Nous sommes le Sam 16 Jan, 2021 12:59
Supprimer les cookies

Page 4 sur 6Précédent 1, 2, 3, 4, 5, 6 SuivantPourquoi 'FramaBook' et non 'FramaLivre' ?

Jeu 18 Mai, 2006 00:05

Djay a écrit:Ah un exemple de mot qui s'est transformé en passant en anglais flirter... utilises-tu fleureter c'est vrai que conter fleurette a un charme désuet mais plus très usité de nos jours.


Oui. Et "bougette" nous a quittés pour l'Angleterre pour nous revenir sous le nom de "budget". C'était une sorte de petit bourse qu'on attachait à sa ceinture, au Moyen-Âge.

Sythuzuma-Ka a écrit:c'est en premier lieu la culture qui fait la langue (ordre naturel il me semble), et que notre langue changera que le jour ou on mangera tous au McDo des Nike au pieds :D


La culture McDo ! Aaaaaarrrgghhhh !!!! :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:
Et quand on porte des Nike, qu'est-ce qu'on dit ? Qu'on a les pieds niqués ? oups ! nikés ?
Paco

Messages : 436
Géo : Anthering (Province de Salzbourg, Autriche)

Jeu 18 Mai, 2006 09:46

Paco a écrit: La culture McDo ! Aaaaaarrrgghhhh !!!!

Laissons les Ecossais (et leur fierté celtique) en dehors de cela :D :P
Faj

Messages : 76

Jeu 18 Mai, 2006 13:14

Faj a écrit:Laissons les Ecossais (et leur fierté celtique) en dehors de cela :D :P


Il a fait une sacrée fortune, en tout cas, l'oncle McDonald, avec sa ferme. Hi-ah-hi-ah-hoo! :wink:
Paco

Messages : 436
Géo : Anthering (Province de Salzbourg, Autriche)

Jeu 18 Mai, 2006 21:10

Cela m'attriste un peu quand même l'appellation Framabook pour un si bon projet. Pourquoi pas FramaBouquin ? Il y a bien une collection Bouquins … Même un jeu de mots aurait été plus rigolo : Famabook-in (d'accord c'est nul : -)

Je ne peux m'empêcher de penser que c'est une solution de facilité. Au pire, un manque d'imagination (ou d'humour). Ce n'est pas la même chose quand un mot d'une autre langue, ou simplement inventé, s'impose de lui-même que quand on fait le choix d'utiliser une langue bien précise pour appeler une collection de livres (par exemple).

Ce n'est pas un drame. Mais une initiative aussi peu banale méritait un nom un peu moins... ordinaire.

Cordialement
plakat

Messages : 55

Jeu 18 Mai, 2006 22:11

plakat a écrit:Cela m'attriste un peu quand même l'appellation Framabook pour un si bon projet. Pourquoi pas FramaBouquin ?


Enfin !!! Enfin quelqu'un qui me comprend ! :D
Paco

Messages : 436
Géo : Anthering (Province de Salzbourg, Autriche)

Ven 19 Mai, 2006 11:18

FramaBouquin c'est bien
FramaBouquin j'y tiens
FramaBouquin me va très bien

Nicolas CJ
Nicolas CJ

Avatar de l’utilisateur
Messages : 167
Géo : Essonne

Ven 19 Mai, 2006 17:21

paquebot, nous dit-on doctement, est un mot emprunté à l'anglais, ainsi que quelques autres dont je suis si certain que personne ici ne les ignore que je vous en épargnerai la fastidieuse liste incluant de l'arabe, du germanique, de l'allemand, de l'italien, de l'espagnol et quelques autres aussi que je ne saurais dire, et quelques auitres aussi que je ne dirai pas ici.

Mots empruntés en même temps que leur signifié : le chiffre des arabes avec l'emploi des chiffres pour noter les nombres.
Mots digérés depuis longtemps, tant la capacité de la langue est grande, mais on a aussi cru que les océans digèreraient toujours tout...

Mais aussi mots empruntés sans besoin, par pur snobisme, quand ce ne sont pas des mots étrangers inventés comme le parking.

Dans Framabook il s'agit d'une création, à la fois d'un mot et d'une chose, ce qui n'est pas pareil.

Mais comme c'est le BOOK de framaSOFT...

Je m'en vais consulter mon bookmaker pour savoir quel sera le award winner du free soft qui perdure le plus à travers les slideshows en dépit des hackers qui font des trolls.
Donnez une arme à quelqu'un et il s'en servira.
Donnez du pouvoir à quelqu'un et il en abusera.
sirakawa

Messages : 633
Géo : Orléans

Sam 20 Mai, 2006 13:10

Paco a dit :
Mais, en anglais, ça s'appelait toujours "roller-skates", qui veut exactement dire : "patins à roulettes." On a enuite dit "rollers" tout court pour abréger et qui, bien entendu, est venu polluer notre langue, comme bien d'autres termes, hélas.


Justement, c'est ca qui est genial quand un mot passe d'une langue a une autre, il change de signification : un "rendez-vous" en francais est juste la planification d'une rencontre neutre, en anglais c'est un terme qui designe un rendez-vous amoureux. Et la langue s'enrichie en creant des nuances.


Etienne a ecrit :
Pour finir la langue vernaculaire du XXIe siècle porrrait bien être, non pas le globish, mais carrément le Hindglish. Un milliard d'Indiens qui ont accent à réveiller Yasser Arafat dans sa tombe, quelle blague !


Euh, a part l'accent effectivement qui est assez marrant je ne voit pas un nombre enorme de mots changes pas les indiens... et les indiens sont encore loin de tous parler anglais... D'ailleur prenons l'exemple de l'Inde, un pays anglophone ? peut etre pour les relations internationales, commerciales ou techniques mais quand on sait qu'il y a 20 langues officiellement reconnues (dont 4 encore recemment) et que les indiens jouent avec et les parlent independement de l'anglais, on peut peut etre reflechir sur notre peur de cette "invasion" de la langue anglaise.

(Je suis actuellement en Inde :D ou il fait tres chaud et ou les etudiants indiens s'amusent autant que moi d'entendre autant de langues dans un seul et meme campus)
cortomaltes

Messages : 183

Dim 21 Mai, 2006 12:26

Ce que beaucoup d'entre vous n'ont pas l'air de comprendre, c'est que les quelques râleurs (j'assume) sur ce fil ne repoussent pas les termes étrangers.

Avant de développer, demandons-nous pourquoi intègre-t-on un terme étranger dans une langue : simplement parce que le terme n'existe pas dans la langue ! si l'anglais à adopté des termes tel que "je-ne-sais-quoi", c'est simplement parce qu'il recouvre une réalité intraduisible.

De plus, jusqu'à récemment les termes étaient assimilés par la langue d'accueil : exemple : paquebot, redingote, confort (qui vient de comfort, cf. Littré).

Aujourd'hui les termes ne sont plus assimilés mais ajoutés et ne sont pas forcément nécessaire. Qu'on ne me dise pas que "book" est une réalité intraduisible en français !

Conclusion, il ne s'agit pas d'échange entre les langues ou d'enrichissement du français, mais simplement de snobisme (encore un terme qui vient de l'anglais : voyez !). C'est plus fun, cool, in, bref, branché en anglais...
C'est simplement décevant de voir Framasoft céder à cette attitude.
Sertt

Messages : 3

Dim 21 Mai, 2006 23:08

Sertt a écrit:Aujourd'hui les termes ne sont plus assimilés mais ajoutés et ne sont pas forcément nécessaire. Qu'on ne me dise pas que "book" est une réalité intraduisible en français !

Conclusion, il ne s'agit pas d'échange entre les langues ou d'enrichissement du français, mais simplement de snobisme (encore un terme qui vient de l'anglais : voyez !). C'est plus fun, cool, in, bref, branché en anglais...
C'est simplement décevant de voir Framasoft céder à cette attitude.


Absolument ! Bravo ! Bien dit !

cortomaltes a écrit:Justement, c'est ca qui est genial quand un mot passe d'une langue a une autre


Génial ? Quand Mozart fut capable, enfant, de retranscrire de retour chez lui toute une messe, sans faute et qu'il n'avait entendue qu'une seule fois, ça, c'était génial. Quand Einstein a découvert la loi de la relativité, ce fut, aussi, génial.
Mais que l'on dise aujourd'hui "rollers" à la place de patins à roulettes ou "folder" à la place de dépliant, j'ai beau chercher, je ne vois pas où se trouve le génie là-dedans.
Paco

Messages : 436
Géo : Anthering (Province de Salzbourg, Autriche)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit