Nous sommes le Sam 17 Nov, 2018 01:44
Supprimer les cookies

Page 1 sur 91, 2, 3, 4, 5 ... 9 SuivantFlorilège des arguments de mauvaise foi

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Mer 07 Fév, 2007 20:03

Il arrive que l'on lise des choses étranges qui, pour un lecteur non avisé ou pressé, peuvent paraitre censées, alors qu'il s'agit d'un discours de la plus parfaite mauvaise foi.

En effet, pour ceux qui s'évertuent à défendre l'indéfendable, il ne reste guère que des arguments de mauvaise foi à mettre en avant.

L'idée de ce fil est de recenser ces discours malhonnêtes, en montrant à chaque foi en quoi le raisonnement est vicié ou quels sont les éléments qui ont été sciemment omis (démonstration par l'absurde bienvenue!).

Voici donc le petit florilège des arguments de mauvaise foi contre les Libertés numériques, auquel chacun est invité à contribuer (facile : relisez Bill Gates, Renaud Donnedieu de Vabres, etc.)


    Sommaire

Sur les DRM 1, 2
starring Pascal Nègre, Steve Jobs

Sur la vente liée ordinateur/logiciels (cas des ordinateurs vendus exclusivement avec Microsoft Windows) 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
starring Alain Spitzmuller, Microsoft, Gérard Collomb

Sur la question des formats ouverts des suites bureautiques et de l'interopérabilité 1
starring Gérard Collomb

Sur les téléchargements de musique 1
starring Pascal Nègre

Sur l'informatique dite de confiance (trusted computing) 1
starring le Trusted Computer Group

Sur le projet de contrôle de l'information sur Internet 1
starring Marc Tessier
Dernière édition par antistress le Dim 27 Avr, 2008 23:50, édité 9 fois au total.
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mer 07 Fév, 2007 20:03

[align=center]-- Sur les DRM --[/align]
Je ne sais pas si vous avez une voiture, mais si vous avez une voiture, elle roule soit à l'essence, soit au gazole , eh bien votre moteur n'est pas interopérable. Vous pouvez pas mettre du gazole dans un moteur à essence. C'est la même chose pour la musique
Pascal Nègre, Universal Music France (groupe Vivendi)

Monsieur Pascal Nègre explique pourquoi il est normal que la musique acquise en ligne ne puisse être lue que sur les baladeurs de certains fabricants en fonction du site marchand de téléchargement visité (c'est à dire pourquoi il n'y a pas d'interopérabilité).
Il est particulièrement difficile d'expliquer au consommateur qui peut écouter un disque vinyl ou un compact disc audio sur la platine de son choix qu'il n'a plus cette liberté avec la musique achetée par téléchargement laquelle se trouve délibérément bridée par les maisons de disque au détriment du consommateur.
Mais Monsieur Nègre ne renonce pas pour autant, et, pour que son propos soit clair, il choisit de faire reposer son explication sur une comparaison.
Malheureusement la comparaison est sans rapport avec le sujet et ne démontre rien.
François Nonnenmacher rétablit la juste comparaison qui, du coup, montre bien le caractère artificiel et aliénant des DRM : "Si aujourd'hui ceux qui roulent en Renault ne sont pas obligés d'aller faire le plein chez Total, c'est parce que Pascal Nègre n'a jamais travaillé dans le secteur automobile."
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mer 07 Fév, 2007 20:04

[align=center]-- Sur les DRM --[/align]
Today’s most popular iPod holds 1000 songs, and research tells us that the average iPod is nearly full. This means that only 22 out of 1000 songs, or under 3% of the music on the average iPod, is purchased from the iTunes store and protected with a DRM. The remaining 97% of the music is unprotected and playable on any player that can play the open formats. Its hard to believe that just 3% of the music on the average iPod is enough to lock users into buying only iPods in the future. And since 97% of the music on the average iPod was not purchased from the iTunes store, iPod users are clearly not locked into the iTunes store to acquire their music.
Steve Jobs, Apple

Selon Steve Jobs, 97% des fichiers stockés sur iPod sont DRM-free donc la clientèle n'est pas captive selon lui.

Malgré les apparences, le raisonnement ne repose sur aucune logique.
Les baladeurs sont vendus à des prix différents selon les constructeurs.
Le consommateur désireux de remplacer son iPod par un baladeur d'une autre marque devra ajouter au prix du baladeur de marque concurrente le coût de rachat de ses titres DRMisés précédemment achetés sur iTunes (les fameux 3% de titres stockés sur iPod, en moyenne, selon Jobs).
Le seul élément pertinent est donc de connaitre le prix moyen des titres acquis sur iTunes et stockés sur iPod, et d'en déduire le pourcentage que cela représente dans l'achat d'un baladeur de marque concurrente.
Par exemple, si chaque iPod stocke en moyenne (j'invente) 50 titres acquis 1 €, le consommateur devra rajouter 50 € au prix d'achat du baladeur concurrent (par exemple 100 €) pour pouvoir en changer en conservant sa musique légalement acquise.
Le format propriétaire d'Apple grève donc l'achat d'un baladeur concurrent d'une taxe de 50%.
Si cet exemple était avéré, il serait difficile de prétendre, comme le fait Steve Jobs, que ce n'est pas un obstacle à l'achat de baladeurs de marque concurrente.
Le DRM Apple a donc bien un coût pour le consommateur : un coût d'enfermement.
Voir le sujet sur Framagora
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mer 07 Fév, 2007 20:05

[align=center]-- Sur la vente liée ordinateur/logiciels (cas des ordinateurs vendus exclusivement avec Microsoft Windows) --[/align]
il ne s'agit en aucun cas d'une vente liée illicite, car «celle-ci n'existe pas quand il y a un motif légitime à lier deux composants. Or l'ordinateur et les logiciels ne sont pas des produits distincts, car un ordinateur sans système d'exploitation ne peut pas fonctionner
Alain Spitzmuller, directeur des affaires juridiques de Hewlett-Packard France, réagissant à l'assignation de sa société par l'UFC QUE CHOISIR

Cet argument ne tient pas une seule seconde ; j'en veux pour preuve qu'il pourrait être généralisé à tout et n'importe quoi : cela permettrait de vendre un abonnement internet avec les PC, des chaînes cablées avec les téléviseurs, des tickets péage avec les voitures, des CD avec des platines CD et des DVD avec des platines DVD, des sandwichs avec les dentiers...
Pascal BOYER cite ce très bon exemple : "si vous ne voulez pas acheter de papier avec votre imprimante, ce qui semble stupide puisque sans papier une imprimante n'a pas de sens, est bien vous en avez toute la liberté. Et personne ne crie au scandale devant votre comportement de consommateur irrationnel. Et j'ose espérer que vous vous indigneriez si on vous obligeait à acheter, en plus de votre imprimante, une ramette de 500 feuilles de telle ou telle marque."
Voir le sujet sur Framagora

edit : ajout de la citation de P. BOYER
Dernière édition par antistress le Sam 10 Fév, 2007 13:55, édité 3 fois au total.
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mer 07 Fév, 2007 20:05

[align=center]-- Sur les téléchargements de musique --[/align]

lorsque vous achetez une baguette de pain chez le boulanger, vous la payez. La musique c'est pareil

Pascal Nègre, déjà cité

Une fois de plus, la comparaison est mauvaise : non, ce n'est pas du tout pareil. Comme l'explique Alexandre Delaigue :
"Il est vrai qu'on paie pour la baguette du boulanger; pourquoi ne devrait-on pas payer pour écouter de la musique? La différence provient de ce que les économistes appellent la rivalité d'usage d'un bien. Si j'achète une baguette de pain, je prive quelqu'un d'autre de l'usage de cette baguette; comme produire une autre baguette a un coût (car cela nécessite du travail et des facteurs de production rares), un prix apparaît, qui traduit à la fois la rareté du bien et le désir des consommateurs d'accéder à ce bien.
Mais un morceau musical n'est pas rival. Si je télécharge un morceau de musique et le copie sur mon disque dur, je ne consomme aucune ressource : le chanteur ne devra pas interpréter une fois de plus la chanson dans un studio, il ne faudra pas presser un disque supplémentaire et le transporter sur les linéaires d'un détaillant. De la même façon que je n'empêche pas mon voisin de palier de regarder TF1 en regardant cette chaîne, je n'empêche personne d'écouter un morceau de musique en le stockant sur mon disque dur et en l'écoutant si j'en ai envie. Une oeuvre musicale peut aujourd'hui être reproduite sans coût, permettant à tout le monde d'y accéder sans géner les autres."
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Jeu 08 Fév, 2007 09:14

une petite idée, pour ce genre de chose.
il y a souvent des livres qui sortent avec des titres comme "ils ont dit, ils ont menti" (si vous vous rappelez de cet exemple).
ça pourrait être sympa, si on trouve assez de citation de ce genre, de faire une compilation pareil et de l'éditer comme l'est "le livret du libre"


(ce sera ma première et, je l'espère, pas ma dernière contribution ^^ )
Une ch'tio peu d'pub :http://www.ina-ich.net/

"L'ignorance n'est pas ne pas connaître, c'est ne pas vouloir connaître."
Ubuntu 11.10 | LibreOffice | GnuPlot | PidGin | irssi | suite Mozilla | VLC ...
Mikelenain

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3651
Géo : Lyon

Jeu 08 Fév, 2007 09:26

[align=center]-- Sur la vente liée --
[/align]

Je ne sais pas qui a formulé cet argument en premier, mais on le retrouve très souvent sur les forums un peu partout, sous une forme du genre:
Quand vous achetez une voiture, vous ne demandez pas à retirer les roues parce que vous avez déjà des jantes alu chez vous! Pour quoi le faire avec le système d'exploitation de l'ordinateur??


Cela rejoint donc un peu les propos d'Alain Spitzmuller, cités plus haut.

Une réponse très simple: les roues sont un bien matériel. Les logiciels sont un service. Dans le domaine de l'automobile, un exemple de service est l'assurance. Il est obligatoire d'avoir une assurance pour rouler. Pour autant, accepteriez vous que votre concessionnaire vous fourgue automatiquement une assurance avec votre nouvelle voiture???
rangatira

Messages : 151

Jeu 08 Fév, 2007 10:22

rangatira dit
Pour autant, accepteriez vous que votre concessionnaire vous fourgue automatiquement une assurance avec votre nouvelle voiture???
Je craindrais actuellement que la réponse statistique soit plutôt "oui" et c'est bien là que les abus sont devenus faciles pour les créateurs de captivité de clientelle : il me semble qu'ils ont désormais en face d'eux un public très docile quand il n'est pas même empressé de confiance rassurante dans le marché voire de culpabilité s'il ne suit pas l'injonction publicitaire et panurgienne... (en plus ce genre de système vérouilleur se voit décoré de l'adjectif prometteur de "libéral" et qu'on sait bien que "libéral" a désormais pour synonyme "naturel", "logique", "incontournable"... chapeau la propagande).

linol
linol

Messages : 436

Jeu 08 Fév, 2007 19:42

le post d'antistress est (mini)standblogué : http://standblog.org/blog/post/2007/02/08/En-vrac
Sauf mention contraire, les propos tenus par l'auteure n'engagent que l'auteure elle-même.
Alix Cazenave

Messages : 412
Géo : Paris

Jeu 08 Fév, 2007 21:28

--sur la vente liée--

Celle-là je l'aime particulièrement :
Si Windows est installé sur 90% des PC et domine le marché, c'est parce que c'est le meilleur système d'exploitation.


Corollaire:

Mais enfin, personne ne paie Windows!


Suivi, après un petit rappel de l'EULA qui lie UN pc et un seul à UNE licence OEM et une seule, par:

Et d'abord, si je peux faire les mises à jour, c'est que ma licence est légale!


Qui vous rétorque sur les dangers de l'Internet (ah, les trojans backdoor...) :

Les pirates? Bah, ils ont d'autres cibles plus intéressantes que moi!


Et sur les pratiques de "surveillance" de Microsoft :

Bah! Moi j'ai rien à cacher ! Et pis, Microsoft a bien d'autres chats à fouetter que de nous surveiller!


Tout ça après une énième réinstallation après plantage. :D
"A mon avis chez Microsoft ils sont infiniment plus doués pour faire du fric que pour élaborer des systèmes d'exploitation performants." Linus Torvalds
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mepis
Linux User # 415016
Jess

Messages : 1252
Géo : Palaiseau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit