Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 05:06
Supprimer les cookies

Le libre, comment ça marche?

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Sam 14 Mai, 2005 10:48

Bonjour,
Voilà ça fait quelques mois maintenant que je cotois les logiciels libres et grâce à l'opencd la quasi-totalité de mes logiciels sont du libre.
Voulant convaincre mes amis à faire de même, je me prépare à affronter les débats passionnés/passionnants sur le fonctionnement du libre.
Et là j'ai un gros problème: comment ça marche? Comment des personnes peuvent gagner de l'argent en mettant leur logiciel gracieusement à disposition?

Il doit y avoir des réponses quelques part mais je n'ai pas réussi à trouver.
Si une ame charitable pouvait m'aider...
Titik

Messages : 5

Sam 14 Mai, 2005 11:03

salut Titik et bienvenue,

c'est l'une des premières questions que posent les 'proches'.

voici mon approche, il y en a plein d'autres :

d'abord il y a plusieurs type de contributeurs au libre (d'auteurs de logiciels, de textes, de zik, etc) :
- des particuliers, qui ont un autre job par ailleurs ou pas
- des entreprises, qui font un peu ou beaucoup de libre

ensuite, tous les contributeurs n'attendent pas nécessairement de contrepartie financière directe suite à leur travail :
- il y a le côté 'amour de l'art' qui joue, recherche de la performance
- il y a le côté satisfaction d'ego aussi, le fait d'avoir son nom en haut de l'affiche
- et il peut également y avoir le côté marketing indirect : je donne qqch pour vendre autre chose

Je dirai que le business model du libre est fondé sur le service annexe, sur la prestation vendue autour du logiciel (qui est souvent gratuit, mais pas toujours)

ça a l'air surprenant, mais ce n'est pas si nouveau que cela : tout le monde fait du bénévolat à son niveau (la france est l'un des pays dans lequel le tissus associatif est le plus dense). la différence, c'est que là on a un mouvement industriel, matériel, stratégique et global, et ça peut surprendre un peu

un très bon texte de libroscope qui donne un éclairage intéressant : L’entretien avec Aymeric Moizard réalisé par AntoineP et julienT - oSIP la petite pile qui monte
Que t’apporte ton projet ?

Déjà, j’ai trouvé tous mes boulots grâce à mon projet, sauf le premier. J’en suis maintenant à refuser du travail. De l’extérieur on peut trouver ça inutile mais grâce à ça :
- j’ai été bien payé ;
- j’ai des boulots intéressants et même certains que je regrette de devoir refuser.

Ce que ça m’apporte me dépasse et dépasse mes compétences. Les gens ont une confiance en moi que je n’aurais pas probablement pas eue si je n’avais fait ce projet. Au début je n’imaginais pas que ce soit possible. Je réalise aujourd’hui l’intérêt du logiciel libre dans le monde professionnel et c’est ce qui me motive : cette pratique n’est pas limitée à une caste de philosophes idéalistes. En retour, cette relation aux autres m’a donné confiance en moi.

J’ai trouvé ce projet avec de la chance, et j’ai réussi ce projet avec du courage ; la quantité de travail joue plus que l’intelligence. Tout le monde n’a pas la possibilité d’investir autant de temps libre pour atteindre la quantité de travail nécessaire. Je pense que c’est moitié travail et moitié talent. Certains disent qu’ils n’y arriveront pas alors que le plus difficile est de s’investir et non les compétences techniques. On acquiert les compétences en même temps que l’on travaille sur un projet. Dans le logiciel libre, tu as la capacité d’apprendre ; toutes les connaissances sont disponibles à ceux qui sont prêts à s’investir. J’étais très médiocre techniquement quand j’ai commencé.

A+LS.
LS.

Messages : 3602

Sam 14 Mai, 2005 11:56

Merci de ta réponse mais celle ci provoque de nouvelles questions;

je conçois très bien que des particuliers fassent du libre, mais pour les enreprises, je comprends nettement moins bien; Hormis dans le but de faire du mécennat, chose au combien louable pour nous (sans Total, la fabuleuse galerie d'Apollon du louvre n'aurait jamais pu être restauré), et surtout pour leur image de marque, je comprends mal comment des logiciels comme openOffice ou the gimp ou même kde peuvent se développer; Alors que des entreprises investissent énormément pour leurs logiciels commercials, d'autres arrivent à faire aussi bien, en guise de loisir....
Et ces entreprises qui sont elles?? pourquoi ne s'affichent elle pas plus?? :wink:
Titik

Messages : 5

Sam 14 Mai, 2005 13:00

1) il faut arrêter de transposer propriétaire au libre
Quand tu traduis un texte, tu ne le traduis pas mot à mot ...

2) Ta question est trop large, il existe plusieurs formes de libres...
et ne pas oublier le rôle important d'internet dans le libre.

exemple :
Je lance un petit logiciel pour faire un travail spécifique et je le mets sur internet... tiens d'autres développeurs sont intérêssé...

3) je suis une entreprise qui vend un service basé sur le libre, serveurs, base de données...
Ces entreprises mettent à disposition des salariés pour participe à des projets... Chaque grande distribution de linux met des salariés à plein temps sur certains projets libres (le noyau, kde...)
Il y a souvent dans ce cas, du donnant donnant...

4) libre est un bon moyen de se forme au développement (code source ouvert) ... et par consèquent, échange de savoir, de partage...
...

5) le gain d'argent, viens surtout de la vente de service...
Je lance un projet intérêssant... , c'est aussi un moyen de se faire connaître des entreprises et trouver du travail...
Dernière édition par Paul le Sam 14 Mai, 2005 13:06, édité 1 fois au total.
Faites une analyse de fond avant de parler d'un sujet, merci !
Paul

Messages : 158

Sam 14 Mai, 2005 13:04

Salut,
pas grand chose à ajouter au poste de LS. si ce n'est de te réferer à l'excellentissime "livret du libre" qui vient de sortir en V3 et qui aborde une nouvelle thématique "Libre et entreprise" :
http://www.livretdulibre.org/

Bonne lecture :)
*Nouveau venu ? Lisez les règles d'utilisation de ce forum
*Une question à poser ? Assurez vous qu'on vous répondra
*Soutenir Framasoft ? Participez à l'annuaire !
*"T'es où ?" Inscrivez vous sur la FramaMap
pyg

Avatar de l’utilisateur
Messages : 7858
Géo : Lyonnais

Sam 14 Mai, 2005 20:40

Pourquoi et comment le libre peut il intéresser une entreprise privée.

He bien il y un très bon exemple c'est l'histoire d'open Office.

Une entreprise commerciale, Sun, avait dévelloppé un suite bureautique ( Start Office) mais son produit était techniquement en bout de course, dépassé par Ms office.

Un jour, lassée par la concurrence déloyale de Microsoft (dupping et effets pervers de la diffusion (encouragée) des copies pirates (*)) Sun à choisi d’ouvrir le code source de Star Office afin de bénéficier du soutien de la communauté des logiciels libres.

En retour, (après quelques années de dévellopement) Sun a pu récupérer les inovations apportées à sa suite et pu continuer à commercialiser un produit performant (avec l'assistance et des modules complémentaires).

Ceci explique le caractère un peut particulier des licences d'OOo http://fr.openoffice.org/about-licenses.html

Pour un bref historique http://fr.openoffice.org/about-main.html

(*) Pour une démonstration du principe selon lequel la copie frauduleuse des logiciels est même indispensable aux maintient des situations de monopole : http://www.uzine.net/article94.html
alaingre

Messages : 1192
Géo : http://brenta.free.fr

Dim 15 Mai, 2005 17:35

merci beaucoup de tous ces renseignements; je vais tacher de lire tout ça
Titik

Messages : 5

Lun 16 Mai, 2005 08:07

Dans le cas d'Open Office, il y a aussi un petit coté cheval de Troie, puisqu'il s'agit de casser le monopole de MS afin de pouvoir de pouvoir enfin espérer vendre Star Office à grande échelle. (attention, qu'on ne se méprenne pas, je n'ai rien contre OOo)
playmobil

Avatar de l’utilisateur
Messages : 575
Géo : Clermont-Ferrand

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit