Nous sommes le Lun 24 Juin, 2019 20:57
Supprimer les cookies

Page 2 sur 3Précédent 1, 2, 3 SuivantLogiciel pour gérer les évaluations à l'école primaire

Le libre et l'école vont (ou devraient aller) si bien ensemble...

Mer 16 Mars, 2011 16:12

Vous pouvez egalement utiliser Gepi, il est egalement orienté secondaire mais peut parfaitement convenir pour une ecole primaire :

http://gepi.mutualibre.org/fr/main

Le projet est actif, intégré a la suite EOLE et déployé dans plusieurs accadémies dont celle de lyon
garoubeef

Messages : 3

Mer 16 Mars, 2011 16:24

Gepi est intéressant, mais c'est plutôt un outil pour gérer un établissement (absences, bulletins, etc).

Sur l'évaluation, la seule fonctionnalité est la saisie de notes par discipline. Il n'y a pas de validation par compétences.

Les deux seuls que j'ai trouvés pour la validation des compétences, c'est Vérac (libre) et Capacités (dont j'espère pouvoir convaincre l'auteur de publier en libre). Capacités se distingue par la précision des compétences, et la concordance avec le livret personnel de compétences (LPC)
arnaud04

Messages : 95

Mer 16 Mars, 2011 16:39

Arnaud, je n'ai pas plus que cela regardé VERAC mais il me semble qu'il y a possibilité de rentrer ses propres compétences.
Avec les grilles de référence des paliers 1 et 2 du socle commun, il y a surement moyen de construire une base de compétences intéressantes.
L'auteur principal du logiciel pourra sans doute nous guider.
cyrille

Avatar de l’utilisateur
Messages : 953
Géo : Seine et Marne

Jeu 17 Mars, 2011 13:00

Bonjour,
je suis l'un des auteurs de VÉRAC (disons l'auteur historique puisque nous sommes maintenant une grande équipe de 2 développeurs).

Nous développons VÉRAC dans le cadre du collège, mais depuis le début j'ai fait en sorte qu'il soit adaptable.
Les compétences qui apparaissent dans le bulletin ou dans le référentiel sont modifiables par l'administrateur, et on peut y mettre ce que l'on veut. Cela ce fait dans des fichiers ods ou csv (au choix).

Les bulletins ou référentiels sont créés à partir de modèles (au format html ou odt ; les modèles html étant les plus efficaces) et on peut leur donner l'aspect que l'on souhaite. Donc leur longueur dépend de ce qu'on y met.
Chez nous, les bulletins trimestriels font environ 3 pages (variable en fonction du nombre de matières et de la longueur des appréciations).

VÉRAC a été adapté pour un ÉREA de cette façon.
Il n'y a aucune raison pour qu'on ne puisse pas l'adapter à l'école primaire.
Je peux évidemment aider à le faire.

O-
Pascal
pascal.peter

Messages : 23

Mer 06 Avr, 2011 12:57

Bonjour Pascal,

Je suis d'accord pour tester l'adaptabilité de Vérac à l'école primaire.

La première chose à faire, c'est d'éditer la liste de compétences. Je veux bien essayer de le faire. Peux-tu juste me dire comment faire le fichier ODS ou m'envoyer un modèle, pour que je le remplisse ?

Pour le contenu des compétences, à mon avis il faut se baser sur les programmes, car les grilles des palliers du socle commun sont trop succintes et il manque des disciplines, surtout en cycle 2 (il n'y a que français/maths/éduc. civique)

Ce qu'on peut imaginer (mais comme je ne suis pas développeur, j'ai l'imagination qui déborde, je ne connais pas les contraintes ni les difficultés de développement), c'est :

- Faire la liste des compétences des programmes 2008, dans toutes les disciplines (y compris EPS arts et déc. du monde), ce qui permet de générer des bulletins de période.

- Entrer la liste des items du pallier de socle commun (Copier-coller), et décider quelles compétences des programmes doivent être validées pour valider chacune de celles du socle commun.

- Permettre de générer le livret de compétences du socle commun (LPC) en fin de cycle.


Pour les bulletins de période, il suffit d'entrer les compétences de l'élémentaire.

Pour le LPC, ce qui à mon avis nécessite une adaptation du logiciel, c'est de faire une passerelle qui décide que tel item du LPC est validé lorsque tel tel tel et tel item des programmes le sont.

Et aussi que du coup, on se retrouve avec deux modèles de bulletins : le livret de période et le LPC.
arnaud04

Messages : 95

Jeu 14 Avr, 2011 18:13

Bonjour,

le fichier ods à adapter est contenu dans le dossier verac_admin.
Le mieux est de télécharger ce dossier :
http://verac.tuxfamily.org/pmwiki/pmwiki.php?n=Download.HomePage
puis de le décompresser.

Le fichier est situé dans le sous-dossier /verac_admin/csv/commun_tables/ et s'appelle tables.ods.
Chaque table de la base de données "commun" correspond à un onglet du fichier.
Celui à modifier est "referentiel".
Tout est expliqué ici :
http://verac.tuxfamily.org/pmwiki/pmwiki.php?n=Help.VeracAdmin-ConfigEtab

Sinon, ce que tu appelles "livret de période" me semble correspondre au "bulletin" de VÉRAC.
Il y a 2 listes de compétences communes aux profs :
    le référentiel qui ne contient que des compétences communes et aucune appréciation. Il correspond donc très bien au socle.
    la partie commune du bulletin qui est interne à l'établissement. Au final le bulletin contient aussi des appréciations et des résultats par matière
En fait il y a maintenant une troisième liste de compétences "confidentielles". Cela permet d'évaluer en commun des choses qui ne sont pas visibles par les élèves.

O-
pascal.peter

Messages : 23

Jeu 19 Mai, 2011 12:16

Bonjour à toutes et à tous

Petite info pour Arnaud04.
Courant juillet, je vais essayer de compiler Capacités sous Linux.
J'espère devoir ne pas faire trop de modifs. J'ai déjà fait un test avec un petit prog mais celui-là, à mon avis y'aura à mettre les mains dans la cambouis informatique.
Je viens de finir Espa-ce1 2011 avec Laurent.
Bonjour du Nord

Très cordialement

JM D.....



[quote="cyrille"]Bonjour Arnaud,

Tu as aussi NexEv dans le même esprit, également plutôt adapté au secondaire me semble-t-il.
Pour moi un des gros défauts de toutes ces applications est la rentabilité photocopies / visibilité avec les parents. En effet, si à chaque trimestre, ou même seulement tous les ans, on veut que les parents puissent voir les résultats de leurs enfants sans faire de discrimination par rapport à l'équipement (ou non équipement) en informatique, il faut ré-imprimer à chaque fois le livret.
Tous ces outils qui, même s'ils permettent un suivi intéressant, et offrent, pour le secondaire, une validation plus aisée d'une compétence par différentes personnes, pour le primaire le livret de compétences du socle commun version papier me semble encore le plus adapté.

Si tu le souhaites, on peut t'accompagner dans la rédaction d'une email à envoyer à JM Dozier (J'ai déjà fait le même type de démarche).[/quote]
Jmd

Messages : 2

Jeu 19 Mai, 2011 21:25

Bonjour

Je suis l'auteur de Capacités et je pense que vous vous faites tout un monde sur ce problème de cryptage.
Il faut savoir que Capacités tient ses origines (il y a plus de dix ans) d'une demande d'IEN qui souhaitait refondre les livrets de période pour en faire des usines à croix, à cocher où le nombre de compétences était forcément réduit parce qu'un document papier ne pouvait pas et ne peut toujours pas prendre en compte toutes les compétences d'un cycle.
Il a fallu observer et organiser pour créer quelque chose de lisible dans les IO et les arbres permettaient cette approche. Puis sont arrivés les IO de 2002, on comptait jusqu'à 8 niveaux et en n'oubliant pas un 9ème ajusté pour que l'enseignant puisse faire des ajouts personnalisés. Chaque item des IO comporte donc un index unique permettant de le repérer tant dans son niveau que dans son cycle ou son domaine. Les IO 2008 sont codés de la même manière. Si vous regardez en mode texte le modèle de fichier présent sur mon site, tout ceci est bien visible. Comme on travaille dans le temps, à chaque bloc, il fallait la date de l'évaluation puis le nombre d'items évalués et également le nombre d'items réussis mais aussi le type d'évaluation. Eh bien nos ordinateurs rentrent ces données avec des codes ASCII et ce que vous allez voir n'est rien d'autre que l'enregistrement normal de données numériques. Pour parler réellement d'informatique et ce devrait être le débat : quelle est la structure réelle de chaque bloc, comment sont formatées les entêtes, le corps du fichier...etc....Il n'y a donc pas de cryptage là où vous croyez.
Par contre, tout ceci est portable d'un établissement à un autre, entre deux enseignants de la même école si on n'est pas en réseau. Comment gérer si chacun met une clé de cryptage différente. Vous vous trompez de débat.

Capacités a été créé pour que : à partir du contrôle continu effectué dans chaque classe avec les répartitions intégrées (c'est ce qui va être préconisé l'an prochain), bulletin de période, paliers, BII, APS .... se remplissent automatiquement sur un cycle, une scolarité élémentaire ou sur une scolarité complète (APS par exemple)

Au départ, je ne l'ai programmé que pour mon école et il y a deux ans, à la demande de quelques collègues, je l'ai mis en téléchargement semi-libre. Ce que j'ai pu constater : plus personne dans mon école ne reviendrait à une situation antérieure. La fiabilité de l'ensemble des documents remplis est aussi un gage de respect pour nos élèves et nos parents.

Je commence à regrettrer d'avoir pensé à Linux pour mon appli (aux vues des posts) car mon seul souhait d'enseignant programmeur n'est, pour ceux ou celles qui le veulent, de partager une expérience pédagogique en tentant de régler l'alternative suivante : comment faire pour ne pas passer trop de temps à remplir des documents variés qui ont parfois sur papier aucun lien apparent direct, mais informatiquement qui partent tous des évaluations que vous faites aux élèves.

Comme Linux est un monde que je découvre, il est fort à parier que le temps à prendre après mon temps d'enseignement, de direction...risque d'être un temps certain. Il faut être motivé pour adapter quasiment 300 000 lignes de programme. Quand je lis ...." mal pensés "......, je trouve que les jugements sont un peu rapides.

Très cordialement

JM Dozier

[quote="Téthis"]Chiffre, on chiffre si on a envie de retrouver le message.

L'auteur du logiciel n'aurait-il pas du mal à se rendre compte que ce n'est pas l'utilisateur du logiciel et qu'il n'a pas à faire la police à la place des utilisateurs ? Ça me fait presque penser à ces services en ligne mis à part le fait que le logiciel fonctionne sur notre machine et que nos données, stockée en local, sont piégées par le « bon » vouloir du développeur.

Qu'arrive-t-il si l'utilisateur n'arrive plus à faire valider sa qualité de professeur pour une raison ou une autre (panne du réseau, crash, mort du développeur…) ? Il peut s'asseoir sur ses données alors qu'il a le logiciel et les données chez lui. C'est une réflexion¹ intéressante des données piégées dans le [i]cloud[/i].

1: aussi bien dans le sens réflexion du miroir, que dans la pensée[/quote]
Jmd

Messages : 2

Ven 20 Mai, 2011 06:08

Bonjour Jean-Michel et bienvenue sur ce forum,

Je suis très content de pouvoir te lire ici.
Comme tu as pu le lire, le monde du libre et ses acteurs (dont moi-même) ont parfois des avis assez tranchés et vifs ;)

Je crois que personne n'ayant utilisé Capacités ne remet en doute sa qualité, notamment au niveau pratique, c'est d'ailleurs le sens de l'intervention d'Arnaud04 dans ses messages.

D'un autre côté, nous sommes sur un forum sur le logiciel et la culture libre et les remarques faites suite aux propos rapportés par Arnau04 me semblent plutôt cohérentes (nécessité du code généré, interopérabilité et pérennité de la lisibilité des données).

En tout cas, même si Capacités reste sous licence propriétaire (même si je ne peux que t'encourager à le libérer), je ne peux que te remercier,à titre personnel, à la fois pour le temps passé à développer les différents outils et surtout d'avoir envisagé la transcription sous Linux qui j'espère se réalisera.

Librement,

Cyrille L.
cyrille

Avatar de l’utilisateur
Messages : 953
Géo : Seine et Marne

Ven 20 Mai, 2011 07:21

Bonjour,

Ma question est celle de quelqu'un qui ne connaît pas les contraintes de développement et de compilation, mais :

Capacités est développé avec Delphi, qui est un IDE du langage Pascal ?
Donc, est-ce qu'on ne peut pas simplement compiler le code source sous Linux avec un IDE Pascal, comme Lazarus (présent dans les dépôts Ubuntu) ?

Autre chose, concernant Verac, j'ai commencé à éditer le fichier tables.ods, pour le moment en utilisant les compétences du LPC. Malheureusement, ces compétences restent très générales, on a besoin de les détailler pour l'évaluation en contrôle continu et les livrets de période, donc je mesure le travail réalisé par Jean-Michel concernant le listage et le détail des compétences. Par ailleurs, si je mets le contenu du LPC dans tables.ods, je n'arrive pas à voir à quel endroit (dans quel fichier) je peux mettre des compétences plus détaillées pour l'évaluation en contrôle continu.
arnaud04

Messages : 95

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit