Nous sommes le Lun 21 Sep, 2020 01:39
Supprimer les cookies

Page 1 sur 21, 2 SuivantLe libre fait avec du non libre est il libre?

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Mar 21 Déc, 2004 09:13

Bonjour à tous,

Voila je vois quelque fois des remarques sur les forums de Framasoft concernant les produits libres réalisé à l'aide de logiciel et de language non libre.
Alors que pour moi tous les produits mis sous licence libre (n'importe quelle licence libre) sont libres car on a la possibilité de modifier, d'étudier le code (même s'il faut avoir un logiciel spécifique on a tout de même la possibilité). Il me semble que cet avis n'est pas partager par tous. J'aurais voulu que les personnes ne partageant pas cet avis m'explique pourquoi pour elles un logiciel totalement libre de part sa licence mais crée avec un language non libre est moins libre qu'un autre.
En effet je sais très bien que certaines personnes savent moins bien programmer (et c'est mon cas :? ) et vont ce tourner alors plus facilement vers des languages considérer comme plus facile (car hautement graphique) comme Visual Basic ou Windev. Mais la finalité est la fourniture du code source et le don de tous les droits (ou presque dans le cas par exemple des CC) à l'utilisateur.
Alors (je me repete :) ), pourquoi ce logiciel serait il moins libre qu'un autre?
Invité

Mar 21 Déc, 2004 09:18

Ben, après y a différents "libre". La GPL fonctionne comme un virus, tout ce qui s'insipire d'un programme en GPL doit devenir GPL, et un programme GPL, je suis pas sûr qu'il a le droit d'utiliser des modules propriétaires.

Je suis flou :D
Bloodshed

Messages : 400
Géo : Vendée

Mar 21 Déc, 2004 10:56

Mon avis (et je la partage):
Les 2 logiciels sont libres car le code source est dispo.
Par contre une des liberté est de pouvoir modifier le code source et là, y'a quand même un gros problème c'est que tout le monde ne peut pas le faire (Peut-être devrais-je dire:n'est pas libre de le faire?) car il fait acheter l'environnement de developpement pour avoir accès à cette liberté. Ce qui est en quelques sort contre l'esprit du libre.

Donc, je ne serais pas te répondre mais mon ressenti est quand même que si on peux eviter les langages propriétaires pour du libre....
cosmocat

Messages : 503

Mar 21 Déc, 2004 11:07

Bloodshed a écrit:Ben, après y a différents "libre". La GPL fonctionne comme un virus, tout ce qui s'insipire d'un programme en GPL doit devenir GPL, et un programme GPL, je suis pas sûr qu'il a le droit d'utiliser des modules propriétaires.

Je suis flou :D


Tu es très flou ... dans ta compréhension !

Un soft GPL peut utiliser du "propriétaire", et de ce fait le "libère"...
C'est toute la peur et le soucis de Microsoft : retrouver du code libre dans son propre code.
C'est tout le problème ou l'avantage - c'est selon - de la licence GNU/GPL, sa "viralité".
:-: Auteur Libre::EsteBaN-Hache.net :-:
:-: ecrits.net (LAL, GNU/FDL) :-:
PengouinPdt

Messages : 256

Mar 21 Déc, 2004 11:15

oui, en plus je me suis contredit :?
Bloodshed

Messages : 400
Géo : Vendée

Mar 21 Déc, 2004 15:00

J'aurais voulu que les personnes ne partageant pas cet avis m'explique pourquoi pour elles un logiciel totalement libre de part sa licence mais crée avec un language non libre est moins libre qu'un autre.

C'est simplement une question de philosophie !
Paul

Messages : 158

Mar 21 Déc, 2004 15:18

Un soft GPL peut utiliser du "propriétaire", et de ce fait le "libère"...

Absolument pas. Chaque bout de code a un auteur et cet auteur est le seul qui ait le pouvoir d'y attacher une licence. Cette licence reste attachée à son code tant que l'auteur n'en a pas décidé autrement, et ce, même si son code est utilisé par un logiciel sous une licence différente.

pourquoi ce logiciel serait il moins libre qu'un autre?

Lis la licence d'utilisation de Windev ou Visual Basic. Il n'est pas impossible qu'elles contiennent des restrictions légales sur les droits d'utilisation que tu peux attacher à ton logiciel.

La GPL fonctionne comme un virus


Utiliser la métaphore du virus - popularisée par Microsoft pour faire peur aux gens - laisse penser que le code sous GPL vient insidieusement s'insérer dans du code propriétaire pour le contaminer sans que l'on s'en rende compte. Ai-je besoin de démontrer que c'est une idée farfelue ? Chacun est libre d'utiliser ou pas du code sous GPL.
Si on souhaite réutiliser un programme sous GPL, alors et alors seulement, on doit placer son code sous la même licence.

Un virus se subit, un logiciel libre se choisit.

Par exemple, Microsoft a choisit d'inclure du logiciel libre sous licence BSD dans Windows. Il s'agissait de la pile TCP/IP. C'est ce qui a permis à Windows de seconnecter à Internet. La licence BSD autorise, contrairement à la licence GPL, l'appropriation du code. Microsoft en a profité largement. Microsoft aurait dû implémenter elle même une pile TCP/IP si cette dernière avait été placée sous GPL.
C'est toute la peur et le soucis de Microsoft : retrouver du code libre dans son propre code.

D'où vient cette idée magique que le code se ballade tout seul dans la nature et peut s'inclure de façon parfaitement fonctionnelle dans un projet propriétaire sans que l'auteur s'en rende compte ?

Conclusion : Par pitié, ne relayez pas la propagande anti-Logiciel Libre de Microsoft sur Framasoft !
PhiX

Messages : 143
Géo : Carcassonne

Mar 21 Déc, 2004 15:40

Conclusion : Par pitié, ne relayez pas la propagande anti-Logiciel Libre de Microsoft sur Framasoft !


Il aurait fallu la connaître :) Mais source vienne d'un magazine tout à fait honorable sur le libre : Login, et en aucun cas je m'appuie sur les propos de Microsoft :P (après si Login s'en inspire...)
Bloodshed

Messages : 400
Géo : Vendée

Mar 21 Déc, 2004 18:14

PhiX a écrit:Par exemple, Microsoft a choisit d'inclure du logiciel libre sous licence BSD dans Windows. Il s'agissait de la pile TCP/IP. C'est ce qui a permis à Windows de seconnecter à Internet. La licence BSD autorise, contrairement à la licence GPL, l'appropriation du code. Microsoft en a profité largement. Microsoft aurait dû implémenter elle même une pile TCP/IP si cette dernière avait été placée sous GPL.

Attention, une erreur se cache dans le texte ...
du logiciel libre sous licence BSD => un logiciel sous licence BSD n'est pas un logiciel libre, c'est un logiciel Open Source !
La différence : sa possibilité d'être assimilé dans un projet propriétaire, ce que ne permet aucunèment le logiciel libre.

C'est toute la peur et le soucis de Microsoft : retrouver du code libre dans son propre code.

D'où vient cette idée magique que le code se ballade tout seul dans la nature et peut s'inclure de façon parfaitement fonctionnelle dans un projet propriétaire sans que l'auteur s'en rende compte ?
[/quote]

Personne n'a émit l'idée qu'un bout du code est à ce point mutant pour s'insèrer ailleurs... tout seul.

C'est toi qui va au-delà des mots, de la pensée !
Si du code sous Licence Libre se retrouverait dans du code Propriétaire Microsoft, cela serait un acte intentionné, et non par "erreur". Et juridiquement difficile à défendre contre le Libre, ou au profit de Microsoft.
:-: Auteur Libre::EsteBaN-Hache.net :-:
:-: ecrits.net (LAL, GNU/FDL) :-:
PengouinPdt

Messages : 256

Mar 21 Déc, 2004 20:48

Si du code sous Licence Libre se retrouverait dans du code Propriétaire Microsoft, cela serait un acte intentionné, et non par "erreur"

On est bien d'accord sur ce point. Mais alors ta phrase revient à dire que MS a peur de faire un acte (intégrer du code GPL dans un de ses logiciels) intentionnellement, ce qui n'a aucun sens, sinon à supposer que le code se ballade dans la nature comme je l'ai écrit.

Attention, une erreur se cache dans le texte ...
du logiciel libre sous licence BSD => un logiciel sous licence BSD n'est pas un logiciel libre, c'est un logiciel Open Source !


Un logiciel Open Source est un Logiciel Libre. C'est la même chose. Pareil. Le terme Open Source a été inventé par Bruce Perens et Eric Raymond pour désigner les logiciels libres parce que :

-1- le terme "Free Software" en anglais présente une ambiguité (gratuit/libre) et la gratuité, ça fait pas sérieux pour des décideurs informatiques;

-2- la liberté n'est pas un concept vendeur quand il s'agit d'équiper une entreprise.

Quant à la licence BSD, elle accorde toutes les libertés qui permettent de la définir comme une licence libre (droit d'utilisation, de copie, de modification, de redistribution du programme modifié) plus une : celle de fermer le code, de se l'approprier.
On parle de licence libre copyleftée (GPL) et de licence libre non copyleftée (BSD, APSL...), mais elles restent tout de même dans la catégorie des licences libresselon la Free Software Foundation.

C'est curieux, on n'a jamais entendu Microsoft pester contre les licences libres de type BSD...
PhiX

Messages : 143
Géo : Carcassonne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit