Nous sommes le Mer 01 Avr, 2020 03:43
Supprimer les cookies

Cinéma libre !

Quand l'esprit du libre pénètre le domaine culturel...

Dim 16 Jan, 2011 20:07

Bonjour
Suite à diverses réflexions, j'ai élaboré une idée de réseau diffusion de film. Je vous là propose ici...

Il est aujourd'hui simple et bon marché de réaliser une projection de film dans des conditions tout à fait honorables. Malgré cela, la diffusion des films vers le grand public est limitée à une industrie coûteuse et complexe. Seuls des films à gros budget peuvent se permettre une diffusion nationale / internationale correcte. La bobine est encore « LE » moyen de diffusion officiel et même si un film a coûté très peu à la réalisation, le simple transfert sur pellicule (peu de films sont aujourd'hui réalisés en pellicule) est un obstacle conséquent. De plus il faut réaliser les copies de projections. La salle de cinéma reste un lieu privilégié pour découvrir une œuvre cinématographique, mais si la programmation est définie uniquement par les contraintes du marché, elle devient un lieu de consommation.
Il me semble donc intéressant d'utiliser les technologies actuelles pour créer un réseau de diffusion s'affranchissant des anciennes contraintes matérielles et donnant la possibilité à quiconque, le souhaitant, d'organiser des projections. Le but est aussi de restreindre les intermédiaires pour que le lien entre le public et les réalisateurs soit plus direct.
L'idée n'est absolument pas de s'opposer aux salles de cinéma actuelles, économiquement l'utilisation du réseau doit être équivalente au réseau classique ou du moins permettre de rentrer dans les frais.

Le réseau de diffusion CCC (cinema creative common) se proposerait d'organiser une diffusion de film via une infrastructure facilitant la projection indépendante.
Pour cela l'association stockerait les films et les mettrait à disposition (via internet) de toutes associations affiliées. Les projections des séances seront ouvertes à tous les membres de l'association CCC, cela permettra de limiter les contraintes dues aux normes de sécurité en vigueur puisque la projection n'est pas publique, mais restreinte aux membres d'une association.

Les projections seront payantes dans tout les cas, mais le plus bas possible. Le prix du billet est décomposé ainsi :
Participation aux frais de la projection.
Participation aux frais du film.
Le prix total du billet et pourcentage accordé à chacun, notamment pour des séances de courts-métrages est délicat il sera sûrement réévalué tous les ans.

Les seuls apports financiers réguliers de la CCC seront la participation aux frais de gestion des réalisateurs versés à chaque inscription d'un film. Cette p.a.f sera proportionnelle à la durée du film et sera réévaluée chaque année suivant son coût réel.

Les buts de l'association sont : la diffusion de film, la rétribution des réalisateurs et le développement de la critique du cinéma.

Le réseau CCC proposera la diffusion gratuite des films dans les écoles, collèges, lycées, université, hôpitaux, maison de retraite.

Pour organiser une projection, il faudra répondre à quelques règles :
Avoir crée une association avec dans les statuts certains articles conformes au règlement de la CCC, que l'association soit enregistrée par la préfecture puis validée par la CCC.
L'association obtient un compte sur le site de la CCC, avec celui-ci, elle détermine le contenu de sa projection et son horaire. Elle peut aussi émettre des cartes de membres CCC pour les nouveaux spectateurs.
Au moment de la projection, l'association affiliée se doit de mettre à disposition du public une borne pour que les spectateurs puissent valider leur carte CCC. La borne sert à comptabiliser le nombre d'entrées pour chaque séance établissant clairement ce que l'association doit reverser à la CCC pour les réalisateurs. La borne est un ordinateur équipé d'internet et d'une webcam avec une session ouverte sur le site CCC avec le compte de l'association (on peut imaginer une application smartphone), les cartes de la CCC sont équipées d'un QRcode unique.

FAQ

Ne va-t-on pas endommager les petits cinémas indépendants ?
Non, où du moins ce n'est pas le but, il faut tout faire pour qu'ils puissent utiliser le réseau CCC de manière viable économiquement.

Mais tout le monde peut projeter les films puisqu'ils sont en creative common ? Oui et non, cela dépendra du réalisateur qui peut restreindre l'utilisation commerciale.

Pourquoi aller voir des films que l'ont peut voir chez soit gratuitement?
Il y a beaucoup de raisons, d'abord pour le confort de la salle, l'aspect social. Mais aussi pour aider les réalisateurs à faire d'autres films...
L'attention portée à un film dans une salle avec du public est plus forte, cela permet de développer une réelle critique.

Pourquoi créer une association par lieu de projection, et non une association globale ?
L'association centrale joue un rôle de diffuseur, mais les associations de projections sont libres de leur choix de programmation et de leur équilibre budgétaire.


Merci de votre lecture !
Morglaf

Messages : 1

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit