou les choses duraient (la voiture durait 15 ans, pareil pour le frigo et la télé) il est assez facile de les convaincre. Il s'uffit de parler d'argent, je vois très mal mes parents payer une licent Office xp à plusieure centaine d'euro, ansi qu'un norton qu'il faut racheter tout les ans, surtout pour une utilisation occationnelle de l'ordi.
Et puis je pense que les LL gagneront sur le long terme, car comme dans l'écolution des espèces, c'est le plus adaptable qui survit et non pas le plus fort.
ipphy

Messages : 10

Lun 14 Fév, 2005 10:14

-- devions --
ipphy a écrit:c'est le plus adaptable qui survit et non pas le plus fort.

Le plus adaptable s'adapte, le plus survivable survit et le plus fort mange tes choko à la récré. En tout état de cause une espèce ne "survit" pas et l'évolution n'est pas histoire de survie mais de descendance féconde.
Quant aux logiciels, on peut en effet les regarder avec une grille de lecture Darwinienne, si on définit les limites : prise en compte des "caractères acquis" et influence extérieur voire transcendante... le législateur (celui qui décide de l'existence des brevets logiciels en particulier) peut-il être vu comme un démiurge du point de vu du logiciel ?

-- fin de déviations, merci ;) --
Vincent

Messages : 658
Géo : Lyon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit