Nous sommes le Jeu 02 Juil, 2020 16:57
Supprimer les cookies

Page 2 sur 3Précédent 1, 2, 3 Suivantle pire ennemi de Linux ?

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Jeu 08 Avr, 2004 18:52

pas de problème, kornfr, c'est vrai que là où il n'y a pas de passion, il n'y a plus de vie...:-)))
blacksheep

Messages : 22

Jeu 08 Avr, 2004 21:37

Salut,

Pour moi windows c'est l'obscurantisme. Ils vont jusqu'à cacher les extensions des fichiers pour bien sur nous persuader que nous sommes des idiots. Moins nous maîtrisons les outils que nous utilisons plus nous sommes vulnérables.

Les vendeurs de machines grand public l'on bien compris. Ils indiquent très clairement comment faire une restauration a partir d'une disquette (on ma déjà soutenu que tout tienait sur une disquette) mais personne ne nous indique les bases a savoir absolument. Il faut bien dire les choses comme elles sont "la maintenance de windows se résume souvent à une réinstallation".Bien sur que la maintenance de linux est plus complexe.Bien sur que l'installation de certains logiciel est plus complexe.Mais ne doutez pas d'une chose, la connaissance et la seule chose que l'on ne peut vous reprendre ou faire payer. L'adoption de linux (en fait du libre) c'est un pas de plus vers l'indépendance donc la liberté.

Pour en revenir à ce que disait capitaine caverne pour moi au niveau de l'arborescence des fichiers il n'y a pas de différence entre win et linux "c'est une grande armoire avec des tiroirs plein de classeurs".Si on a une quelconque notion de rangement c'est bon, il n'y a que les noms qui changent.

Pas besoin d'être spécialiste mais il faut un minimum de connaissances pour pouvoir être à l'aise, même lorsque l'on utilise windows.Sachez que ces quelques efforts pour comprendre les bases vous servirons pendant un bon moment.(Ca m'étonnerai fort que l'on retourne en arrière)

A+

Petite remise en ordre:

Linux c'est:
pas de virus
pas de trop plein de fichiers temporaires ( jusqu' a empécher la machine de démarrer )
pas besoin de défragmentation
pas besoin de scandisk
pas de base de registre (écran bleu réinstallation)
Pas de spyware.
Liberté d'utilisation des logiciels.
.....................

4 à 6 mois de souffrance pour une vie de bonheur informatique.

Windows c'est:
Absence totale de liberté (il suffit de lire une licence pour en être convaincu).
Pression commerciale constante.c'est depuis 1995
--->win95,win95sr1,win98,win98se,winME,winXp home
dulnux

Messages : 50

Ven 09 Avr, 2004 01:38

kornfr a écrit:le forum de framasoft traite du libre en general et non de linux en particulier (de plus tout les linux ne sont pas libre il me semble) !

Linux est le nom du kernel donc tout les linux sont libres.

Je ne crois pas que capitaine caverne ait voulu troller sur le forum de framasoft. Je crois même que certaines de ses remarques sont pertinantes. Je fais abstraction de celle sur l'arborescence "complexe" Unix qui ne veut rien dire parce que l'arbo est très claire quand on connait. Elle ne change que très peu entre les diffèrentes versions de Unix et clônes, ce qui n'est pas de celle de windows qui, en plus, est rapidement un foutoire sans nom avec la gestion des DLL et autre fichier (il suffit de chercher le fichier host dans windows nt pour se demander ce qu'il fait là).
Le problème d'utilisation "multiutilisateur" mononeuronaux ou pas ne vient du système mais de l'architecture PC. Un PC est un ordinateur bon marché conçu à partir de composants qui fonctionnent ensemble grâce à des formules magiques, L'OS qui fonctionne dessus doit forcément être complexe pour marcher sur cette "plateforme" à la mad max. Le temps passé pour la compatibilité ne l'est pas pour la convivialité, c'est sûrement ce qui fait la force des macs. L'ordinateur grand publique doit être comme une console : on ne doit pas pouvoir mettre les mains dedans sauf si on a les compétences pour.
Pour revenir à GNU/Linux, je fais encore tout à la console, X me sert à mettre plein de console dans la même fenêtre, et j'aime avoir le contrôle de mon PC. Ainsi je déteste les distributions ou OS qui cache la complexité du système à grand coup de plâtre, et ne mettent qu'un gros interrupteur on/off. La flexibilité sacrifier pour attirer des utilisateurs.

Pour conclure, il y a :
- les utilisateurs qui utilisent l'informatique comme une paire de ciseaux, ne se préocupant de rien.
- les utilisateurs qui veulent dominer leur outil et ne pas être esclave de cette technologie.
Invité

Ven 09 Avr, 2004 09:20

Quelques précisions :

-je ne suis administrateur d'aucun site relatif à Windows ou à d'autres produits Microsoft
- je n'ai aucun lien professionnel (mis à part le fait que ma machine au bureau tourne sous Win NT) avec MS
- je ne suis pas un informaticien professinonel, juste un utilisateur

Mon post n'avait pas pour objet d'attaquer Linux. Je suis un fervent partisan du libre et aimerait le voir se développer plus amplement et rapidement.

Mes remarques découlent de mon expérience quand j'ai souhaité remplacer Windows par Linux sur ma machine personnelle. C'est donc plus par déception et dans une démarche constructive que j'ai tenté de pointer du doigt ce qui me semble être des points perfectibles et des freins éventuels à l'adoption de Linux.

Je ne pense pas que blâmer MS soit une solution et je ne pense pas que cela fasse progresser Linux. Je pense que pour aller de l'avant, il faut savoir admettre et identifier ses points faibles. Je n'ai jamais souhaité défendre Windows ou prétendre que c'était mieux que Linux, simplement souligner que oui, "il y a des utilisateurs qui veulent utiliser leur PC comme une paire de ciseau" et qu'ils représentent une part non négligeable de la populations des utilisateurs PC. A ce jour, je pense que Linux doit faire quelques efforts pour se mettre à leur niveau (même si les progrès sont fulgurants).

Non, Windows n'est pas un système satisfaisant, stable, sécurisé. Oui, il y a des trucs complètement tordus et la maintenance relève parfois plus du Vaudou que de la technique. Néanmoins, je ne pense pas qu'un utilisateur non averti (même ignorant Windows) trouvera plus simple de recompiler le noyau de Linux que de double-cliquer sur un executable d'installation.

Je n'ai aucune "inquiétude" face aux migrations vers Linux, j'aimerais qu'elles soient plus nombreuses et plus rapides, ça me simplifierait la vie pour trouver des pilotes, des rpm des applis qui m'intéressent etc...
L'avènement de Linux ne menacerait ni mon travail ni mon sommeil. Il faudrait mettre fin à cette psychose selon laquelle toute critique sur le libre vient nécessairement d'un suppôt de la horde démoniaque des éditeurs de logiciels.

Dire que tout le monde n'a pas forcément l'envie ou le temps d'investir "6 mois de souffrance" n'est pas une pub pour Windows, c'est un encouragement pour Linux à travailler sur ces aspects qui lui font du tort.

Oui le monopole de Windows est anormal mais ce n'est pas en se le répétant en boucle qu'on rend Linux plus convivial. Alors soyons un peu plus adultes et responsables et plutôt que de pleurer en montrant les méchants du doigt, travaillons à améliorer les solutions alternatives.
capitaine caverne

Messages : 13

Ven 09 Avr, 2004 09:58

capitaine caverne a écrit:Dire que tout le monde n'a pas forcément l'envie ou le temps d'investir "6 mois de souffrance" n'est pas une pub pour Windows, c'est un encouragement pour Linux à travailler sur ces aspects qui lui font du tort.


Je ne pense pas qu'il soit possible de travailler sur ces aspects, depuis la création d'Unix et l'apparition des systèmes alternatifs, de nombreuses choses (énormément de choses) ont été faîtes, mais mimas souligne bien la complexité, sur une architecture PC.

capitaine caverne a écrit:Oui le monopole de Windows est anormal mais ce n'est pas en se le répétant en boucle qu'on rend Linux plus convivial. Alors soyons un peu plus adultes et responsables et plutôt que de pleurer en montrant les méchants du doigt, travaillons à améliorer les solutions alternatives.


La communauté du Libre oeuvre pour celà, soyons juste conscient de ses limites, un système GNU/Linux ne peut (ne doit pas) être une ressusscée de Windows.

Cordialement,
thierry.
Thierry
tbernard

Messages : 4920
Géo : Aix en Provence

Ven 09 Avr, 2004 10:27

salut

mimas a écrit:[
Pour revenir à GNU/Linux,


pourquoi tu dit GNU/Linux ?
ca veux dire koi ?
tu parle de dirtib,de kenerl ou d'autre chose ?


Merci
3 notices publiées
kornfr

Messages : 1068

Ven 09 Avr, 2004 11:00

Pourquoi j'écris GNU/Linux, et pourquoi ça porte à confusion ? Justement parce que ça ne porte pas à confusion. GNU/Linux est le système alors que Linux est le nom du kernel.

GNU est le nom d'un projet d'outils pour un OS libre, et Linux est le nom du kernel, ce qui donne GNU/Linux.
Invité

Ven 09 Avr, 2004 12:17

mimas a écrit:GNU/Linux est le système alors que Linux est le nom du kernel.


oki donc GNU/Linux c l'equivalant de Windows XP ou de Mac'OS X ?

(pas au niveau perf etc mais au niveau denomination )
3 notices publiées
kornfr

Messages : 1068

Ven 09 Avr, 2004 12:44

Je ne pense pas qu'il soit possible de travailler sur ces aspects


???

Mac OS X est à base Unix (en l'occurence Darwin qui est le noyau de Panther, l'OS Mac, est basé sur FreeBSD) or c'est considéré comme un modèle d'ergonomie et de convivialité. Donc c'et possible.

La communauté du Libre oeuvre pour celà, soyons juste conscient de ses limites, un système GNU/Linux ne peut (ne doit pas) être une ressusscée de Windows.


Qui a parlé de faire du clone de Windows ? J'ai parlé de convivialité et d'ergonomie. Là encore, Mac OS X est l'exemple qu'il est possible de faire stable, sûr ET convivial sans remettre en cause la modularité d'Unix (on a toujours accès à la console, on peut lancer un environnement graphique X, etc...)

Oui, il y a eu énormément de progrès et oui il en reste à faire sinon ne nous étonnons pas que certains utilisateurs soient réfractaires.
capitaine caverne

Messages : 13

Ven 09 Avr, 2004 13:46

capitaine caverne a écrit:Mac OS X est à base Unix (en l'occurence Darwin qui est le noyau de Panther, l'OS Mac, est basé sur FreeBSD) or c'est considéré comme un modèle d'ergonomie et de convivialité. Donc c'et possible.

Qui a parlé de faire du clone de Windows ? J'ai parlé de convivialité et d'ergonomie. Là encore, Mac OS X est l'exemple qu'il est possible de faire stable, sûr ET convivial sans remettre en cause la modularité d'Unix (on a toujours accès à la console, on peut lancer un environnement graphique X, etc...)


Max OS X repose sur une architecture complètement différente de l'architecture PC, comme l'indique mimas "Un PC est un ordinateur bon marché conçu à partir de composants qui fonctionnent ensemble grâce à des formules magiques, L'OS qui fonctionne dessus doit forcément être complexe pour marcher sur cette "plateforme" à la mad max. Le temps passé pour la compatibilité ne l'est pas pour la convivialité, c'est sûrement ce qui fait la force des macs.".

Pour conclure je suis autant en accord avec "
Oui, il y a eu énormément de progrès et oui il en reste à faire sinon ne nous étonnons pas que certains utilisateurs soient réfractaires
" qu'avec "je déteste les distributions ou OS qui cache la complexité du système à grand coup de plâtre, et ne mettent qu'un gros interrupteur on/off. La flexibilité sacrifier pour attirer des utilisateurs".

Donc, efforts à faire en convivialité, ergonomie, tout en gardant flexibilité et liberté d'action pour l'utilisateur (qu'il soit "newbie" ou "power user"), tout en soulignant que les efforts ne peuvent venir que des développeurs du Libre, mais aussi des constructeurs (qu'ils développent des pilotes pour les systèmes alternatifs), des éditeurs de logiciel...

Cordialement,
Thierry.
Thierry
tbernard

Messages : 4920
Géo : Aix en Provence

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit