Nous sommes le Mar 15 Oct, 2019 08:35
Supprimer les cookies

Page 2 sur 2Précédent 1, 2Quel peut etre le role de la communauté internet lors du

Forum dédié au débat avec les députés Carayon et Cazenave ayant eu lieu le 28 mars 2006.

Mar 28 Mars, 2006 19:03

Richard Cazenave a écrit:La pétition EUCD.info et l'initiative en général sont un très bon exemple : elle a permis une prise de conscience des problèmes posés par le texte initial et a contribué à mobiliser une partie du groupe UMP sur les sujets sensibles, mais aussi à porter ces sujets à l'attention du gouvernement.

Ce lobbying a autant - voire plus - de poids que celui d'autres groupes organisés, qu'il s'agisse des majors ou des artistes dans leurs différentes formations.
Je vous encourage à répéter ces actions au Sénat avec le même niveau de mobilisation, afin que les Sénateurs soient saisis par la diversité des points de vue sur ce sujet.


conseil reçu les gars ? :wink:
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mar 28 Mars, 2006 19:05

Richard Cazenave a écrit:Je vous encourage à répéter ces actions au Sénat avec le même niveau de mobilisation, afin que les Sénateurs soient saisis par la diversité des points de vue sur ce sujet.


Et que pensez vous des actions de http://stopdrm.info qui ont aussi un but médiatique ? quel est selon vous le meilleur moyen de pousser les médias à s'intérresser à un débat d'une telle importance mais dont la technicité semble les rebuter ?
jahrynx

Messages : 64
Géo : Paris

Mar 28 Mars, 2006 19:06

Bernard Carayon a écrit: Le contact avec les parlementaires est toujours utile quand il n'est pas industrialisé: pas de lettre type, surtout par courriel.


L'expérience que j'ai faite est très loin d'être concluante. Ayant exposé une situation personnelle à une vingtaine de députés de différents partis, je n'ai eu que 3 réponses durant le débat.
J'ai bien évidemment apprécié ces réactions même si elles étaient d'ordre général. Quelques jours après la fin du débat 2 autres réponses sont venues : un communiqué de presse
et une réponse personnalisée.
Conclusion : la recette du courrier personnalisé ne fonctionne pas très bien.

PS : J'ai contacté récemment les 2 sénateurs de mon département, toujours avec un courriel relatif à ma situation.
A ce jour aucune réponse.
skurril

Messages : 5

Mar 28 Mars, 2006 19:18

Je soutiens le principe et l'idée de ce genre d'action.
Toutefois je suis déçu de voir que les avancées que nous avons obtenues pour le droit à la lecture, la protection de la vie privée, le logiciel libre, n'ont pas été prises en compte. Si l'on ne veut pas être soi-même victime de la désinformation, il faut essayer de ne pas s'en servir comme d'une arme quand ça nous arrange...

Informez sur les contraintes des DRM, les problèmes qu'ils peuvent poser, mais tâchez de prendre en compte aussi que la directive européenne que nous transposons est une obligation pour la France sous peine d'astreinte, "négociée" en 2000 par un gouvernement qui n'est pas de ma couleur politique. Dès lors, je trouverais juste que les dispositions que nous avons pu faire voter pour limiter les effets négatifs des DRM soient actés et pris en compte dans la communication grand public qui est faite, afin de ne pas désespérer les bonnes volontés au Parlement !

Cela dit, sur le principe vous avez toute ma sympathie :)
Richard Cazenave

Messages : 11

Mar 28 Mars, 2006 19:20

merci de votre réponse
jahrynx

Messages : 64
Géo : Paris

Mar 28 Mars, 2006 19:20

Richard Cazenave a écrit:Je soutiens le principe et l'idée de ce genre d'action.
Toutefois je suis déçu de voir que les avancées que nous avons obtenues pour le droit à la lecture, la protection de la vie privée, le logiciel libre, n'ont pas été prises en compte. Si l'on ne veut pas être soi-même victime de la désinformation, il faut essayer de ne pas s'en servir comme d'une arme quand ça nous arrange...

Informez sur les contraintes des DRM, les problèmes qu'ils peuvent poser, mais tâchez de prendre en compte aussi que la directive européenne que nous transposons est une obligation pour la France sous peine d'astreinte, "négociée" en 2000 par un gouvernement qui n'est pas de ma couleur politique. Dès lors, je trouverais juste que les dispositions que nous avons pu faire voter pour limiter les effets négatifs des DRM soient actés et pris en compte dans la communication grand public qui est faite, afin de ne pas désespérer les bonnes volontés au Parlement !


je suis d'accord!
antistress

Messages : 3854
Géo : Ile de France

Mar 28 Mars, 2006 19:22

Richard Cazenave a écrit:Je soutiens le principe et l'idée de ce genre d'action.
Toutefois je suis déçu de voir que les avancées que nous avons obtenues pour le droit à la lecture, la protection de la vie privée, le logiciel libre, n'ont pas été prises en compte. Si l'on ne veut pas être soi-même victime de la désinformation, il faut essayer de ne pas s'en servir comme d'une arme quand ça nous arrange...

Informez sur les contraintes des DRM, les problèmes qu'ils peuvent poser, mais tâchez de prendre en compte aussi que la directive européenne que nous transposons est une obligation pour la France sous peine d'astreinte, "négociée" en 2000 par un gouvernement qui n'est pas de ma couleur politique. Dès lors, je trouverais juste que les dispositions que nous avons pu faire voter pour limiter les effets négatifs des DRM soient actés et pris en compte dans la communication grand public qui est faite, afin de ne pas désespérer les bonnes volontés au Parlement !

Cela dit, sur le principe vous avez toute ma sympathie :)
Je ne crois pas que l'image que vous avez auprès des internautes soit si désastreuse, au contraire ! Sur les astreintes, il s'agit du verrouillage de la culture par les DRM, de la négation de l'exception culturelle française, de la main-mise des multinationales, principalement américaines sur notre vie privée et la manière dont nous travaillons sur les réseaux : est-ce que cela n'est pas dérisoire en comparaison ? Est-ce que l'urgence était vraiment nécessaire ?
hawkins

Messages : 47

Mar 28 Mars, 2006 19:25

Richard Cazenave a écrit:Informez sur les contraintes des DRM, les problèmes qu'ils peuvent poser, mais tâchez de prendre en compte aussi que la directive européenne que nous transposons est une obligation pour la France sous peine d'astreinte, "négociée" en 2000 par un gouvernement qui n'est pas de ma couleur politique. Dès lors, je trouverais juste que les dispositions que nous avons pu faire voter pour limiter les effets négatifs des DRM soient actés et pris en compte dans la communication grand public qui est faite, afin de ne pas désespérer les bonnes volontés au Parlement !


Je suis d'accord.

Nous avons démontré qu'il nous était possible de prendre une véritable place dans le débat politique en apportant des informations claires et spécifiques pas toujours bien cernées par les députés, mais nous devons AUSSI reconnaitre les actions qui en ont découlées et qui vont dans notre sens. Même si, à nos yeux, elles parraissent bien maigre en comparaison du tort global enduré par les internautes sur cette loi, ces avancés obtenues de haute lutte (votées pas des députés UMP contre l'avis de RDDV et Vanneste) doivent être mise en avant.

Je n'avais pas eu l'occasion de le faire : merci pour cet article 7.
LeLutin

Messages : 86

Mar 28 Mars, 2006 19:36

Richard Cazenave a écrit:par un gouvernement qui n'est pas de ma couleur politique.


Peut être que si les gouvernement successifs essayaient d'être plus "proches" des français comme vous l'êtes maintenant on n'entendrait plus ce genre de choses parce que les décisions seraient prises conformément aux aspirations des français ?

J'ai tendance à penser que beaucoup trop de députés oubient qu'ils devraient représenter toute leur circonscription "en temps réel" et pas le parti pour lequel une partie de leur circonscription a voté à un moment donné (c'est valable aussi bien à droit qu'à gauche).

fin du hors sujet ;)
maat

Messages : 18

Mar 28 Mars, 2006 21:09

Richard Cazenave a écrit:Dès lors, je trouverais juste que les dispositions que nous avons pu faire voter pour limiter les effets négatifs des DRM soient actés et pris en compte dans la communication grand public qui est faite, afin de ne pas désespérer les bonnes volontés au Parlement !

Effectivement, dans notre communication, afin de faire simple sur un sujet qui est déja trop complexe, nous annoncons un rejet pur des DRMs.
Nous devons effectivement nuancer, et prendre en compte que l'EUCD impose les DRMs. Je pense qu'on va y travailler prochainement (surtout prendre toutes les exceptions autorisées, et ne pas punir le contournement des DRMs...)
D'ailleurs, on voit bien que certains amendements qui me semblent evident pour la libre concurence ne soient pas appréciés... Hein Apple? ;-)
Tout savoir sur vos fichiers multimédias? http://mediainfo.sourceforge.net
Zenitram

Messages : 103

Forum verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit