Nous sommes le Sam 02 Août, 2014 05:13
Supprimer les cookies

C'est l'histoire d'un mooc libre francophone

Le libre et l'école vont (ou devraient aller) si bien ensemble...

Mar 11 Juin, 2013 19:52

Bonjour amis de framasoft,

Il y a un peu un vent de folie sur la toile avec le massive open online course (MOOC), le monde de l'éducation s'affole sans doute un peu parce que l'on touche à un domaine "sensible et sacré", du moins selon ma perception en tant que français vivant dans une république centralisée c’est que le choc psychologique semble être très lourd en France, aussi lourd que la numérisation des livres ou de l'arrivée de Wikipédia, autrement dit, la libération du savoir, maintenant il s’agit de la libération des salles de classes.

Les états-unis ont lancé le truc depuis longtemps (le MIT de boston en 1999 je crois, avec ses premiers enregistrements d'amphi), les vidéos "éducation/tutoriels/cours" sur youtube et compagnie se comptent par milliers, si l'on ne regarde pas les millions de petites démarches amateurs, du simple conseil de la culture de fraise, comment faire un ascenseur redstone sur minecraft jusqu’à comment programmer pong en python sur le raspberry pi. (mes exemples sont doucement geek)

J'ai pour intention d’ouvrir cet été ou en septembre, un blog pour suivre l'actualité des "moocs" ou plutôt, disons de tout ce qui est plate-forme/logiciel éducatif et ludique et croiser le regard avec l’actualité des écoles alternatives et de la culture libre. Un projet d’association est envisagé, je regarde en ce moment quelle plate-forme libre dans laquelle je pourrais participer personnellement au niveau développement et encourager à partir du site de l’association pour la relier à un réseau francophone d’éducation libre. (par exemple il existe un projet open source espagnol qui devient international : openmooc)

Un projet est aussi de maintenir un annuaire de fiches de ressources éducatives libres (liens moocs, documents, logiciels), dans l’esprit de framasoft, mais particulièrement axé sur l’éducation.

J’ai un intérêt particulier pour les gros mooc populaires américains qui se déclarent "non-profit organisation" comme khan academy, p2pu voir codecademy et beaucoup d’autres, ils ont des défauts, on peut les critiquer, mais je crois qu’ils donnent la première image de ce vers quoi nous allons : des plateformes/réseaux sociaux éducatifs, participatifs, cocréatif et ludiques. Il manque plus qu’un grand boom façon wikipédia, et je crois qu’il y aura véritablement révolution sociale (mince, est ce qu’une révolution sociale ne serait t-elle pas toujours annoncée par la nouvelle idéologie à la mode ?).

Ma question, c'est que j'ai déjà un abonnement serveur qui se termine chez OVH en juillet, je n'ai pas beaucoup fait de recherches pour le moment, mais avant de savoir si je renouvelle chez eux, je voulais savoir si vous aviez un conseil plus judicieux pour placer ce projet d'association education libre/plateforme open source mooc francophone que je prépare pour la rentrée septembre, il y a longtemps je connaissais tuxfamily, mais j'ai un peu perdu le fil.

Cordialement,
Michael Seyne

PS : Alors évidemment inutile de m’affoler, c’est du version alpha mondiale cette histoire de mooc, l’effet de mode start-up va certainement s’effondrer et l’aspect social être étouffé par beaucoup de bruit, de hype, de hop et d’intérêts rapidement protégés par des normalisations fermées, c’est donc je penses seulement après que la construction véritable commencera sur plusieurs années. C’est pourquoi j’ai personnellement l’impression qu’une équipe de développement de logiciels libres avec son allure propre, son auto-gouvernance et la stabilité de ses programmes à une véritable histoire à créer ici.

Si vous voulez approfondir la discussion, n’hésitez pas à m’écrire sur le forum ou par mail : michaelseyne AROBASE gmail POINT com
Michael Seyne

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3

Mar 11 Juin, 2013 20:30

Bonjour Michael,

A plusieurs titres (instit, membre Frama et de Sesamath, co-webmestre d'ecole.edulibre.com...) je suis intéressé par ton idée / initiative.
Je suis plutôt centré sur le premier degré.
Nous avons commencé un annuaire de fiches péda sous licence libre pour le premier degré
http://ecole.edulibre.org
Autre événement important, lors de la conférence du ministre de l'éducation hier, sont annoncées des vidéos sur les notions fondamentales (en "OpenData" voir si c'est réellement libre)
http://cache.media.education.gouv.fr/fi ... 255463.pdf
Bref, il existe déjà des choses. Je ne sais pas comment cela peut s'articuler avec ce que tu envisages, mais il y a moyen de faire des ponts je pense.

A+
PS : j'ai édité ton adresse pour qu'elle n'apparaisse pas en clair pour éviter le spam.
PS2 : tu peux me contacter sur cyrille POINT largillier AROBASE framasoft POINT org
cyrille

Avatar de l’utilisateur
Messages : 882
Géo : Seine et Marne

Jeu 13 Juin, 2013 07:42

Merci Cyrille, si toute mes idées se mettent en place, nous trouverons certainement une forme pour construire quelque chose ensemble. :) Je connaissais, mais j'en profite pour te dire merci aussi pour ce cadeau qu'est edulibre.org.

Un autre projet serait de mettre en place des outils communautaires (framapad ? ou wikiversité ?) pour traduire des ressources éducatives libres (OER), des cours sous license cc by-sa et offrir ainsi du contenu libre pour les différents projets de "moocs" francophone libre.
Par exemple à titre personnel, j'aimerais beaucoup traduire les cours de l'école libre de creative commons : "p2pu.org/en/schools/school-of-open" ou "schoolofopen.org" et commencer avec une petite équipe de traduction.
Je ne sais pas trop comment faire pour ne pas travailler trop de manière isolé, dois je embêter la mailing list de framalang et laisser la traduction attirer de potentiel traducteurs libristes ?
Dans tout les cas, je parlerais de ce projet ici, je penses commencer par le cours : intro-to-openness-in-education de David Wiley

à bientôt,
M
Michael Seyne

Avatar de l’utilisateur
Messages : 3

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit