Nous sommes le Dim 20 Jan, 2019 02:07
Supprimer les cookies

travail de développeur en environnement non libre

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Mar 01 Sep, 2015 15:29

Bonjour l'équipe Framasoft,

Fraichement arrivé dans une équipe de développement informatique, je me retrouve entouré de "Windowsiens".
Pour ma part, adepte du libre depuis de nombreuses années, j'ai formaté la machine de bureau pour y installer une distribution libre.
Je suis donc le seul parmi une quarantaine d'autres informaticiens à posséder un système d'exploitation autre que celui livré par défaut.

Un de mes collègues est venu me parler pour me signaler que cela enfreint les règles de sécurité en usage au sein de l'entreprise.
Il a peur que ma machine soit porteuse de failles et argumente sur le domaine juridique.

Par conséquent, scrupuleux de mon bon droit, j'ai relu mon contrat de travail. Ce dernier ne stipule nulle part que je dois utiliser la machine de bureau avec une version bien spécifique d'un logiciel non libre, en l’occurrence la version de Windows livrée en l'état.

Pouvez-vous me donner des conseils, svp ?
Je précise que je développe avec du libre pour des machines serveurs sous GNU/Linux.
Je suis donc pleinement productif avec un environnement 100% libre sur mon poste de travail.
Comment argumenter ? Quelle jurisprudence ?
Dernière édition par pvincent le Jeu 17 Sep, 2015 19:14, édité 1 fois au total.
pvincent

Messages : 1

Mar 01 Sep, 2015 19:41

Je ne réponds pas (hélas) à la question mais me vient des alternatives bêtes quoique contraignantes, c'est joker :

>Tu pourrais utiliser windows et passer par une virtualbox pour que tout ce fatras de logiciel libre soit maintenu dans une sandbox loin du transparent sacro sainte victime windows.

>Ou utiliser une session à distance vers ton ordi avec vnc...

>Ou de carrément ne pas bosser branché sur le réseau, et d'utiliser win pour le reste...


Ptéte que le mieux plutot que de se battre de front, est de constater que GNU/Linux, c'est du sérieux ?

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_L ... ers#France
Et d'entreprises americaines énormes ; Amazone, Google (Goobuntu, omagad ça existe :O), Peugeot...
otyugh

Messages : 27

Mer 07 Oct, 2015 12:14

Je te conseille de chercher du travail ailleurs. Après plusieurs postes où j'ai annoncé la couleur (je comptais utiliser GNU Linux, c'était accepté), j'ai dû accepter un travail sur une suite logicielle ne pouvant se faire que sous Windows et je me mange des réflexions dès que j'utilise le moindre truc libre, LibreOffice, même en enregistrant tous les fichiers dans des formats propriétaires de Microsoft Office. C'est l'employeur qui risque d'avoir le dernier mot comme c'est lui qui possède l'outil de travail. Tu peux toujours argumenter mais il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Je suis le seul Linuxien dans la société pour laquelle je travaille.

Adresse-toi à ton représentant du personnel ou à un responsable de section syndicale. Si tu n'en as pas, contacte l'union locale la plus proche. Méfie-toi que ton comportement ne fasse pas l'objet d'un licenciement pour motif disciplinaire. Essaie de montrer un peu les griffes mais si tu ne respectes pas certaines consignes, tu t'exposes à une sacrée volée de bois vert.
anonyme_

Messages : 5

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit