Nous sommes le Lun 16 Sep, 2019 22:33
Supprimer les cookies

Musique "libre" et CC

Quand l'esprit du libre pénètre le domaine culturel...

Ven 27 Nov, 2009 17:10

Qu'est ce qu'une musique réellement libre au sens du logiciel libre?

A mon goût une musique éléctronique (dans le sens monté sur ordinateur à partir d'échantillons("sample") numérisés mais pas forcément numérique à la base) contient un code source: C'est les échantillons (accessibles indépendamment les uns des autres) et la façon dont il sont organisés.

Or en générale même sous les Creative Commons les plus "libres", l'auteur n'a pas besoin de fournir les sources (à ma connaissance), je crois qu'il en est de même pour la licence Art Libre.

Je ne suis pas musicien, mais je n'arrive pas à comprendre comment on peut réellement créer une oeuvre dérivé si l'on ne possède pas ces échantillons de bases.
Libera_Nokto

Messages : 7

Ven 27 Nov, 2009 18:03

La question des sources elle est valable aussi avec les logiciels.
Un logiciel peut se dire libre, être fournit avec une licence libre et le code source inaccessible.
En général ces logiciels (paint.net ou mediacoder par exemple) ne reste pas longtemps sous l'appellation libre, ils finissent par adopter une licence propriétaire et pour les faire forker c'est la croix et la bannière pour retrouver le code source d'une vieille version (s'il y en a une).

Un artiste qui mets son œuvre sous LAL en général fournit ses sources (ou au moins propose une solution pour les récupérer)... le problème c'est que dans l'art les sources peuvent être de diverses sortes : partition, tablature, grille d'accord, samples, etc et parfois le morceau en lui-même suffit... Beaucoup de musiciens jouent à l'oreille, improvisent, etc... donc bon, en gros il faut juste faire confiance à l'artiste (s'il fait le choix du libre en général c'est qu'il sait ce qu'il fait)
JosephK

Avatar de l’utilisateur
Messages : 2221

Sam 28 Nov, 2009 02:20

De la même manière qu'il est possible de sampler, il est possible de reprendre des éléments d'un morceau sous CC, d'autant plus si elles sont fournies. Mais, si mes potes et moi faisons un morceau rock voix-guitare-basse-batterie, je vois mal comment nous pourrions fournir les sources. Au mieux, la partition.

Pareil pour un dessin au crayon sur du papier. Je peux le scanner et le fournir en CC, chacun peut en faire ce qu'il veut, mais je ne peux pas fournir à chacun la source : mon papier.

Par contre, une œuvre faite entièrement par ordi permet d'offrir les sources. La licence CC n'y oblige pas mais l'auteur peut le faire s'il le désire. (Et ce serait même mieux si on veut respecter l'esprit du libre.)
1138

Messages : 56
Géo : Bruxelles

Dim 29 Nov, 2009 14:58

Le coup des logiciels qui se disent libre mais qui ne fournissent pas forcément les sources, (type Paint.Net jusqu'à il y a peu) ça ne peut fonctionner qu'avec certaines licences.
La MIT lui permettait de faire ça, mais une GPL ne permet pas cette bidouille.

Avec une GPL il faut fournir les sources quand on diffuse le binaire, l'auteur ne peut pas faire de la rétention de code tout en respectant sa licence.
(s'il le fait il contrevient à sa propre licence, c'est une autre histoire, mais avec la MIT il pouvait le faire en toute légalité…)


Je suis également étonné qu'il n'y ai pas de licence musicale qui impose de fournir plus que le produit finit.
Cela permettrait de vraiment pouvoir repartir dans une autre direction.

Pour le graphisme (hors vectoriel) c'est pareil, on pourrait avoir des licences qui imposent la diffusion du fichier de construction, avant l'aplatissement, avec les couches encore intactes.

Dans la GPL on lit ceci:
The source code for a work means the preferred form of the work for making modifications to it.


C'est beau :cry:
kinovea.org
joan

Avatar de l’utilisateur
Messages : 886
Géo : France, Aquitaine, Bordeaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit