Nous sommes le Ven 26 Avr, 2019 15:09
Supprimer les cookies

Page 1 sur 61, 2, 3, 4, 5, 6 SuivantUbuntu n'est pas libre.

Le choix d'Ubuntu pour mes premiers pas Linux

Ven 07 Juil, 2006 10:24

J'entends dire partout qu'Ubuntu est une distribution libre, gratuite et destinée aux débutants. C'est en partie faux car ubuntu n'est pas libre : elle installe d'office, et sans le préciser, des composants propriétaires.

Plus grave, cette installation invisible de composants propriétaires est en porte-à-faux avec ce qui est affiché sur le site ubuntu.com :
www.ubuntu.com/ubuntu/components a écrit:The licences for software applications in main must be free, but main may also may contain binary firmware and selected fonts that cannot be modified without permission from their authors. In all cases redistribution is unencumbered.
.
Message confondant : libre, mais pas tout.

Ce qui casse cette belle parole est cet élan de liberté est le firmware des cartes réseaux Intel (ipw2100 et ipw2200). Je rappelle ce qu'est un firmware :
léa-linux/glossaire a écrit:Le firmware est le programme qui sert à faire le lien entre un périphérique évolué (disque dur, graveur, scanner, modem adsl) et votre ordinateur. C'est un programme écrit dans le langage que comprend l'électronique du périphérique. On peut comparer le firmware d'un périphérique au BIOS d'un ordinateur. C'est lui qui se charge de l'initialisation du périphérique et qui réçoit les ordres des programmes plus évolués.


L'intégration de ces firmwares (donc programmes propriétaires) dans le paquet linux-image*, l'impossibilité de désinstallation ou de refuser leur installation, ni même l'affichage et l'acceptation de la licence d'utilisation de ces firmwares, peuvent se faire poser un tas de questions sur l'attitude de Canonical face au Libre.

edit: typo.
Dernière édition par Téthis le Ven 07 Juil, 2006 12:00, édité 1 fois au total.
Attentyon, ponaytte maychante !
Téthis

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3895
Géo : De passage chez les cathares

Ven 07 Juil, 2006 11:09

Mais arrêtez !!!
Ubuntu est libre ! et il le resterait même en grande partie s'il contenait JAva real player Win32codec etc...

C'est programme sont indispensable on ne crache pas sur le monopole de ces fabriquant !!
C'est à eux de dévelloper les pilote.
Le libre peut s'appliquer au software mais pas au matos !!!
Le matos on es tboligé e le payer c'est normal qu'on puisse exigé des pilote convenable (car si sa plant e au niveau des pilote on sera tj emmerdé)
LA communauté du libre à autre chose à faie que de développer des pilote libre qui seront forcément de mauvaise qualité.

Les constructeur son obligé de garder en grande partie leru secret de fabircation qui font les performance de leur matériel.

Le matériel libre n'existe pas encore ....
Xavos

Messages : 64

Ven 07 Juil, 2006 11:40

Xavos a écrit:Ubuntu est libre ! et il le resterait même en grande partie s'il contenait JAva real player Win32codec etc...

Ben justement non, surtout s'il les installe d'office et que tu n'as ni le droit de les modifier, ni celui de les supprimer ou de les désactiver.

C'est programme sont indispensable on ne crache pas sur le monopole de ces fabriquant !!

On ne parle pas de fabricant. On parle simplement d'Ubuntu qui enferme les firmware dans sa distribution par défaut, sans aucune possibilité de les retirer, désactiver, modifier.

Le libre peut s'appliquer au software mais pas au matos !!!
Le matos on es tboligé e le payer c'est normal qu'on puisse exigé des pilote convenable (car si sa plant e au niveau des pilote on sera tj emmerdé)

Le libre ne veut pas dire gratuit.
Payer est parfois même nécessaire pour faire avancer le libre. Il est normal que les développeurs soient rémunérés pour leur travail.

LA communauté du libre à autre chose à faie que de développer des pilote libre qui seront forcément de mauvaise qualité.

Je veux bien que tu développes là, parce que je comprends pas bien... Un programmateur qui rend son code ouvert programme moins bien que celui qui le cache ??? C'est ça ???

Les constructeur son obligé de garder en grande partie leru secret de fabircation qui font les performance de leur matériel.

En disant cela, tu vas à l'encontre du libre... Si on suit ton raisonnement, microsoft est obligé de rendre son système fermé et opaque.
L'ouverture de tout système permet à tout un chacun de pouvoir utiliser le code et de rendre leur propre programme entièrement compatible et surtout de ne pas venir perturber le système existent.

Rendre plus ouvert windows permettrait aux développeurs d'applications (comme Adobe par exemple) de mieux interfacer leurs logiciels sans alourdir plus le système qu'il ne le faudrait.

Rendre windows plus ouvert, permettrait de rendre windows beaucoup moins instable en installant des programmes.

Pour le matériel, c'est exactement la même chose.

Le matériel libre n'existe pas encore ....

Faux. et encore Faux (et ceci ne sont que des exemples parmi tant d'autres...)

Tolosano
Tolosano

Messages : 1940
Géo : Toulouse

Ven 07 Juil, 2006 12:16

Téthis a écrit:C'est en partie faux car ubuntu n'est pas libre : elle installe d'office, et sans le préciser, des composants propriétaires.

Plus grave, cette installation invisible de composants propriétaires est en porte-à-faux avec ce qui est affiché sur le site ubuntu.com :
www.ubuntu.com/ubuntu/components a écrit:The licences for software applications in main must be free, but main may also may contain binary firmware and selected fonts that cannot be modified without permission from their authors. In all cases redistribution is unencumbered.
.
Message confondant : libre, mais pas tout.


Moui, j'entends bien l'argument de base mais je ne trouve pas le message confondant... finalement il est assez clair : il y a des firmwares propriétaires non modifiables, mais cela n'altère pas la redistribution.

Après la question du "libre total" peut se poser... On sait que les pilotes et firmwares proprio restent un problème...

on a tout ce qui faut pour un débat constructif..ou un beau troll...ici :wink:

la question est : faut-il faire la promo d'une distrib accessible qui n'est pas "100% full certified libre total" et qui peut faire basculer de nombreuses personnes sur Linux ? ou choisir de s'orienter vers une vision plus "dure" du libre ? (sans jugement de valeur aucun)
Tout ce qui est tatoué... est à moué.
_________________
Veni, Vidi, Libri - Diffuseurs de licences libres
http://venividilibri.org/
acepack

Messages : 415
Géo : ici

Ven 07 Juil, 2006 12:58

acepack a écrit:on a tout ce qui faut pour un débat constructif..ou un beau troll...ici :wink:

la question est : faut-il faire la promo d'une distrib accessible qui n'est pas "100% full certified libre total" et qui peut faire basculer de nombreuses personnes sur Linux ? ou choisir de s'orienter vers une vision plus "dure" du libre ? (sans jugement de valeur aucun)

Vous avez dit Troll ? Je pense que poser la question chez Canonical, chez les développeurs, sur la ml ubuntu, serait un plus. Il semble bien que ce soit le problème du choix de l'emballage qui fait tache, et non le contenu mis à disposition.

Dans les autres distributions des logiciels propriétaires, y compris des firmwares, sont disponibles, mais à condition de signer le texte de la license qui l'accompagne. Dans le cas de Ubuntu, c'est dedans que tu le veuilles ou non, et même, que tu l'aies besoin ou non. Alors, tu n'as probablement même pas le droit, légalement, de faire des copies de Ubuntu pour le redistribuer :(
Mélodie

Messages : 4555
Géo : France

Ven 07 Juil, 2006 13:05

Athanor1 a écrit: Alors, tu n'as probablement même pas le droit, légalement, de faire des copies de Ubuntu pour le redistribuer :(


ben là ça serait différent....et du coup la phrase citée plus haut ne serait plus claire du tout, et fausse.... mais ça reste à éclaircir
Tout ce qui est tatoué... est à moué.
_________________
Veni, Vidi, Libri - Diffuseurs de licences libres
http://venividilibri.org/
acepack

Messages : 415
Géo : ici

Ven 07 Juil, 2006 13:09

acepack a écrit:Moui, j'entends bien l'argument de base mais je ne trouve pas le message confondant... finalement il est assez clair : il y a des firmwares propriétaires non modifiables, mais cela n'altère pas la redistribution.
Cela altère complétement l'aspect libre de la chose. Comment va-t-on la définir : semi-libre ?

acepack a écrit:Après la question du "libre total" peut se poser... On sait que les pilotes et firmwares proprio restent un problème...
Concernant quelques distro que j'utilise :
- Archlinux, il y a un paquet ipw2200-fw pour installer le firmware. Une notice sur le caractère propriétaire des programmes est signalée, et entre autre la licence Intel..
- Zenwalk, il faut télécharger le firmware sur le site intel.

Je regrette qu'il y ait un mélange de binaires propriétaires et libres dans le paquet ubuntu sans que l'utilisateur final soit informé du caractère propriétaire de certains binaires. Je regrette aussi que cela soit masqué sur le site des packages ubuntu où la liste des fichiers constituants kernel-image* n'est pas accessible. Étrange n'est-ce pas ?

Ubuntu n'est pas libre dans le sens GPL car elle ne respecte pas cette licence. C'est comme le canada d*y : ça a le goût du libre, la couleur du libre mais ça n'en est pas.

acepack a écrit:la question est : faut-il faire la promo d'une distrib accessible qui n'est pas "100% full certified libre total" et qui peut faire basculer de nombreuses personnes sur Linux ? ou choisir de s'orienter vers une vision plus "dure" du libre ? (sans jugement de valeur aucun)
Se doit-on de ne pas respecter nos propres règles sous prétexte de faire passer des personnes sous GNU/Linux ?

Le simple choix laissé à l'utilisateur d'installer des logiciels propriétaires, ainsi que la véritable séparation entre ce que est libre (main) et non libre (restricted), rendrait Ubuntu plus respectable pour les défenseurs du libre.
Attentyon, ponaytte maychante !
Téthis

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3895
Géo : De passage chez les cathares

Ven 07 Juil, 2006 13:44

Téthis a écrit:Ce qui casse cette belle parole est cet élan de liberté est le firmware des cartes réseaux Intel (ipw2100 et ipw2200). Je rappelle ce qu'est un firmware


Tiens donc... il manque certainement une partie de la définition, non?

Je rappelle donc, à mon tour, ce qu'est un firmware:

Wikipédia a écrit:En informatique, l'anglicisme firmware correspond à un logiciel intégré dans un composant matériel (anglais hardware).

Le micrologiciel peut résider:

* dans une mémoire non volatile, donc stockant le programme et les données même lorsqu'elle n'est pas alimentée en électricité. C'est le cas le plus courant.
* dans une mémoire volatile, qui est donc effacée lorsqu'elle n'est plus alimentée en électricité. Dans ce cas, le firmware est généralement chargé par un pilote à la mise sous tension.


En clair, le firmware n'est pas stocké dans Ubuntu mais dans le matériel lui-même. Effectivement, le driver le charge en RAM, mais il ne fait pas partie de la distribution!

cqfd
Tasm
tasm

Messages : 50

Ven 07 Juil, 2006 13:45

Je suis passif et le resterai.
Certains réagissent avec vigueur :shock:

Moi je dis:
Merci d'avoir apporter cette précision à propos d'Ubuntu.
En raison de l'indifférence générale, demain est annulé.
A bon internautes, SloYvY
sloyvy

Messages : 555

Ven 07 Juil, 2006 14:12

tasm a écrit:ce qu'est un firmware:

Wikipédia a écrit:En informatique, l'anglicisme firmware correspond à un logiciel intégré dans un composant matériel (anglais hardware)(...)


En clair, le firmware n'est pas stocké dans Ubuntu mais dans le matériel lui-même. Effectivement, le driver le charge en RAM, mais il ne fait pas partie de la distribution!

Tu es complètement à côté de la plaque !

À l'origine le firmware n'était bien que dans le ROM :
http://www.linux-france.org/prj/jargonf/F/firmware.html

en n. m.
Articles liés à celui-ci : LEAP, microprogramme.

[classe d'application (anglaise)] logiciel résidant en ROM. Le firmware (matière ferme) est entre le hardware (matière dure) et le software (matière molle). Il est principalement utilisé pour contrôler directement le matériel et fourni par la firme qui fabrique ce matériel. Exemple type : un driver de périphérique intégré (précisé par Serge Delbono).


En clair, ce programme qui est devenu une interface stockée en mémoire vive est gérée par le système d'exploitation.
Il n'est donc plus dans le composant matériel. Donc on le met dans la distribution.
On l'y met au choix, avant l'installation, comme dans le cas de Ubuntu,

<mode=troll>qui veut peut-être copier Windows en mettant le plus possible de programmes permettant des reconnaissances de matériel spontanées ?
<a href="https://launchpad.net/distros/ubuntu/+bug/1/"</a>
</mode>

ou bien on le met après installation, en fonction des besoins de l'utilisateur, depuis le site du constructeur ou depuis l'installeur de sa distribution (urmpi, apt-get, pacman, slapt-get etc... )

Dans le deuxième cas, on a toujours bien une distribution libre. Dans le premier cas, c'est fortement compromis :twisted:
Dernière édition par Mélodie le Ven 07 Juil, 2006 14:15, édité 1 fois au total.
Mélodie

Messages : 4555
Géo : France

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit