Nous sommes le Lun 21 Sep, 2020 12:04
Supprimer les cookies

Page 1 sur 21, 2 SuivantQuand le non respect de la GPL tue le libre....

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Ven 07 Oct, 2005 14:24

Suite à cet article :

Renaud Deraison, auteur de l’un des scanners de vulnérabilités les plus populaires a annoncé récemment que le code source de son logiciel ne sera bientôt plus disponible. Une décision qui concerne la nouvelle mouture du produit de Tenable : Nessus 3.0. La version 2.0 quant à elle devrait rester sous GPL.


Lire la suite :

http://www.vulnerabilite.com/actu/20051006121210tenable_nessus.html

Je me pose la question de l'avenir du libre quand il est aussi mal utilisé (je dirais même exploité)...si c'est la bonne raison.

En effet, tout un chacun serait tenté de profiter de la notoriété d'un projet GPL pour en tirer profit.

Cela prouve au moins que le libre est certes un état d'esprit, mais avant tout une collaboration...il faudrait que la GPL évolue pour obliger un projet libre à rester une "oeuvre commune", au lieu de pouvoir repasser dans le giron du privé.
Invité

Ven 07 Oct, 2005 14:57

Je ne prétends pas que ce geste soit à applaudir, mais si l'on vérouille définitivement des projets, il y a un peut être un léger risque de limiter la naissance de nouveaux projets dans la mesure où les personnes qui souhaitent faire développer des projets en libre dans le but de fabriquer par la suite des logiciels commerciaux ne feraient plus de passage par le libre (désolé, ma phrase est un poil longue). Or même si l'on peut estimer qu'il y a là une forme d'exploitation de la communauté du libre, celle-ci bénéficie tout de même du travail effetué jusqu'au passage du projet en non-libre.
Pour être plus clair vaux-t'il mieux bénéficier de Nessus 2.0 malgré le développement d'une version 3 commerciale ou bien que Nessus n'ait jamais vu le jour sous une licence libre ? Perso, je penses que la première solution reste préférable.
playmobil

Avatar de l’utilisateur
Messages : 575
Géo : Clermont-Ferrand

Ven 07 Oct, 2005 15:13

Je trouve le titre un peu tendancieux. La GPL est respectée.
N'importe qui peut reprendre le code de la version 2.0 et s'en servir pour continuer des développements.

Que l'auteur de Nessus ait décidé de continuer le développement sous une forme propriétaire est un choix qui n'appartient qu'à lui. Son code lui appartient et il en fait ce qu'il en veut.

Le problème ait plutot de se demander pourquoi il a décidé de prendre ce virage : parce que, bien que le projet ait été libre, personne n'est venu participer activement avec lui à ce projet et l'aider à le faire évoluer. De son point de vue, fournir son code ne lui a pas apporté grand chose (à part de la notoriété, il est vrai).
Si philosophiquement, ça ne le gêne pas d'abandonner le libre, c'est son droit le plus absolu. Il y ait peut-être d'ailleurs obligé pour de basses raisons matériels, il a bien le droit de vivre de son travail après tout.

Même si c'est dommage pour la communauté du libre, ne critiquons pas son choix. La liberté, c'est aussi ça :)
Penguin

Messages : 751

Ven 07 Oct, 2005 15:25

@penguin : +1!
LS.

Messages : 3602

Ven 07 Oct, 2005 15:47

Penguin a écrit:Je trouve le titre un peu tendancieux. La GPL est respectée.


Je me suis mal exprimé :

Le non respect est du côté de ceux qui ont "pillé" le projet sans jamais l'enrichir. Il y a ce qui est sur le papier, mais il y a aussi l'état d'esprit qui doit régir le libre.

L'auteur de Nessus a effectivement le droit de reprendre son code à titre privé...mais il se pose la question du développement d'un projet grace à l'apport d'autres personnes (rien ne prouve que ce qui a été officiellement annoncé soit vrai...), projet qui sera ensuite exploité à titre privé, voir commercial.

C'est aussi un problème moral (des 2 côtés : utilisateurs et développeurs)... non ?
Invité

Sam 08 Oct, 2005 00:11

galawa a écrit:Le non respect est du côté de ceux qui ont "pillé" le projet sans jamais l'enrichir. Il y a ce qui est sur le papier, mais il y a aussi l'état d'esprit qui doit régir le libre.

L'auteur de Nessus a effectivement le droit de reprendre son code à titre privé...mais il se pose la question du développement d'un projet grace à l'apport d'autres personnes (rien ne prouve que ce qui a été officiellement annoncé soit vrai...), projet qui sera ensuite exploité à titre privé, voir commercial.


Justement! La GPL autorise explicitement l'utilisation commerciale des logiciels sans aucune obligation de contribuer quoi que ce soit (financièrement ou en "main d'oeuvre"). Si elle imposait une quelconque contribution aux utilisateurs (ou à une sous-catégorie d'utilisateurs) elle ne serait plus confirme à a définition d'un logiciel libre selon la FSF.

Le fait qu'ils changent de licence en réaction au manque de contribution montre justement qu'ils n'ont pas compris la philosophie du logiciel libre.
wismerhill

Messages : 274

Sam 08 Oct, 2005 03:39

@galawa : en fait tu te situes d'un point de vue moral en posant une question juridique sur la GPL. La morale, l'éthique, la justice, le droit, tout ça est proche et lié, mais il y a une différence entre chaque étape. Et ce qui est vrai dans l'un de ces univers n'est pas nécessairemrnt vrai dans l'autre :

- oui, on devrait contribuer à la hauteur de ce qu'on a reçu (moral)
- non, on ne doit pas contribuer à hauteur de ce qu'on a reçu (juridique)
LS.

Messages : 3602

Sam 08 Oct, 2005 09:47

LS. a écrit:@galawa : en fait tu te situes d'un point de vue moral en posant une question juridique sur la GPL. La morale, l'éthique, la justice, le droit, tout ça est proche et lié, mais il y a une différence entre chaque étape. Et ce qui est vrai dans l'un de ces univers n'est pas nécessairemrnt vrai dans l'autre :

- oui, on devrait contribuer à la hauteur de ce qu'on a reçu (moral)
- non, on ne doit pas contribuer à hauteur de ce qu'on a reçu (juridique)


Et tu préfères quoi, toi (et si tu ne veux pas répondre, tu pencherais plutôt pour quoi) ?

Cette question révèle certes mon utopisme et une certaine naïveté en terme de croyance envers le "juste", mais je fonctionne comme cela, désolé...
Invité

Sam 08 Oct, 2005 10:14

ben je préfèrerai que l'humanité soit plus civilisée, juste, compréhensive, coopérative et pacifique.mais elle l'est de manière inégale et incomplète.

je préfère comme toi un standard moral plus élevé, mais la loi c'est la loi (en l'occurrence la GPL), et on ne peut pas obliger à plus que ce qui y est prévu, ni interdire ce qui y est autorisé. La GPL est comme elle est et c'est déjà pas mal.
LS.

Messages : 3602

Sam 08 Oct, 2005 11:15

Le fait qu'ils changent de licence en réaction au manque de contribution montre justement qu'ils n'ont pas compris la philosophie du logiciel libre.


L'altruisme, c'est beau jusqu'à un certain point. On peut déjà se réjouir que les premières versions aient été sous GPL. D'autant que la prochaine version restera gratuite. La première chose qui m'a attirré vers le libre (et Framasoft) c'est avant tout cette solidarité, cet esprit d'entraide et de collaboration.
Je rejoins LS. On ne peut compter que sur l'esprit des gens. Ca me paraît risqué d'inclure des obligations de retour dans la GPL. Il y a toujours des dérives possibles. Idem pour la contribution financière aux logiciels. Les donateurs se comptent trop souvent sur les doigts de la main, contrairement au nombre de téléchargements...
kaneda_aka_tetsuoka

Avatar de l’utilisateur
Messages : 1749
Géo : Lille

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit