Nous sommes le Mar 29 Sep, 2020 12:34
Supprimer les cookies

Page 4 sur 11Précédent 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 11 SuivantFil d'actualité recensant les migrations massives

Fil continu d'informations sur tout ce qui touche au libre, aux nouveautés et aux mises à jour majeures de logiciels libres. Merci de présenter toute news qui pointe vers un lien et de ne pas abuser des citations.

Lun 05 Mars, 2007 19:55

la californie va-t-elle migrer à son tour ?

Le démocrate Mark Leno a soumis le 23 février dernier à l'état de Californie une proposition de loi visant à imposer aux administrations l'utilisation de formats informatiques ouverts. Si l'OpenDocument Format (ODF) n'est pas explicitement cité, c'est pourtant bien de lui qu'il est question, au grand dam de Microsoft qui essaie d'imposer son propre format bureautique


en tous les cas, un premier pas est fait :)


sources : http://www.clubic.com/actualite-70593-c ... ument.html
Une ch'tio peu d'pub :http://www.ina-ich.net/

"L'ignorance n'est pas ne pas connaître, c'est ne pas vouloir connaître."
Ubuntu 11.10 | LibreOffice | GnuPlot | PidGin | irssi | suite Mozilla | VLC ...
Mikelenain

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3651
Géo : Lyon

Sam 10 Mars, 2007 14:55

[url=http://www.latribune.fr/info/L-Assemblee-nationale-choisit-le-logiciel-libre-~-ID51B2E5C49A8FCE51C1257299003C40B2-$Db=Tribune/Articles.nsf]L'Assemblée nationale choisit le logiciel libre
La Tribune.fr - 09/03/07[/url]

Linagora et Unilog viennent de remporter un appel d'offre pour équiper en poste de travail fixe informatique les 577 députés français et leur assistant. Ces micro-ordinateurs fonctionneront avec le système d'exploitation libre Linux dans sa distribution Ubuntu (...)

La suite bureautique est celle d'OpenOffice.org, un ensemble intégré de programmes (traitement de texte, tableur, présentation) qui a la particularité de pouvoir lire et de pouvoir écrire des fichiers selon les caractéristiques propres à la suite Office de Microsoft. Quant au navigateur internet, le choix s'est porté sur Firefox, de la fondation Mozilla.
Ces deux programmes applicatifs du monde du libre bénéficient d'une imposante panoplie de petits programmes supplémentaires ("add-ons"), notamment un vérificateur d'orthographe pour OpenOffice. Ces programmes sont mis au point par une communauté de développeurs, généralement coordonnés par un bénévole, voire par une organisation commerciale. Dans le cas du vérificateur d'Orthographe, c'est une personne de Nuxéo qui s'en charge. Nuxéo est un spécialiste de la gestion documentaire.


Les motifs ? Selon l'article :
Une telle décision de la part de l'Assemblée nationale peut être interprétée comme un geste politique visant à favoriser le développement d'un pôle de compétitivité Logiciels Libres en région Île de France. L'idée d'un tel pôle a été formulée en décembre 2006 par Thierry Breton, ministre de l'économie des Finances et de l'industrie

Cependant la décision de migrer les postes des députés est antérieure à celle d'un pôle de compétitivité en logiciels libres et les deux ne semblent pas directement liées :

Voir ainsi sur le blog de Richard Cazenave, Député de l'Isère

[url=http://www.richardcazenave.com/?2006/09/13/190-logiciels-libres-a-l-assemblee-nationale]Bientôt des logiciels libres à l'Assemblée Nationale
mercredi 13 septembre 2006[/url]

[url=http://www.richardcazenave.com/?2006/11/23/237-rc-bc-logiciels-libres-assemblee-nationale-2007]Richard Cazenave et Bernard Carayon saluent le choix historique du Président de l'Assemblée nationale
jeudi 23 novembre 2006[/url]

[url=http://www.richardcazenave.com/?2007/01/26/261-interviews-sur-les-logiciels-libres-a-l-assemblee-nationale]Interviews sur les logiciels libres à l'Assemblée nationale
vendredi 26 janvier 2007[/url]

C'est la première fois, au sein d'une institution publique, que le choix est fait d'utiliser des postes de travail entièrement libres, du système d'exploitation (GNU/Linux) aux applicatifs (le navigateur web Firefox, la suite bureautique OpenOffice.org ainsi qu'un client de messagerie).
(...)

gagner notre indépendance sur l'ensemble de la chaîne des technologies de l'information – processeur, "middleware", applicatifs – dont nous savons que leur maîtrise est un enjeu majeur pour notre compétitivité et notre sécurité économique.
(...)

[cette migration doit être] considérée comme une première étape dans la reconquête de la souveraineté nationale et européenne en matière de technologies de l'information.
(...)

Le choix du logiciel libre correspond pour nous à des objectifs qui relèvent de l'intérêt général :

* la sécurité nationale en ce qui concerne les équipements publics des secteurs sensibles, et la sécurité des systèmes d'information des entreprises grâce à la publication des codes sources ;
* l'allègement du coût des équipements informatiques publics et le transfert de la valeur ajoutée vers des prestataires francais et européens ;
* le développement d'une offre concurrente, notamment française et européenne, libre et réellement interopérable, s'appuyant sur une communauté de développeurs particulièrement dynamique en France comme en Europe ;
* la mobilisation, au service du bien commun, des savoir-faire des chercheurs, des entreprises et d'un nombre croissants d'individus convaincus que « le partage du savoir est un multiplicateur de croissance ».


Il s'agit donc d'une question générale et transversale de souveraineté et d'indépendance, et, dans le détail, d'assurer la sécurité des systèmes, de réduire les coûts, de promouvoir une offre diversifiée ainsi qu'un nouveau modèle basé sur la mise en commun et le partage des progrès réalisés, de favoriser la compétitivité économique du pays.

Mais le libre est aussi — et c’est fondamental — un moyen de rendre réelle l’interopérabilité, car il utilise et respecte les standards ; pas seulement ceux du marché, mais les standards ouverts et certifiés. Or le respect des standards est à mon sens la seule garantie que la technologie ne sera pas un obstacle à la communication.
(...)

Nous espérons que cette décision fera école et donnera le signal d'un basculement progressif mais soutenu des administrations de l'État vers une informatique ouverte, et appelons parallèlement le ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie à publier rapidement le décret d'application du Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI) avec le même degré d'indépendance que celui dont a fait preuve la questure de l'Assemblée nationale.


C'est aussi une question d'interopérabilité, c'est à dire la possibilité pour chaque système ou utilisateur de communiquer avec tous les autres, sans discrimination.

Bref, en un mot, le libre serait un facteur d'émancipation des administrations, des entreprises et des utilisateurs.

Richard cazenave espère aussi
que cette expérience, comme celle de la Gendarmerie nationale, inspirera d'autres administrations et entreprises - grandes ou petites - et encouragera l'offre de matériel informatique livré sans système d'exploitation.

Un effet boule de neige souhaité (l'effet halo comme dirait l'autre)

edit : ajout de cet article :
[url=http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39367717,00.htm?xtor=EPR-100]Linux: Ubuntu s'installe sur les PC des députés
Par Christophe Guillemin
ZDNet France
9 mars 2007[/url]
Le projet a été défendu par les députés Richard Cazenave et Bernard Carayon (UMP), qui mettent en avant certains avantages des solutions non propriétaires dont «l'allègement du coût des équipements informatiques publics et le transfert de la valeur ajoutée vers des prestataires français et européens».
Dernière édition par antistress le Lun 12 Mars, 2007 22:21, édité 2 fois au total.
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Sam 10 Mars, 2007 17:54

L'administration municipal de Munich a commencé de passer à linux et aux logiciels libres en septembre 2006.
La distro utilisée, c'est LiMux, une distro développé pour cet usage.
Les applications utilisées sont parmi des autres OpenOffice, Firefox et kde.
L'administration municipal a annoncé, que toute les postes de travail (14000) seront équipé avec linux et les logiciels libres jusqu'à la fin de 2008.
mattu

Messages : 6

Sam 10 Mars, 2007 18:29

mattu : http://forum.framasoft.org/viewtopic.ph ... 654#189654 et je pense que dans ta dernière phrase, " jusqu' " est de trop ?
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Sam 10 Mars, 2007 21:23

antistress a écrit:mattu : http://forum.framasoft.org/viewtopic.ph ... 654#189654 et je pense que dans ta dernière phrase, " jusqu' " est de trop ?


Ups....
:wink:
Christian Ude, mairie de Munich, a indiqué cette date, fin de 2008, à la télé la semaine dernière.
Peut-être Monsieur Ude manque des infos exactes, ça peut arriver... :wink:
Effectivement les politiciens responsables poursuivent le projet avec forte ambition parce qu'ils espérent que cet projet deviendra un modèle pour les autres villes allemandes.
Je vais voir si je trouve plus d'info.
mattu

Messages : 6

Mer 14 Mars, 2007 12:01

J'ai trouvé un texte sur le développement de LiMux (en anglais):
http://www.ssrc.org/wiki/POSA/index.php ... for_Munich
mattu

Messages : 6

Ven 30 Mars, 2007 13:36

je viens d'apprendre que, depuis la rentrée, l'Université Paris 8 utilise OpenOffice (calc) pour faire des stats en psycho.
Une ch'tio peu d'pub :http://www.ina-ich.net/

"L'ignorance n'est pas ne pas connaître, c'est ne pas vouloir connaître."
Ubuntu 11.10 | LibreOffice | GnuPlot | PidGin | irssi | suite Mozilla | VLC ...
Mikelenain

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3651
Géo : Lyon

Dim 13 Mai, 2007 10:05

A ce jour 41 Entreprises ou Sites Internets ont migré du système Sacem à la diffusion Libre de musique Via l'AIMSA "no sacem inside"

La liste des ces diffuseurs est disponible ici :

http://www.aimsalibre.com/?page_id=78
djjeffouille

Messages : 96

Lun 18 Juin, 2007 23:24

Le Venezuela s'immisce dans le marché du PC et de Linux
http://linuxfr.org/2007/06/18/22637.html

"Cette annonce s'inscrit dans une volonté d'indépendance technologique et commerciale du Venezuela, vis à vis des pays étrangers"
Linux : il y a moins bien, mais c'est plus cher
http://libre-ouvert.toile-libre.org/
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mar 19 Juin, 2007 08:20

et viva hugo chavez.

en passant, c'est aujourd'hui (ou demain, je ne sais plus) que les députés vont découvrir leur PC avec Linux dessus.
Pensez-vous qu'on aura le droit à des réactions ?
Une ch'tio peu d'pub :http://www.ina-ich.net/

"L'ignorance n'est pas ne pas connaître, c'est ne pas vouloir connaître."
Ubuntu 11.10 | LibreOffice | GnuPlot | PidGin | irssi | suite Mozilla | VLC ...
Mikelenain

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3651
Géo : Lyon

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit