Nous sommes le Mar 11 Août, 2020 05:35
Supprimer les cookies

Page 3 sur 4Précédent 1, 2, 3, 4 SuivantMais, c'est quoi un logiciel libre ? - dialogue

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Jeu 13 Oct, 2005 22:44

AntoineP a écrit:Attends, ce n'est pas le problème... Les gens à qui tu parles ne ressentent pas IE comme une "daube" et si tu leur balances ça gratuitement à la tronche, tu vas susciter une réaction d'incompréhension et d'hostilité.
heuuu, oui mais bon là tu supputes que "les gens" et "les étudiants" connaissent la deuxième acception du mot "grosse daube" et qu'ils ne confondront pas avec la recette de cuisine.

@bateauivre : peut être que le mot "daube" est un peu diffamatoire et que le cuisinier du plat en question pourraît ne pas trop apprécier ? et vous chercher noises ? autant faire comme pour outlook, de l'info et des faits.
LS.

Messages : 3602

Ven 14 Oct, 2005 01:05

LS. a écrit:@bateauivre : peut être que le mot "daube" est un peu diffamatoire et que le cuisinier du plat en question pourraît ne pas trop apprécier ?


Surtout que c'est peut-être un concept innovant.
AntoineP

Messages : 1038

Ven 14 Oct, 2005 01:07

bateauivre54 a écrit:En plus, ces logiciels ne sont pas forcément les meilleurs. Internet Explorer™ est, de mon point de vue, une grosse daube


Honnêtement, t'appelles ça une "explication" ? :?....
AntoineP

Messages : 1038

Ven 14 Oct, 2005 07:54

Mmm, perso je ne trouve pas le discours très convaincant (et pourtant je suis déjà convaincue...).
Ce que les utilisateurs lambbda demandent à leur PC, c'est de réaliser ce qu'ils ont prévu, et pratiquement tout ce qu'ils veulent faire peut se réaliser sous Windows avec des logiciels qu'ils ont déjà de préinstallés et dont ils (croient qu'il savent) se servir (même si les conditions de sécurité sont déplorables). Si ça marche, pourquoi changer ?
Perso je trouve plus pédagogique de leur filer un CD de logiciels libre style OpenCD ou Gnuwin, de leur dire "la-dedans, t'as tout plein de logiciels entièrement gratuit que tu peux filer à tout le monde, c'est légal, t'essayes si tu veux, et si ça t'intéresse pas tu le refiles à un copain". Il faut laisser les gens être libres, s'il veulent utiliser des produits mauvais, c'est leur problème
korova08

Messages : 1114
Géo : Ardennes (08)

Ven 14 Oct, 2005 08:38

En tout cas, je penses que Mathieu-Bob ne devarit pas être un informaticien. Ce serait bien mieux s'il s'agissait de l'étudiant le plus lambda possible. En qualifiant ton <<héro>>, tu rend de manière implicite son savoir inaccessible. Imagine un dialogue sur la chirurgie esthétique entre ton candide et un un prefessionnel. L'autre aura beau déteiller et dire que c'est simple et facile, ton candide se dira tout de suite : c'est facile pour lui, mais moi je ne suis pas lui. Réduit la distance entre tes personnages et ça facilitera le passage.

De plus, il ya effectivement un côté pontifiant dans la manièrez dont tu réalises le dialogue. Va plus près d'une vraie conversation et limite le ôté magistral. Je pense que ça sera plus efficace.
playmobil

Avatar de l’utilisateur
Messages : 575
Géo : Clermont-Ferrand

Ven 14 Oct, 2005 09:39

Quelques remarques sur le fond de l'article (la forme sera toujours sujette à discussion, je n'en parlerai donc pas ici).

Concernant le code source et l'avantage de le voir, je pense que tu oublies 2 points importants (pour moi) ;
- Tout le monde (en tout cas tout informaticien) peut participer à l'amélioration du produit et/ou l'adapter à ses besoins propres
- Et surtout, même si le projet est abandonné par son créateur, n'importe qui peut le reprendre et le modifier/améliorer

De plus, le point 2 (plus de sécurité) est sujet à discussion.C'est un vaste débat qui n'a pas encore produit de conclusion claire, même si les tenants du libre le mettent fortement en avanat.
L'un des points litigieux est notamment que la disponibilité facilite le boulot aux HaCK3rZZZZ pour trouver des failles et donc les exploiter (s'ils sont les seuls à avoir découvert ces failles => elles ne sont pas corrigées => ils peuvent les exploiter).
Attention, je ne lance pas un troll et je ne dit pas que les logiciels libres sont plus ou moins sécurisés que les logiciels propriétaires. Je pense que cela tient plus à la démarche pendant le développement et la maintenance qu'à autre chose..... (ce n'est que mon avis personnel, pas la peine de me sauter dessus si vous n'êtes pas d'accord, ce n'est pas le but de ce post).

Concernant la gratuité, un certain nombre de logiciels sont gratuits et non fournis avec Windows. Tu ne réponds pas à ce point.

Tu oublies ubuntu dans les distributions Linux (oui, je sais, il y en a beaucoup d'autres, mais je pense qu'il est important de citer Ubuntu)

Il est faux de dire qu'il n'existe pas de virus pour Linux (il y en a , certes peu, mais il y en a).

Je ne connais pas les programmes présents sur le CD, mais je doute que ce soient tous des programmes Linux portés sous Windows.

Un pilote ne veut rien dire pour Alice, il vaut mieux que tu expliques ce que c'est (en étant caricatural, un petit programme qui permet à l'OS de discuter avec le matériel qu'il y a dans l'ordinateur)

Globalement, je pense que tu n'insistes pas assez sur la liberté et tout ce qui en découle (notamment sur le fait que tu n'es pas dépendant du bon vouloir d'une entreprise avec un logiciel libre).
Penguin

Messages : 751

Ven 14 Oct, 2005 14:58

Je vous remercie de vos répoonses. Au vu de celles-ci, plus d'autres qui m'ont été faites ailleurs, j'ai décidé de laisser tomber ce texte. À vrai dire, je n'aurais pas pensé qu'il serait si peu apprécié. Ce n'est nullement un reproche, je l'avais posté ici avant de le publier sur papier précisément dans l'intention d'avoir des critiques (positives ou négatives).

Tant pis, je trouvais bien le style un peu décalé, qui correspond au reste du journal. Mais je préfère faire un truc valide.

Je vais faire un truc plus conventionnel, genre FAQ. Pareil, je le reposterai bientôt. :wink:

PS : C'était bien amusant de voir les réactions sur l'archétype de l'Informaticien (les blondes, c'est marrant, mais pas les linuxiens :D ). Allez un ptit lien pour vous..., vieux mais marrant !
bateauivre54

Messages : 75
Géo : UVSQ

Ven 14 Oct, 2005 15:02

bateauivre54 a écrit:les blondes, c'est marrant


Ah ? Parle pour toi...
AntoineP

Messages : 1038

Ven 14 Oct, 2005 16:35

En tenant compte de vos remarques, voici ce que je compte proposer comme article pour ce petit journal. Encore une fois, toute critique constructive est la bienvenue.

- Qu'est-ce-qu'un logiciel libre ?
Il s'agit d'un logiciel qui est soumis à une licence libre (comme la « GNU-GPL(1) »), dont le « code-source » (voir à côté) est visible et modifiable, en cela, il s'oppose aux logiciels dits « propriétaires ».

- Libre veut-il dire forcément gratuit ?
Pas nécessairement, une société peut faire payer des services en même que le logiciel (support technique). Néanmoins, dans les faits, c'est principalement le cas.

- À quoi sert un code-source disponible quand on ne sait pas programmer ?
Cela implique tout d'abord d'être à peu près assuré(e) qu'il n'y a pas de « code malfaisant »(2), c'est-à-dire de fonctions cachées destinées à dérober des informations confidentielles à l'insu de l'usager(e)s. En effet, des personnes indépendantes peuvent vérifier ce que fait réellement le programme. Cela permet aussi une détection plus facile des "bugs", une participation collective à l'amélioration du programme et la possibilité de reprendre un projet qui aurait été abandonné. Les usager(e)s y gagnent autant que les personnes sachant programmer.

- Qui créent des logiciels libres gratuits ?
Il s'agit principalement de passionné(e)s de l'informatique qui développent durant leur temps libre, de façon bénévole et sans intérêt financier. Certain(e)s peuvent être salarié(e)s d'associations ou de fondations lorsqu'il s'agit de postes importants (responsable sécurité etc.). Les logiciels libres gratuits ne sont pas soumis aux lois du marché, à la pression des délais infernaux, aux contraintes d'une hiérarchie subie ; il s'agit d'autogestion.

- Moi qui suis débutant(e) en informatique, j'utilise les programmes qui étaient déjà présents gratuitement sur mon ordinateur quand je l'ai acheté. Pourquoi changer ?
Lorsqu'on achète un ordinateur, il y a presque tout le temps des logiciels propriétaires pré-installés (Windows, Outlook, Word etc.) qui, contrairement aux idées reçues ne sont pas gratuits mais chers (entre 100€ et 300€), ce qui a augmenté le prix de l'ordinateur en conséquence. Il s'agit d'une pratique courante, pourtant illégale (« vente liée »). D'autre part, ce ne sont pas forcément les meilleurs logiciels. Internet Explorer et Outlook Express sont, par exemple, les plus attaqués par les virus. MS-Word lit mal ou ne lit pas les autres formats que le sien, ce qui pose des problèmes de compatibilité (par exemple, la mise en page de votre document sera perturbée sur un autre ordinateur). Mieux vaut utiliser les alternatives libres (voir le tableau des correspondances) qui permettent une certaine compatibilité, une sécurité et une pérennité.

- Les logiciels libres sont-ils meilleurs que les logiciels propriétaires ?
Oui et non. Chaque logiciel, libre ou propriétaire, est unique. Un logiciel libre peut être une alternative, meilleure ou moins bonne, à un certain logiciel propriétaire, mais ce ne sera jamais une stricte équivalence. Du point de vue philosophique et/ou économique, le libre sera meilleur ; point de vue performance et efficacité, c'est à l'appréciation de chacun(e).

- Si les logiciels libres gratuits pouvaient réellement remplacer les logiciels propriétaires payants, pourquoi tout le monde ne les utilise pas ?
Tout d'abord, parce que la plupart des gens ne les connaissent pas encore, les logiciels libres grand-public sont plus récents. Aussi, ils comptent sur le bouche-à-oreille pour se développer, et non sur un marketing publicitaire agressif, ce qui est plus lent (mais plus sûr) pour s'installer dans les moeurs. À vous de les faire de connaître à vos proches.

- Puis-je prêter voire graver le CD « bureau libre » donné par ma fac ?
Bien sûr, c'est même conseillé ! Plus vous le ferez, plus le logiciel libre se répandra. La seule obligation est de ne pas en faire un commerce « lucratif » (vous pouvez tout de même demander 1€ ou 2€ pour le CD vierge et la gravure...). Pour information, copier un logiciel propriétaire, lui, est passible de 2 ans d'emprisonnement et de 150.000€ d'amende ; sanction maximale théorique, mais qui, contrairement aux croyances, donne fréquemment lieu à des condamnations surtout dans les petites et moyennes entreprises (voir le site www.bsa.org/france qui se vante du nombre de condamnations).

1. Écrite par Richard Stallman, fondateur de la FSF (Free Software Foundation), la GNU General Public Licence est la licence dite « libre » la plus utilisée. Il existe d'autres licences libres pour les logiciels (BSD etc.) mais aussi dans d'autres domaines (Creative Commons, dans l'art, la musique, l'écriture par exemple)

2. Par exemple, des logiciels de cryptographie avaient par exemple des « portes dérobées » pour permettre de décrypter des messages confidentiels. On a découvert que l'on pouvait récupérer facilement dans les .doc de Word® des passages qui avaient été effacés (bravo s'il s'agissait de données sensibles !). Windows Media Player® quant à lui espionne via des « DRM » certains formats de morceaux de musique afin de vérifier que vous l'avez bien acheté sur une plate-forme légale. Ce ne sont que quelques exemples des dérives des logiciels propriétaires.
Dernière édition par bateauivre54 le Ven 14 Oct, 2005 20:50, édité 1 fois au total.
bateauivre54

Messages : 75
Géo : UVSQ

Ven 14 Oct, 2005 17:11

Cool, ça fait beaucoup moins pub de lessive qu'avant.

Ce serait bien d'expliquer ce qu'est un code source, dire que ça correspond grosso modo à la méthode utilisée pour fabriquer le logiciel.

La seule obligation est de ne pas en faire un commerce « lucratif »

Je croyais que non.
arno.

Messages : 137

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit