Nous sommes le Jeu 02 Oct, 2014 13:26
Supprimer les cookies

[ePOOLICE] Le projet EU de flicage tous azimuts

Le Libre soulève de nombreuses questions, notamment sur la vente liée, les verrous numériques, les libertés numériques.., Parlons-en avec écoute et respect de l'autre.

Ven 18 Jan, 2013 02:44

Amis du libre,

bonjour,
bonne année,
et désolé pour les liens qui ne sont pas en clair (la faute à l'anti-spam),
vous n'aurez aucun mal à reconstituer les en-têtes http,

Je viens de m'inscrire aujourd'hui sur ce site pour faire un signalement.

Cet après-midi, du fait de mon intérêt pour les bases de données dites "intelligentes", j'ai reçu cette offre d'emploi (pour le moins inhabituelle) dans ma boîte-à-lettres électronique :

conceptual-graphs.1065352.n5.nabble.com/PhD-Research-Student-vacancy-Sheffield-Hallam-University-td3052.html

Ce projet européen semble récent, discret, ou mal référencé.
Toutefois en cherchant sur BING j'ai trouvé la confirmation que je cherchais :

vbn.aau.dk/en/projects/early-pursuit-against-organised-crime-using-environmental-scanning-the-law-and-intelligence-systems%28c4355496-cacf-46b9-b9f1-adb88ef1823a%29.html

1. Ce projet de flicage tous azimuts existe bel et bien.
2. Plusieurs universités sont d'ors et déjà mobilisées, elles collaborent déjà ou recrutent déjà afin de mener à bien ce projet.

Il m'a semblé important de signaler ce projet à un lobby des libertés informatiques presque aussi tôt que j'en ai eu connaissance.
J'espère avoir fait la bonne démarche.
Je compte sur vous pour activer vos relais, sensibiliser la net-opinion, afin de prendre les contre-mesures appropriées pour faire échec à ce projet sécuritaire / liberticide.

EDIT: d'heure en heure e-POOLICE semble de mieux en mieux référencé par les moteurs de recherche, selon le lien qui suit il aurait été activé le 01-01-2013 et mobiliserait déjà plus d'une quinzaine d'organismes / entreprises / universités au niveau européen.

cordis.europa.eu/search/index.cfm?fuseaction=proj.printdocument&PJ_RCN=13503184
SpiceGuid

Avatar de l’utilisateur
Messages : 2

Ven 18 Jan, 2013 08:47

Bonjour,

visiblement, il s'agit d'un projet européen pour la lutte contre le crime organisé.

Concernant les projets européens, il faut savoir que "l'Europe" finance des projets de recherche associant partenaires institutionnels et partenaires privés (entreprises du domaine) de divers pays de l'UE. C'est une manière de dynamiser la recherche européenne et de mettre en relation des structures qui ne le ferait pas naturellement (ou dans une moindre mesure). Cela permet aussi à des équipes universitaires françaises d'embaucher (CDD) des personnels ou de financer des thèses qu'elles n'auraient pas les moyens de financer sans ces aides européennes. Le site de la commission pour ces projets est http://cordis.europa.eu/home_fr.html

J'ai participé à un tel projet dans le domaine de la santé. C'était un projet qui durait 3 ans, qui a donné lieu à 2 conférences/workshop ou des chercheurs (internes et externes au projet) ont pu venir présenter leurs travaux. Il y a eu des démonstrateurs et je crois qu'un partenaire industriel Danois a fait une tentative d'intégration des outils développés.

Concernant le fond du problème, je ne suis pas persuadé qu'il faille se plaindre de ce que l'Europe cherche à lutter contre le crime organisé (mafia, traffic de drogue, ...). Certes, il faut regarder les actions de ce genre de projets (le projet a été lancé il y 18 jours, il devrait bientôt y avoir un site pour le projet, car cela fait partie des choses financées par la commission mais ça met un peu de temps à se mettre en place, il faut que les 15 partenaires se mettent d'accord sur pas mal de choses avant ce communiquer à l'extérieur), mais ne pas forcément crier au loup systématiquement.

SpiceGuid, si le boulot est dans tes cordes, ça peut être l'occasion de rencontres intéressantes, de savoir exactement ce qui est fait dans ce projet (lutte contre le crime organisé ou dérive vers le flicage du citoyen lambda).

Projet à suivre

(édit : orthographe)
armen

Messages : 408

Ven 18 Jan, 2013 16:15

Bonjour armen,

J'ai également proposé cette actualité sur un portail dédié à l'informatique et les retours sont plutôt rassurants. En gros on me dit que ça n'est pas le premier ni le dernier projet du genre, que le respect de la vie privée est toujours une priorité, que c'est néanmoins politiquement inapplicable, que c'est tout bénéfice pour la recherche dans les secteurs concernés (bases de données interopérables "intelligentes", traitement des langues naturelles,...). Au final c'est le crime organisé et le terrorisme qui s'en sortiront très bien (mais ça je l'avais déjà anticipé).

En bref, j'ai toutes les raisons de le voir comme une opportunité qui m'est offerte plutôt que comme une menace pour le citoyen.

En conclusion je m'en veux d'avoir tiré peut être un peu trop lourdement sur le signal d'alarme. C'est que je ne suis pas un habitué du cycle de vie des projets de recherche européens, d'une part. Et d'autre part le manque d'information citoyenne et l'absence apparente de contre-pouvoirs m'ont fait juger la situation bien plus critique qu'elle ne l'est en réalité.

À tous ceux qui ont réagi au titre de mon appel ou à son contenu, à tous ceux-là je leur prie de bien vouloir accepter mes excuses pour l'angoisse infondée, prématurée, que j'ai générée.
SpiceGuid

Avatar de l’utilisateur
Messages : 2

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit